2902 - mardi 8 dec

Publié le par cécile

JP et Patrick interpellent leur suspect. Il est en gav à partir d’aujourd’hui pour tentative d’homicide et délit de fuite. Roland est avec Francesco et Barbara. Francesco explique pourquoi il a du faire tout cela. La vente de l’hôtel ne va rien lui apporter. Barbara rappelle à Roland qu’elle reste ici à Marseille, et le plus important est qu’ils se soient retrouvés. Il y a le plat du jour à préparer, ils vont l’aider. Blanche est avec Noé. Il précise qu’il est nul à l’école. Pour le moment il fait des tests pour savoir ce qui ne va pas. Il veut des cookies. Il sait exactement combien il y en a dans chaque boite. Il n’est pas nul du tout, peut-être même que c’est l’inverse. Albert est avec Claudia. Le type qu’il l’a aidé a été arrêté. C’est lui qui a mis au point l’intoxication alimentaire, et il lui a demandé de faire disparaitre Barbara. Il risque de les dénoncer, il faut partir d’urgence. Cela ne sert à rien d’aller à Ravello, le palace ne leur appartient plus. Il faut préparer leurs affaires. Anémone est avec Sacha. Il a mis l’article de Claire en ligne sans en parler. Ses attaques étaient dirigées contre elle. Wilfried a été convoqué. Il lui rappelle qu’il a sa liberté de journaliste. Il peut la reprendre, il ne fait plus partie de la rédaction. Eugénie le défend. Blanche est avec Roland au bar. Pour elle, Noé n’a fait aucun effort pour dire le nombre de biscuits, il le savait. Elle a creusé sur Internet, elle a regardé sur un site spécialisé. Il est très fréquent que ces enfants soient en échec scolaire. Pour Roland, elle cherche un peu la petite bête. Anémone laisse une chance à Sacha mais elle veut relire tous les papiers qui concernent cette affaire. Il remercie Eugénie de l’avoir défendu. Claire est avec la procureure. Il lui demande de ne pas faire les mêmes erreurs que ses prédécesseurs. Il essaie juste de la mettre en garde, moins elle parle à la presse mieux c’est. Elle veut dénoncer les liens des hommes politiques avec la délinquance. Elle espère qu’elle peut compter sur son soutien. Charles est avec Mirta. Il ne pense pas que Francesco ait rien touché sur l’argent du palace. Luna ne voit pas pourquoi il mentirait. Il est riche et il veut que personne ne le sache. Elle lui rappelle qu’il pourrait lui tourner autour. Luna trouve magnifique qu’il ait renoncé à la gloire et à la fortune pour l’amour de Barbara. C’est difficile de travailler avec sa mère. JP et Patrick sont avec Annabelle. Ils sont à la recherche de Claudia et Albert. Elle ne sait pas où ils sont. Elle croit qu’ils sont partis en vacances, mais elle ne sait pas où. Ils veulent savoir où elle va. Elle retourne chez elle en Suisse. Ils veulent l’emmener au commissariat, ils ont appris des choses et ils veulent son opinion. Ils en parleront là-bas. Elle affirme être une victime. Elle devait travailler à Ravello, Francesco l’a vendu. Ils la font monter dans leur voiture. Sacha est avec Claire au bar. Elle ne lui a pas dit qu’elle allait convoquer Wilfried au lendemain de l’interview. Il a failli se faire virer à cause de ça. Elle s’en prend à l’amant d’Anémone, c’est une déclaration de guerre. Elle ne lui demande pas de faire sa promo, elle est ravie de l’avoir retrouvé. Elle sait qu’elle peut compter sur quelqu’un de bien. Blanche va voir la maitresse. Elle a eu un souci avec Noé. Elle fait des groupes de couleur par niveau. Noé a fait une crise, il a demandé des devoirs plus difficiles car il est plus intelligent que les autres. Elle lui a juste dit qu’il était peut-être précoce. Beaucoup de choses dans son comportement sont typiques de la précocité. Elle est enseignante, elle sait évaluer un enfant. Elle n’aurait pas dû lui dire qu’il était précoce. Blanche lui reproche de refuser de prendre en compte ses particularités. Luna et Sacha sont au bar avec Thomas. Luna lui demande qui était sa charmante compagnie. C’était la nouvelle vice-procureure. Ils avaient l’air de bien s’entendre. C’est déplacé comme remarque. Il s‘en va. Luna est outrée, elle ne s’affiche pas avec un homme. Thomas lui demande d’être cohérente. Patrick est avec Francesco et Barbara. L’accident dont a été victime Abdel était commandité. Sa mère est coupable de complicité de tentative de meurtre, ils sont à sa recherche. Annabelle a aussi été victime de la monstruosité de sa mère, il pense qu’elle n’était pas au courant. Il va taper leur déposition et ils pourront partir. JF est avec Blanche. Elle ne veut pas que son fils soit en échec scolaire parce que sa prof est complètement bornée. Elle veut le changer d’école. Elle aurait dû penser à la précocité. JF pense qu’elle manque de recul. Elle met trop la pression à Noé en lui parlant de tout ça. JF parle à Noé. Il a demandé des devoirs plus compliqués à sa maitresse, pour faire plaisir à sa mère. Barbara est avec Francesco. Sa mère leur a fait du mal. Elle ne veut pas tirer un trait sur cette histoire. Mais elle n’a rien gagné. Il lui demande d’oublier tout cela. Ils seront plus heureux ici qu’à Ravello. Elle regrette quand même un peu de ne pas aller à Ravello. Il a beaucoup de chance qu’elle l’aime encore, il a envie d’en profiter. Kévin voit Océanne. Il a lu l’interview de sa mère sur Internet, elle n’a pas peur. Laetitia arrive, elle leur demande de qui ils parlent. Ce que sa mère fait est très courageux, enfin quelqu’un qui ose s’occuper des problèmes. En espérant qu’elle ne se fasse pas assassiner comme une femme qui a voulu faire la même chose. Elle ne savait pas que c’était sa fille. Elle est de tout coeur avec sa mère. Ils y vont. Anémone est avec Wilfried. Il va de nouveau être convoqué. C’est elle qui est visée. Elle lui demande de lui faire confiance, tout va s’arranger. Cette femme n’arrivera à rien, elle l’aura mise à terre avant qu’elle puisse leur nuire.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :