2843 - merc 16 sept

Publié le par cécile

Guillaume rentre chez lui et retrouve Caroline. Elle est préoccupée, elle s’inquiète pour un patient. Il a des soucis avec la police. Ils le soupçonnent d’être le meurtrier de ces deux femmes. Elle sait qu’ils se trompent. Ils n’ont rien de concret, juste sa personnalité qui gêne. Il est très fragile. Guillaume a peur qu’elle continue à le voir. Si ça se trouve il est le tueur. Elle a la conviction du contraire. Charles est avec Brice. Charles lui précise que les habitants ont été là pour lui quand il avait des soucis. Il a tout perdu. Au lieu de passer une retraite paisible il finit aux crochets de sa fille, c’est un peu humiliant mais il prend les choses avec philosophie. Stéphane arrive et se moque d’eux qui font la sécurité. Charles lui demande de penser aux femmes de ce quartier qui sont en danger. Il ne veut pas vivre dans la peur, cela mène toujours à des réactions extrêmes. Baptiste est avec Thérèse. Il retourne au lycée. Il en veut à César et ne veut pas se laisser faire. César les voit passer et les provoque. Baptiste sait que Rochat est son oncle. S’il ne veut pas que tout le lycée soit au courant, il vaut mieux qu’il laisse sa copine tranquille. Samia est avec JF. Elle ne comprend pas pourquoi on ne met pas Vivien en gav. Sa psy dit que si on lui met la pression il est capable d’avouer n’importe quoi. Ils vont le surveiller 24 heures sur 24. Vivien est avec la psy. Il est désolé de s’être énervé hier. Il a du mal à s’exprimer librement. Elle va lui proposer de travailler différemment. Elle va lui donner un mot et il va dire à quoi ça lui fait penser. Gabriel est au bar avec Vincent et Thomas. Gabriel se plaint de ses conditions de travail. Vincent trouve qu’il exagère, son hôpital s’en sort plutôt bien. Il demande toujours des choses et rien ne se passe. Il en a marre d’être pris pour un abruti. Jeanne ne se bouge pas, elle les mène en bateau. Vincent lui parle d’un nouveau budget, ce qui redonne le sourire à Riva. Caroline continue sa séance avec Vivien. Les fleurs lui font penser à sa mère. Il lui demande si elle a peur. Il lui a parlé des lys, et le tueur en met autour des femmes. Il lui demande pourquoi elle en parle, elle l’a fait exprès. Il s’énerve et crie qu’il n’a rien fait. Ils vont s’arrêter là pour aujourd’hui. Kévin est avec Zoé et Emma. Kévin a pris une colle à cause d’un autre. César lui propose de faire sauter sa colle vu qu’il est le neveu de Rochat. Nicolas est avec Jeanne. Gabriel arrive. Il voit qu’ils discutaient des nouveaux budgets. Il est déjà au courant. Elle lui précise que la nouvelle n’est pas officielle. Nicolas voit d’autres priorités. Gabriel veut des lits supplémentaires dans son service, Nicolas veut du matériel et des moyens. Jeanne a compris leurs arguments et leur demande de sortir. Kévin est avec Zoé, Emma et César. Zoé lui suggère d’être plus sympa pour se faire des potes. Il sait qu’il est un peu lourd. César va parler des heures de colle de Kévin à son oncle. Kévin le remercie. La police surveille Vivien. Il est devant la maison où ils ont livré les fleurs. Il s’arrête devant la porte, il regarde. Il a surtout l’air perdu. Ils font des photos. Samia ne le sent pas. Ils ne savent pas ce qu’il vient faire ici. Il est fou, on ne peut pas savoir ce qu’il a dans la tête. Kévin parle à Baptiste, il sait que César est le neveu de Rochat. Il va faire sauter ses heures de colle. Baptiste lui précise qu’il a pris les devants car il a menacé de le dire à tout le lycée. Il a dit qu’il était désolé d’avoir été pénible. Pour Baptiste ils sont en train de se faire enfler. Jeanne est avec Vincent. Vincent a dit à Gabriel qu’elle avait obtenu un budget supplémentaire. Maintenant elle va les avoir dans son bureau tous les jours. Ils l’ont énervée. Baptiste est avec Emma. Il voit que César veut les séparer. Il a peur. Ca la saoule qu’il ne lui fasse pas confiance. Elle ne pourrait pas aller voir un autre mec. Elle l’aime, sans lui elle n’est plus rien. Gabriel est avec Nicolas. Gabriel lui affirme qu’il ne lâchera rien. Nicolas lui propose de jouer contre Jeanne. Ils ont tout à y gagner. Babeth arrive et parle du nouveau budget. Ils ne savaient pas, et c’est Jeanne qui décide. Vivien va chez Jérôme. Il veut aider pour surveiller le quartier. Laetitia le reçoit. Pour Jérôme c’est encore un mec bizarre. Laetitia lui explique ce qu’ils font. Dès qu’ils repèrent un type louche ils appellent la police. Il pourra le faire ce soir, rdv 20 h place du Mistral. César va voir Rochat. Quelque chose est arrivé et il trouve cela un peu injuste. Ce n’est pas Kévin qui a fait la bêtise. Il lui a dit. La personne lui a confirmé que c’était elle. Il ne veut pas balancer le vrai coupable. C’est injuste pour Kévin et les élèves risquent de le détester. Il va réfléchir et le remercie de l’avoir prévenu. Thomas est avec Gabriel. Gabriel veut des lits et du personnel dans son service. Thomas trouve dégueulasse de magouiller dans le dos de Nicolas. Mais ce chirurgien ne lui arrive pas à la cheville. Céline est avec Caroline. Céline a conseillé à Vivien de venir la voir. Elle sait que leurs séances sont confidentielles mais elle a le sentiment qu’il est angoissé. Il ne l’écoute pas vraiment. Son comportement risque de lui attirer des ennuis avec la police. Mais il est innocent, elle le connait et sait qu’il ne ferait jamais de mal à la police. Il a l’air instable mais si la police vient le voir elle ne doit pas le soupçonner. Il est inoffensif, ce sont les gens qui lui font du mal. Caroline ne croit pas en sa culpabilité. Nicolas, Ludovic et Vivien font équipe pour surveiller le quartier. Vivien leur précise que le coupable est surement ordinaire. Ils ne seront pas capables de le reconnaitre. Il s’en prend à Nicolas, ça pourrait être lui. Vivien affirme qu’il a été à Ouagadougou en 2011, en même temps que l’enchanteur.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :