2864 - jeudi 15 octobre

Publié le par cécile

Pauline est entourée de lys, comme les autres victimes, et dans une belle robe. Stéphane et avec Benoit. Stéphane n’y croit plus, cela va faire 24 heures et personne ne sait où elle est. Il reçoit un appel, il écoute sans rien dire et raccroche. La scientifique est sur les lieux du crime. La mort est située aux alentours de 4 heures du matin. La famille a été prévenue, aucune différence dans le mode opératoire. Elle bossait dans le bar du quartier, elle a été séquestrée plus de 17 heures. Ils auront le rapport du légiste demain. C’est la 3e femme assassinée, il ne faut pas qu’il aille jusqu’au bout. Ils ne restent pas les bras croisés, il s’énerve, il n’accepte pas qu’on le sermonne comme s’il était un enfant. Il n’a plus le droit à l’erreur. Wendy est à la terrasse avec Guy. Elle n’a pas faim. Il lui demande de se reprendre. Elle doit provoquer une discussion avec sa patronne, elle ne doit pas lui parler comme à un chien. Il lui prévoit un week-end en amoureux. Baptiste va voir Emma. Il lui propose d’aller au lycée ensemble, mais elle n’est pas prête. Il sait qu’elle part à Nice, et que c’est possible qu’elle reste là-bas. Pour lui cela ne se passera pas bien avec sa mère. Ils ne vont pas arrêter de se prendre la tête, ça va être l’enfer. Elle lui demande une bonne raison de rester à Marseille. Ils sont une super bande de potes. Pour elle il n’est pas un pote, mais son mec, et il ne la regarde même plus, donc oui elle sera mieux à Nice avec sa folle de mère. Wendy est avec Estelle au salon. Wendy a dû dire à sa cliente qu’elle n’avait pas le produit demandé. Estelle lui reproche d’avoir fait semblant de chercher, comme d’habitude. Wendy n’accepte pas qu’elle lui parle ainsi, et si elle a un souci avec elle, elle doit lui dire franchement. Blanche arrive, Estelle lui demande de chercher dans la réserve. Céline est avec Baptiste. Elle lui demande de sécher les cours, mais il ne peut pas faire ça deux jours dans la semaine. Il sèchera cet après-midi. Elle a pris du champagne, foie gras, caviar, ils iront pique-niquer. Cela ne le branche pas. Pour elle il ne peut pas lui refuser ça. Wendy est au salon avec Julio et Djawad. Djawad s’énerve sur Julio, c’est le bordel dans la salle et il n’est pas pro. Tout est mélangé. Wendy défend Julio. Djawad envoie promener Wendy, elle n’a qu’à aller dans son salon. Julio tente de se défendre, Djawad lui demande de ne pas répondre ou il va chercher du taf ailleurs. JF est avec Stéphane en pleurs, devant le corps de sa sœur. Il la reconnait. Il demande ce qu’ils vont lui faire, il veut savoir si elle aura des cicatrices. Il ne veut plus qu’on lui fasse du mal. Patrick arrive, il est désolé. Heureusement qu’il devait l’arrêter avant la fin de la semaine. Il lui a dit, il l’a dit à sa sœur. Ils sont tous nuls. Stéphane s’en prend violemment à Patrick, lui demandant de fermer sa gueule. Julio est avec Wendy. Ils en ont assez qu’Estelle et Djawad leur parlent ainsi. Tant qu’ils travailleront au même endroit l’ambiance sera pourrie. Djawad fait semblant de chercher un local. Wendy demande à Julio de parler à Djawad. Mais il ne veut pas. Wendy va s’en charger. Emma est avec Thérèse. Emma déprime. Baptiste a été blessée qu’elle se rapproche de César. Baptiste a peur de l’amour, il ne sait pas ce que c’est, et quand ça ne va pas il se referme. Thérèse est sure qu’ils vont se remettre ensemble. Emma part ce soir, elle n’est pas sure de revenir, et il n’est pas venu en cours. Elle ne reviendra pas, c’est mort avec Baptiste. Céline est avec Baptiste. Elle se sent bien avec lui. Elle lui parle mais il semble ailleurs. Elle aime tout de lui, son odeur, ses tatouages. Elle a des frissons quand il la touche. Il pense à ses premiers moments avec Emma et sourit. Céline lui demande à quoi il pensait. A rien de spécial. Elle veut ouvrir son champagne, il va récupérer son téléphone dans la voiture, au cas où ses parents essaieraient de le joindre. Il monte dans la voiture et démarre. Estelle est au salon avec Djawad. Elle lui rappelle qu’il va devoir rembourser sa part. Il va lui faire un chèque. Wendy arrive, Estelle s’en prend à elle car elle a pris une pause trop longue. Wendy en a marre de ses reproches à répétition. Elle n’en peut plus de subir son humeur de pit-bull. ils doivent trouver une solution. Julio en a marre aussi. Elle les remet tous les deux en place. Sacha est avec Stéphane. Stéphane a des choses à dire, il ne peut plus garder ça pour lui, c’est trop dur. Il veut que les gens sachent que la police de cette ville est nulle. Il veut dire que ce sont des minables, des connards qui ne sont pas capables d’assurer la sécurité des gens. Il veut qu’il écrive ce qu’il va lui dire, ce qui s’est passé et à cause de qui elle est morte. Sacha lui demande d’attendre quelques jours car il est sous le choc. Il veut parler maintenant. Soit il l’écoute maintenant et il publie soit il va voir un autre journal. Il l’écoute. Djawad est avec Estelle. Wendy trouve qu’ils sont trop durs avec elle et Julio. Estelle reconnait qu’ils sont insupportables avec eux. Ils sont sous pression, et c’est quand même compliqué de continuer à travailler ensemble. Il fera des efforts mais elle croit que ça sera difficile. Il évitera d’aller au clash avec Julio. Elle lui demande de trouver un local. Elle lui donne jusqu’à la fin de l’année pour trouver. Il le prend mal. Baptiste rattrape Emma avec son sac. Il ne veut pas qu’elle parte, il n’aurait jamais dû la jeter comme ça. Mais César n’a jamais rien représenté pour elle. Sa mère l’attend à Nice. Elle lui précise qu’elle a déjà bien pris cher ces dernières semaines. Il sait qu’il est un gros con. Elle lui demande une bonne raison de ne pas partir. Il est un zombie sans elle. Il l’aime. Sans lui elle était tellement perdue, il lui a trop manqué. Elle l’aime comme une folle. Ils s’embrassent. Stéphane est avec Benoit. Stéphane est fou de rage, il en veut à Patrick. Il est un incompétent. Benoit voit qu’il est à bouts de nerfs et qu’il ne peut rien dire. Rien ne peut le calmer, le consoler. Ce ne sont que des mots. Tout le monde le soutient. Mais ce ne sont que des mots. Zoé arrive. Elle est effondrée, elle n’arrive pas à y croire, ils ne feront plus rien avec elle. Elle n’a même pas vécu ce qu’elle aurait dû vivre. Ils feront tout ce qu’elle aimait, comme ça ils ne l’oublieront jamais. La procureure est avec Patrick. Patrick sait que c’est de sa faute, sa femme travaille avec Stéphane. Elle lui a dit que l’enquête avançait. La procureure lui rappelle qu’il n’a pas à parler de ses enquêtes avec ses proches. Il a fait une faute grave. Il a accumulé les erreurs. Elle lui retire la direction de l’enquête.