2888 - merc 18 nov

Publié le par cécile

Francesco est avec Barbara. Il a rdv avec Céline pour la lecture du contrat de mariage. Il lui demande si elle a conscience que c’est parti. Elle se sent capable de faire ce sacrifice pour le palace. C’est elle qui l’a poussé à accepter. Elle a mesuré les conséquences. Elle serrera les dents mais ça passera. Elle ne veut pas revenir en arrière, elle assumera jusqu’au bout. Elle ne doutera jamais de son amour. Kévin et ses amis se moquent d’Océanne parce qu’elle a un violon. Ils lui prennent son instrument et s’amusent. Rochat arrive et leur demande d’arrêter ce chahut. Elle doit dire qu’elle l’a prêté à Kévin qui jouait avec. Il a deux heures de colle. Au lieu de l’embêter ils feraient mieux de l’aider à s’intégrer. Et que cela ne se reproduise pas. Il s’en prend à Océanne. Claire parle à la cour. Les débats ont démontré autre chose qu’un accident. Elle entretenait une relation ambigüe avec Elise. Elle aurait pu prendre ses distances mais elle a continué à la voir, sans doute par intérêt. Elle a continué à supporter les humiliations laissant la haine s’accumuler dans son cœur. Elle a attendu le petit matin pour aller chez elle, son meurtre était prémédité. Elle avait un désir de vengeance. L’accident d’Arthur n’a été qu’un prétexte pour passer à l’acte. C’était un meurtre prémédité. Margaux s’emporte, elle doit se taire. Ce n’est pas une victime, mais une meurtrière calculatrice. Elle demande aux jurés de la condamner pour assassinat sans aucune circonstance atténuante. Claudia va voir Barbara. Elle tient à la remercier d’avoir accepté ce mariage. Elle a bien compris que c’était la solution qui arrangeait tout le monde. C’est une difficile décision à prendre. Elle a pensé à son avenir avec Francesco. Claudia lui demande de ne rien changer. Claudia lui offre une bague, qui est dans la famille depuis 150 ans. Elle sera un jour sa belle-fille. Elle ne sait pas si elle sera encore de ce monde donc elle prend un peu d’avance. Elle lui passe la bague. Elle espère qu’elle exaucera tous ses vœux. Elle mérite cette bague. Claudia la prend dans ses bras. Annabelle et Francesco sont avec Abdel. Ils lisent le contrat. Ils signeront demain matin chez le notaire. Francesco reste dans le bureau, il veut parler avec Abdel. Le père de Margaux va voir Jeanne. Il a besoin d’elle. Le procès se passe très mal pour Margaux, elle aura la peine maximale. Jeanne est son seul espoir. Il lui demande de venir dire que Margaux ne profitait pas d’Elise. Elle ne peut pas. Vincent arrive, il le met dehors. Jeanne lui demande d’arrêter. Vincent lui demande comment il a eu son numéro de chambre. Jeanne ne peut rien faire. Il n’a aucune pudeur, et fera n’importe quoi pour sauver sa fille. Il suffit qu’elle passe cinq minutes pour dire ce qu’elle pense. S’il le revoit à l’hôpital il porte plainte. Il sait qu’il a une fille, et il croit qu’il serait prêt à tout aussi pour elle. Il lui demande de ne pas le juger, peut-être qu’à sa place il ferait pire. Jonas est avec Sacha. L’avocat général veut se servir de ce procès pour marquer son territoire. Elle veut éviter les troubles publics. Jonas trouve cela injuste. Il reçoit un appel. Il était sur liste d’attente, il va être surveillant à Scotto. Il veut être un peu plus indépendant financièrement. Karim est avec Abdel. Karim est étonné que Barbara ait accepté cela. Elle a mis son honneur de côté pour une histoire de gros sous. Il n’est pas étonné d’elle. Abdel ne veut pas qu’il dise du mal d’elle. Il reçoit un appel de Claudia qui veut boire un verre avec lui ce soir. Il va voir ce qu’il peut faire. Elle compte sur lui. Jeanne est en pleurs dans sa chambre. Kévin est avec Baptiste. Il en veut à Océanne. Avec leurs amis ils regardent son facebook. Elle a 7 amis. Ils se moquent d’elle et de ce qu’elle aime. Ils sentent qu’ils vont s’amuser avec elle. Barbara est aux Jardins du Canet. Pour le moment c’est un succès. Annabelle arrive, ils signent le contrat de mariage demain. C’est un peu bizarre mais elle s’y attendait. Annabelle la remercie pour sa confiance. Les jeunes font une chanson sur Océanne, et cela fait rire tout le monde. Céline parle à son tour. Margaux voulait juste faire comprendre à son amie qu’il y avait des limites. Elle a été aveuglée par la colère, Elise a succombé mais elle n’a jamais eu l’intention de la tuer. Jeanne arrive, elle veut prendre la parole. Céline demande à ce qu’ils entendent sa mère. Anémone et Vincent lui demandent de repartir. Mais le souhait de Jeanne de parler doit être respecté. Elle peut venir à la barre. Elle se présente. On ne saura jamais exactement ce qui s’est passé ce jour-là mais ce n’est pas en brisant une autre vie qu’elle retrouvera sa fille. Cela ne lui apportera aucune consolation. Elle ne veut pas priver d’autres parents de leur enfant. Elle ne pourra pas vivre avec cette idée. Elle leur demande d’être indulgents avec elle car elle ne mérite pas qu’on la traite ainsi. Elle mérite une peine mais c’était l’amie d’Elise et elle ne laissera personne dire le contraire. Charles est avec Luna. Pour Charles on ne trahit pas ses idéaux pour un palace de grand luxe. Luna lui précise qu’il est mal placé pour parler. Avant de critiquer il ferait mieux de se regarder. Barbara arrive. Elle demande s’il était en train de parler d’elle. Il peut penser ce qu’il veut elle s’en fiche. Vincent est avec Jeanne. Elle va rester un peu avec lui. Il va préparer quelque chose à manger. Anémone lui demande ce qui lui a pris de quitter l’hôpital. Elle se sent mieux, elle pourrait passer sa vie en prison cela ne ramènera pas Elise. Elle ne voulait pas qu’on s’acharne sur Margaux. Vincent demande à Anémone de rentrer chez elle. Jeanne espère qu’elle aura aidé Margaux. Abdel est avec Claudia. Claudia sent bien que Barbara se fait violence, la situation va devenir de plus en plus compliquée pour elle. Elle aura besoin de lui, il va devoir la soutenir. Abdel a l’impression qu’elle veut le faire ressortir avec elle. C’était une parole en l’air. Il s’absente car Céline l’appelle, elle met quelque chose dans le verre d’Abdel.