2858 - mercredi 7 octobre

Publié le par cécile

Anémone rejoint Jeanne dans sa chambre et surprend le tueur qui emmène Jeanne sur sa chaise roulante. Elle hurle au secours, Stéphane arrive et le poursuit lui demandant ce qu’il fait là. Il s’enfuit en laissant Jeanne dans le couloir. Anémone explique à Patrick ce qu’elle a vu. Stéphane a peut-être vu, mais il l’a déjà interrogé, il n’a rien vu. Elle n’a pas remarqué de signe particulier. Il était habillé comme un jeune mais ça en était pas un. C’était un homme mur, dans les 50, 60 ans. Elle l’a sentie quand elle a essayé d’attraper son bras. Heureusement qu’elle a annulé ce diner sinon il aurait emmené sa fille. Il y a aura deux hommes jusqu’à nouvel ordre. Elle a sa parole d’honneur. Elle le remercie, c’est sa seule famille et elle ne supporterait pas qu’il lui arrive quelque chose. Thomas et Baptiste arrivent au tribunal. Baptiste salue Céline. Baptiste n’accepte pas trop que Thomas l’accompagne mais il n’a pas le choix. Thomas lui donne des conseils. Céline pense qu’il a compris. Ce n’est pas le moment de l’énerver. Coralie est avec Blanche. Coralie va sur Meetic. Elle a perdu son mot de passe. Elle retourne sur des sites de rencontre, pour elle c’est la meilleure chose à faire. Elle a besoin d’un mec pour tourner la page. Elle lui demande de se laisser du temps pour digérer. Elle veut effacer tout ce qu’elle a vécu avec Nicolas. Son corps la dégoute, elle a joui avec un tueur. Elle aime faire l’amour et ça lui fera du bien. Elle va tout faire pour le rayer de sa vie. Le client du bar descend, il demande sa note à Luna. Il a une urgence professionnelle à Nice. Elle lui demande si son séjour s’est bien passé. Tout était parfait. Elle cherche à en savoir plus mais il veut sa note. Il s’en va. Baptiste est avec Thomas. Il a eu un rappel à la loi. Si le juge le voit il ne le ratera pas. Il remercie Céline. Il a été très bien devant le juge. Thomas s’en va. Il discute avec Céline. Elle a assuré. Il demande quand ils se revoient. Kévin arrive, il veut fêter cela. Céline les laisse. Il avait encore des choses à voir avec elle, ils s’appellent. Gabriel et Vincent sont avec Anémone. Son état est stable, on peut toujours espérer qu’elle se réveille dans les jours qui viennent. Gabriel retourne travailler. Pour Vincent, elle a eu beaucoup de chance quand sa mère a décidé de revenir. Anémone ressent une peur panique de la perdre. Elle a toujours fait comme si Jeanne n’existait pas. Elle faisait la fête. Quand son mari est mort c’était l’argent et le travail, elle n’a jamais laissé de place à Jeanne. Il la remercie de lui avoir sauvé la vie, il ne l’oubliera jamais. Francesco et Caroline sont au bar avec Barbara. Barbara a entendu qu’ils avaient arrêté le tueur. C’est un chirurgien de Marseille est. Apparemment ils sont surs que c’est lui. Caroline pense qu’il faut attendre la confirmation de la police pour en être sûr. Vivien a fait les frais de la peur collective. Ce sont toujours les faibles qui paient. Patrick est avec JP. Nicolas n’est pas le tueur. Patrick va lever sa gav. C’est bizarre que le tueur ait pris le risque de revenir à l’hôpital. Il voulait finir le boulot. Sur dix meurtres ils n’ont jamais trouvé de correspondance entre les victimes. Il a été très prudent, pas d’indices ni de témoins et là il prend le risque de revenir alors qu’il sait qu’on la surveille. Il avait prévu son coup. Il avait peut-être une raison particulière de la tuer elle. Baptiste est avec Céline. Elle lui précise que les papiers pouvaient attendre. Lui ne pouvait pas attendre, il a trop envie d’elle. Elle lui demande d’oublier, ils ont fait une erreur hier. Il a 17 ans, il est le fils de son meilleur ami. Ils ne peuvent pas avoir de relation. Il veut que ça continue. Elle a l’âge d’être sa mère. Eux deux c’est tout simplement impossible. Emma va voir Thérèse. Elle veut savoir ce que le juge a dit pour Baptiste. Il ne répond pas à ses messages. Ca s’est bien passé, il s’en tire avec un avertissement. Emme sait qu’il lui en veut parce qu’elle a pensé deux secondes à coucher avec César. Thérèse lui demande de ne pas se prendre la tête, ça va lui passer. Elle a les boules qu’il ne lui fasse plus confiance. Elle n’a plus de force, il lui manque trop. Pour Thérèse il reviendra. Patrick demande à JF d’aller au Céleste. Une fille sans papiers se cacherait là-bas. Les gens n’ont que ça à faire que de dénoncer les sans-papiers. Il a reçu quatre appels ce matin. Ils ont été enregistrés. JF préfèrerait fermer les yeux, mais ça fait partie du boulot. Luna est au Céleste. JF arrive, il doit faire son travail. Ils ont reçu des appels signalant qu’elle signale une personne en situation irrégulière. Elle assure qu’ils n’hébergent pas de sans-papiers ici. Mirta confirme que tout est en règle. S’ils ont un souci administratif ils n’ont qu’à voir avec l’administration. Il veut le numéro de la chambre de Vicky, juste pour parler avec elle. C’est la 27. Thomas va voir Céline. Il est parti comme un voleur et il veut savoir combien il lui doit. Elle ne veut pas qu’il lui règle quoique ce soit. Elle l’a fait par amitié, elle ne veut pas qu’il la paie. Elle n’encaissera pas son chèque. Il l’invite à diner ce soir, mais elle a déjà quelque chose de prévu. Elle est débordée en ce moment. Il pense que c’est à cause de Vivien. Mais c’est juste qu’elle a du travail. Charles est avec Mirta et Luna. Mirta pense que c’est Charles qui a dénoncé Vicky. Il nie. JF arrive, il n’emmène pas Vicky. Ses papiers sont en règle. Il aimerait connaitre le salopard qui a lancé cette fausse dénonciation, c’est lamentable. Patrick est avec Nicolas. Il voudrait qu’il lui parle de cet homme qui aurait pu mettre cette carte sim dans son sac. Il a 20/25 ans maximum. Ils devraient arriver à quelque chose de ressemblant. Il sait qu’il n’est pas le tueur. Luna va voir Vicky. Elle ne sait pas qui a pu appeler la police. Pour elle c’est le vrp. Il a proposé de coucher avec lui pour ne pas la dénoncer. Luna comprend mieux qu’il soit parti comme ça ce matin. De toute façon elle est en règle. Elle lui demande de la laisser. Patrick est avec Nicolas. S’il n’avait pas menti sur son séjour au Chili il n’aurait pas perdu de temps. Il va être libéré, sans excuses. Il était suspect. Il a fait son boulot. Ils ont foutu sa vie en l’air avec leurs conneries. La femme qu’il aime l’a pris pour un criminel. Il se débrouillera avec elle. Coralie est avec Thomas. Elle va aller au cinéma. Stéphane arrive. Elle est rassurée, ils ne se feront plus agresser. Stéphane lui annonce que le tueur a essayé de tuer Jeanne cette nuit à l’hôpital. Elle en déduit que Nicolas est innocent.