2915 - vendredi 25 décembre

Publié le par cécile

NOUS VOUS SOUHAITONS UN JOYEUX NOEL

Luna va voir Sacha, elle lui souhaite un joyeux noël. Il la fait entrer. Elle voulait lui dire qu’il lui a manqué hier soir. Elle n’était pas toute seule mais elle avait quand même envie qu’il soit là avec elle. Il ouvre le cadeau. C’est sa façon à elle de lui dire qu’elle l’aime et qu’elle est fière de lui. Il lui fait un bisou sur la joue, il la remercie et lui souhaite un joyeux noël. Benoit est avec Stéphane, qui attend toujours que sa fille lui dise qu’elle est enceinte. Elle arrive, elle aimerait lui dire quelque chose, elle ne sait pas s’il va être d’accord. Benoît s’en va. Stéphane sait ce qu’elle va lui dire, c’est très important et quelle que soit sa décision il faut d’abord en discuter. Ce ne sont pas des choses à prendre à la légère. Mais elle veut juste aller en week-end à Paris. Il accepte. Wendy arrive au bar, elle est au téléphone avec Guy. Ils se disputent, elle s’énerve. Elle finit par raccrocher, elle a passé une mauvaise soirée. Elle annonce à Thomas qu’ils devaient aller à un concert, il a été annulé. Guy est sur les nerfs. Il a passé la soirée à laisser des messages sur la boite de la production. Il faudrait qu’elle demande à Iris si ça va s’arranger, elle lui avait prédit qu’ils allaient passer une mauvaise soirée. JF sait que c’est une voyante. Charles est avec Iris. Pour lui elle a très bien répété son rôle. Sa petite affaire de voyante organisée c’est vieux comme le monde. Elle peut tout lui dire, il lui demande quel est son truc. Il n’y en a pas. Elle n’a pas non plus de complice pour écouter les conversations. Il sait qu’elle fait semblant. Elle prend sa main, il se fait appeler maitre mais il n’a jamais eu de diplôme d’avocat. Il est lié à cet hôtel avec sa mère, qui l’a mis au monde ici. Claire est avec Arnaud. Elle n’arrive pas à préparer sa conférence de presse. Il lui demande de se détendre. Elle se sent tellement impuissante, elle déteste cette situation. Il sait que c’est à cause d’elle que Vitreuil l’a coincée. Il voulait Océanne tout prix. Elle a conçu cet enfant avec un autre. Elle ne regrette rien. Il ne veut pas lui dire la vérité car elle ne l’aimera plus comme elle l’aime. Océanne se lève. Elle n’arrive pas à se réveiller, c’est comme si elle n’avait pas dormi alors qu’elle ne fait que ça depuis deux jours. Ils lui demandent d’ouvrir ses cadeaux. Babeth souhaite un joyeux noël à Stéphane. Elle voit qu’il fait la tête. Sa fille lui a dit, il prend cher. C’est grave ce qui lui arrive. Elle affirme qu’elle a une infection au nombril. Elle n’est pas enceinte, elle s’est fait un piercing au nombril. Océanne ouvre ses cadeaux. Blanche demande à Thomas qui est cette femme qui tient les mains de JF. Elle est aveugle, elle donne des consultations de voyance. C’est pour cela qu’elle tient ses mains. Elle est incroyable. JF arrive, elle l’a scotché. Elle a dit des choses sur sa vie privée. Anémone est avec Eugénie. Elle a un petit cadeau pour elle, une bouteille de champagne. Elles vont la boire ensemble. Elles trinquent aux femmes seules le jour de noël. Les affaire sont bonnes, Massilia News fonctionne bien. Elle envisage d’acquérir d’autres médias. Il lui faut quelqu’un pour cela. Eugénie veut bien le faire. Tout va pour le mieux dans leur petit monde. Elle savait que sa proposition l’intéresserait. Elles trinquent. Blanche est avec Iris. Iris ne voit rien chez Blanche, elle a comme une page blanche entre les mains. Blanche imagine que les autres clients lui parlent. Elle va la laisser. Iris veut retenter. Mais elle n’y arrive pas. Elle se met à lui parler du meurtre d’Auguste qui doit se dérouler à un endroit précis. Blanche s’en va. Zoé danse chez elle. Stéphane arrive. Il faut qu’ils se parlent. Il sait qu’elle est enceinte. Il pense qu’elle doit le garder. Il en a parlé avec sa mère et elle est d’accord. Il fallait bien la mettre au courant. Elle n’est pas du tout enceinte. Il la fait marcher comme elle l’a fait en lui cachant son piercing sauvage. Mirta est avec Roland. Elle veut faire du tantra avec lui. Elle le fait asseoir en tailleur sur le lit. Il doit visualiser un point au-dessus de son nombril. Il doit inspirer, expirer, ralentir sa respiration. En tailleur ce n’est pas confortable, il ne sait pas s’il va tenir longtemps. Elle va frôler sa bouche, il ne faut pas que leurs deux bouches se touchent. Elle va caler sa respiration sur la sienne. Elle fait comme Josselin mais il finit par se blesser au dos, il s’est coincé un nerf. Stéphane était inquiet pour elle pendant presque une semaine. Elle est désolée, elle ne s’est pas rendu compte. Il n’a fait que réfléchir. Elle lui demande pardon. Il sait qu’il n’est pas un très bon père. Mais si elle avait été enceinte il l’aurait aidé, idem pour le piercing. La prochaine fois elle doit lui en parler. Elle lui demande de ne pas tout de suite penser qu’elle est enceinte quand elle a mal au ventre. Ils font la paix. Guillaume examine Roland, il a une belle sciatique. Il a fait un faux mouvement en soulevant une grosse caisse. Il est dévêtu mais c’est parce qu’il a glissé dans la douche. JF est avec Blanche. Il a pris des huitres. Elle reconnaît que cette fille est formidable. Elle lui a dit quelque chose qui lui permet d’avancer sur le meurtre d’Auguste, pour son roman. Elle ne cesse d’écrire, c’est bluffant. Iris rentre dans sa chambre. Elle enlève ses lunettes et sa perruque. Océanne a eu un violon par ses parents. Cela lui fait plaisir. Elle ne l’essaie pas aujourd’hui, elle ne s’en sent pas la force. Elle a l’impression que les médicaments ne sont pas efficaces, elle se sent toujours aussi mal. Mais pour une dépression cela prend du temps. Elle voudrait prendre l’air. Il lui propose d’aller faire un tour à la montagne. Ils ont trouvé une maison magnifique qui accueille les gens en convalescence. Le souci est qu’elle ne supporte pas sa relation avec Jonas, il faut la préserver. Elle accepte s’ils pensent que c’est mieux. Il va chercher la plaquette de la maison. Elle prend le téléphone. Jonas croise Zoé, il veut des nouvelles d’Océanne. Elle n’en a pas. Elle n’a pas facebook. Mais elle est bizarre, un peu spéciale. Il lui demande si elle lui a dit qu’elle était malade. Elle n’a rien dit. Il reçoit un texto de sa part.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :