2876 - lundi 2 nov

Publié le par cécile

Céline est avec Barbara. Elle a été mise en examen pour fuites de capitaux à l’étranger. Elle affirme que l’argent n’était pas à elle. Eric Liévin peut témoigner qu’il a été payé pour séduire Barbara. Francesco la rassure, il ne se passera rien. Il doit vérifier un truc et après il lui dira. Il s’en va, il l’appelle. Luna arrive au bar. Elle voit Caroline. Elle veut qu’elle sache que Guillaume et elle n’ont rien prémédité. Ils ont été les premiers surpris. Caroline ne l’écoute pas et s’en va. Luna sait qu’elle est conne. Elle n’en pouvait plus de mentir mais elle ne voulait pas rendre tout le monde malheureux. Barbara est avec Abdel. Elle est dans la merde et Francesco ne lui dit rien. Abdel pense que cela peut venir de sa mère. Elle ne monterait jamais un plan aussi dégueulasse pour se venger. Abdel parvient à la faire rire. Abdel lui affirme que Francesco l’aime et ne va pas la laisser tomber. Les jeunes vont au lycée. Baptiste reçoit beaucoup de sms, il affirme que ce sont des pubs. Emma lui reproche de tout le temps faire la tête. Elle veut savoir quel est le problème. Il se braque à nouveau. Francesco va à son rdv. Son beau-père voit qu’il n’a pas trop changé en quinze ans. Francesco lui demande comment va sa mère. Il sait qu’il est le responsable de ses problèmes avec Barbara. Francesco n’acceptera pas sa proposition. Il continuera de faire de sa vie un enfer jusqu’à ce qu’il revienne. Il est très patient, très bien informé, il le retrouvera où qu’il aille. Francesco préfère partir. Guillaume est chez lui avec Vincent. Luna lui a reproché de tout compliquer. Sacha est sa priorité. Elle est très motivée. Elle dit qu’elle les aime tous les deux. Il faut qu’il se positionne sinon il va la perdre. Vincent pense que quand Sacha ne voudra plus d’elle elle reviendra. Mais elle veut être avec les deux. Francesco est avec son beau-père. Sa mère a un cancer, elle va mourir. Elle va surement être soignée à domicile, il lui prendra une infirmière à plein temps. Elle partira en paix s’il accepte de prendre la direction du grand hôtel. Il n’en veut pas. Francesco ne mettra jamais les pieds là-bas. Il se fiche de ce qui peut arriver. Pour son beau-père il a toujours fui ses responsabilités, il est un lâche. Guillaume est avec Luna. Guillaume a compris ce qu’elle pouvait ressentir, son désir de liberté. Il est d’accord pour la partager avec Sacha, c’est elle qui a raison. Il est sûr que s’ils se remettaient ensemble leur couple ne tiendrait pas. Il ne veut pas envisager de la perdre définitivement. Il est prêt à accepter d’être l’éternel numéro 2. Elle n’est pas simple mais c’est ce qu’il aime chez elle. Abdel est avec Barbara au téléphone. Elle est inquiète, il la rassure, Francesco va finir par revenir. Karim lui demande ce qui se passe. Elle stresse, Abdel la comprend. Karim voit qu’il la voit beaucoup en ce moment. Il pense qu’il est toujours amoureux d’elle. Le problème est qu’il espère se remettre avec elle. Abdel s’énerve, ce n’est pas vrai. Karim lui demande de ne pas se faire d’illusions, elle ne reviendra pas vers lui. Barbara est dans sa chambre d’hôtel. Francesco arrive, il va tout lui expliquer. Il veut tout lui dire. Il vient d’une famille très riche d’Italie, elle fait partie de l’aristocratie de son pays. Ils ont des terres, vignes…ils ont un très bel hôtel, là où il a passé son enfance avec sa mère. Son père est mort dans un accident de voiture quand il avait trois ans et il n’a pas beaucoup de souvenirs de lui. Sa mère s’est remariée avec le directeur financier de l’hôtel, un français. C’était le début de l’enfer. Il a décidé de le former. Il avait 12 ans. Il ne comprenait pas assez vite, il le frappait. Sa mère ne le savait pas. C’était une très belle femme. Un jour il a commencé à frapper son beau-père et il s’est enfui ; il a cru qu’il l’avait tué. Il a commencé à faire sa vie tout seul. Il a commencé à travailler comme assistant dans des cuisines à Naples. Il a monté les échelons. Emma est avec Baptiste et Kévin au lycée. Céline sort du lycée. Baptiste demande ce qu’elle fait là. Elle avait rdv avec le proviseur. Elle va venir parler de son métier aux élèves de première. Lilou est là aussi. Baptiste veut y aller. Emma a entrainement. Céline va la déposer, c’est sur son chemin. Eugénie est avec Sacha. Il aimerait pouvoir oublier ses soucis avec elle mais les coups d’un soir ne sont pas son truc. Ils retournent au bureau. Ils croisent Luna. Luna lui demande s’il a un moment pour parler, mais cela sera compliqué. Il travaille et ce soir ils ont quelque chose de prévu. Barbara est avec Francesco. Elle ne comprend pas qu’il ne voulait pas lui raconter son histoire. Il déteste tout ce que sa famille représente. C’est impossible de raconter cela à la femme qu’on aime. Baptiste attend Emma. Il voulait venir la chercher. Elle trouve cela sympa. Elle s’est bien entrainée et elle trouvé Céline super sympa. Ils ont parlé de plein de trucs, surtout de mecs. Il veut savoir s’ils ont parlé de lui. Francesco annonce à Barbara que son beau-père lui demande de reprendre l’hôtel. Il ne veut pas y retourner, il sera entre leurs mains. Son beau-père est responsable de ses ennuis judiciaires, il a mis l’argent dans sa camionnette. Pour Barbara, il ne peut pas lasser partir sa mère sans l‘avoir revue. Luna va voir Sacha. Son petit numéro avec Eugénie va lui faire plus de mal à lui qu’à elle. Cela ne lui ressemble pas du tout de faire l’amour avec des filles qu’il n’aime pas. Il lui demande pourquoi elle lui a fait cela. Cela n’a rien à voir avec lui. Elle ne le prend pas pour un con. Elle l’aime. Elle n’en pouvait plus de lui mentir. Pour lui elle ne l’aime pas. Elle est une égoïste inconséquente. Elle n’est qu’une salope. Pour elle c’est insupportable de le voir souffrir à cause d’elle, elle s’en veut de lui faire autant de mal. Elle pleure, il la prend dans ses bras. Francesco est avec Barbara à l’hôtel. Ils arrivent dans leur chambre. Il va prendre une douche. Heureusement qu’il l’a. Elle fouille dans son téléphone. Elle compose un numéro, celui de son beau-père. Elle se présente, elle voudrait le voir.