2874 - jeudi 29 octobre

Publié le par cécile

Francesco est avec Barbara. Il lui reproche de ne pas lui avoir dit que ce client la draguait. Elle lui précise que ce n’est pas de sa faute. Il s’excuse. Il pense que c’est lui qui est responsable de l’intoxication. Il avait les yeux de quelqu’un qui a quelque chose à se reprocher. En attendant le jugement il va chercher un travail. Ils ont besoin d’argent, il ne veut pas la laisser se débrouiller toute seule. Ils vont s’en sortir. Abdel est avec un homme qui a connu Francesco. Ils étaient amis, ils se sont perdus de vue. L’homme a fait du trafic, il a été dénoncé et il a fait de la prison. Quand il est sorti Francesco n’était plus en Italie. JP est avec Samia. Samia a parlé toute la nuit. Lui n’a fait que bouger. Ils sont stressés, ce n‘est pas tous les jours que l’on devient propriétaire. Il se sent angoissé, il espère que cela se passera bien. A partir de demain ils seront chez eux. Il ne faut pas oublier d’aller chercher le chèque de banque tout à l’heure. L’homme affirme à Abdel qu’il n’y a pas plus honnête que Francesco. Il ne participait à aucun trafic. Abdel pense à la mafia. Mais il n’a jamais eu de soucis avec la justice. Personne n’a su pourquoi il avait quitté l’Italie. Eric est avec son collègue. Il s’est fait secouer par Francesco, il a eu peur. L’homme lui demande de continuer, comme prévu. Il est normal que Barbara résiste, mais il arrivera à la mettre dans son lit. Il sait qu’il va perdre son temps. Il laisse tomber. L’homme va communiquer sa décision à la personne qui les emploie. Il faut trouver une autre solution. JP et Samia sont avec JF. Ils ont acheté leur appartement. JF propose de faire une photo d’eux avec le chèque. Il la fait et leur envoie. Ils font la signature à 14 heures. Baptiste est avec Emma, ils croisent Céline. Céline lui demande de venir signer des papiers pour clore le dossier. Céline se présente à Emma. Il lui a parlé d’elle, sans elle il serait allé en prison. Il va passer cet après-midi dès qu’il peut. Roland est au bar avec Francesco. Roland lui donne les coordonnées de collègues. Barbara arrive, ils ont une commande de 100 couverts. Ils n’ont pas le droit de travailler. C’est à Monaco, l’interdiction n’est pas valable là-bas. Il lui précise que ce n’est pas facile de travailler avec les riches. Elle doit être à 19 heures à Monaco. Emma est avec Baptiste. Elle trouve que son avocate est canon. Il ne veut pas aller la voir, ça le saoule. Elle lui demande d’y aller, c’est important. Il a envie de rester avec elle. Elle croit qu’il a peur d’y aller tout seul. Il doit y aller, elle ne va pas le manger. JP est avec Samia. Il n’a pas sa sacoche, il l’avait il y a deux minutes. Le chèque était dedans. Elle lui demande d’appeler le banquier pour faire opposition. JF arrive, il avait oublié sa sacoche sur son bureau, le chèque est dedans. Ils ont eu la peur de leur vie. Baptiste va voir Céline. Elle lui a menti, elle n’a aucun papier à lui faire signer, elle veut juste lui parler. Elle veut lui dire que c’est lui qui a raison. Elle s’est laissée un peu emportée par leur relation. Elle va arrêter de lui mettre la pression. Elle a compris qu’eux deux c’était fini mais elle ne veut pas qu’il y ait de tensions entre eux. Elle veut qu’ils restent amis. Il ne lui répond pas et préfère y aller. La procureure va voir Patrick. Ils ont reçu un appel anonyme au palais de justice. Une évasion fiscale, une camionnette blanche va partir de Marseille en fin de journée. Patrick ne dénoncerait pas son pire ennemi. Il faut intercepter le véhicule avant qu’il ne prenne l’autoroute. Barbara est avec Abdel. Pour elle il n’avait pas à aller en Italie pour enquêter sur Francesco. Elle lui en veut, il s’excuse, il pensait bien faire. Il n’y aura pas de prochaine fois. Elle finit par lui demander ce qu’il a trouvé. Francesco était cuisinier à Naples. Il n’a jamais flirté avec la délinquance. Il a une vie tranquille, aucun problème avec la justice, une vie normale. Il vient d’une grande famille italienne, genre des aristo friqués. Elle le remercie. Au final elle n’a rien appris. Elle le laisse. Vincent est avec Céline. Il lui parle mais elle est dans ses pensées. Elle pense à son baiser avec Baptiste. Il lui demande si elle l’écoute. Elle n’était pas très concentrée mais elle l’écoute. Samia est avec JP, c’est fait, ils sont enfin chez eux. Ils reçoivent Blanche et JF. JF préfère être locataire. JP reçoit un appel de son père, il ne décroche pas. Maintenant c’est propriété privée ici. Vincent est avec Céline. Il lui parle boulot mais elle est toujours dans son baiser avec Baptiste. Elle repense à quand ils ont fait l’amour. Vincent voit qu’elle n’est pas avec lui. La police contrôle Barbara. Elle doit montrer ses papiers. Ils fouillent la voiture. Patrick lui demande où elle va. Elle a un rdv professionnel. Elle a une interdiction administrative d’exercer. Monaco ce n’est pas vraiment la France et elle a le droit d’aller bosser là-bas. Ils y retrouvent une liasse de billets. Elle ne sait pas d’où ça vient. Baptiste et Kévin jouent à la console. Avec Fatiha ils ont décidé d’arrêter de se voir, ça lui a quand même fait quelque chose. Lilou lui a mis un stop, il était dégouté pour Fatiha. Baptiste est sur son téléphone, Kévin lui prend, Baptiste s’énerve, il n’aime pas quand on touche à ses affaires. Patrick est avec Barbara. Il lui demande comment elle vit. Elle a son salaire de cuisinière au Mistral et Francesco cherche une place. Si elle est condamnée elle va devoir payer une amende. Il pense qu’elle passe les enveloppes d’argent à Monaco et qu’elle touche une commission. Elle ne comprend pas. Elle ne l’intéresse pas, il veut coincer son commanditaire. Elle ne sait pas comment cet argent est arrivé dans sa voiture. Il veut une explication sur ces 50000 euros dans sa voiture. Il veut une explication plausible, mais elle n’en a pas.