2842 - mardi 15 sept

Publié le par cécile

Céline est avec Vivien. Il a passé la nuit dehors, il n’arrête pas de penser à ces femmes. La police l’a interrogé. C’était Patrick. Céline lui précise qu’elle le connaît, il fera tout pour le faire plonger s’il a un élément. On dirait qu’il fait tout pour se faire arrêter. Elle lui suggère de se souvenir de ce qu’il a fait au moment des meurtres. Ludovic est avec Jérôme et Laetitia. Il ne dort pas, il ne pourra pas vivre normalement tant qu’ils n’auront pas arrêté ce salaud. Il va dans la salle de bains. Laetitia reproche à Jérôme de ne pas être sympa avec lui. Ca le gonfle, c’est un boulet et il ne le sent pas. Laetitia lui affirme que ça lui fait du bien de s’investir pour les autres. Stéphane est avec sa sœur. Zoé se lève. Elle qualifie son père de gamin. Il a fait une moustache à sa sœur au feutre indélébile. Il a fait cela pendant son sommeil. Cela fait rire Pauline. Rochat est avec Thomas et Gabriel. Ils trouvent la sanction injuste. Ce n’était pas la première fois que Baptiste s’en prenait à lui. Il fait subir une sorte de bizutage à ce garçon. Baptiste doit changer d’attitude, et en tant que parents ils ont un rôle à jouer. Gabriel lui reproche de faire du favoritisme, César est son neveu. Thomas lui reproche de ne pas aimer les homos. S’il continue à s’acharner sur Baptiste ils vont se plaindre à l’académie. Guillaume est au bar avec Pauline. Il lui suggère de venir le voir au cabinet pour son problème de moustache. Mais elle le prend avec humour. Roland arrive, elle doit enlever cela, mais elle ne peut pas. Elle a du se forcer pour venir car elle savait qu’il aurait besoin d’elle. Il va en cuisine. Emma et Zoé voient César qui roule un join dans les escaliers. Elles lui demandent d’arrêter. César propose à Emma de fumer. Elle refuse. Elle veut bien l’aider mais elle ne veut pas de coups pourris. Ils vont faire un selfie avec le join, elle finit par accepter. Patrick est avec Caroline. Il veut son avis sur Vivien. Il a dit qu’il pourrait être le tueur. Il est très perturbé mais cela n’en fait pas un coupable. Pour lui il est un suspect. Elle va étudier le dossier. Brice remercie les participants à la marche blanche. Ils sont maintenant en droit de se demander ce qui va se passer. Ils vont créer des groupes de volontaires pour faire des rondes au Mistral. Il ne s’agit pas de remplacer la police mais de les aider. Ils préviendront la police en cas d’agissement suspect. Babeth leur précise qu’ils risquent d’accuser des innocents et tomber dans une paranoïa collective. Il n’y aura pas d’armes. Ils veulent juste être en sécurité. Coralie accepte. Il y a déjà quelques volontaires. Stéphane est avec une femme qu’il connaît depuis une heure. Il ne veut pas faire fausse route. Ils s’embrassent. Il a l’impression d’avoir passé correctement la première étape. Ils continuent. Pauline arrive avec sa moustache. Stéphane fait les présentations et elle lui demande s’il va la présenter à tout le monde comme toutes les autres. Pauline affirme qu’il est gay donc ça va être difficile de s’éclater. Vivien est avec Caroline. Il a des gros trous de mémoire. Elle lui demande de parler de son enfance. Il était heureux jusqu’à la mort de sa mère. Il sait que sa mère l’aurait toujours aimé. Ils regardaient des films ensemble. Il l’aimait. Il voyait moins son père, et il était dépressif. Il n’a pas supporté la mort de sa mère. Il ne sait pas ce qu’il a fait la nuit où l’enchanteur a commis son deuxième meurtre. Il avait trop bu. Il finit par s’énerver. Elle lui demande d’être patient. Il va tuer encore, ils n’ont pas le temps. Stéphane est avec sa nouvelle conquête, et Pauline, qui affirme qu’il est gay. Avec Jean-Pierre elle les entend depuis sa chambre. La femme préfère partir. Pauline est contente de s’être vengée. Emma voit Baptiste. Il est en colère, il a vu la photo sur facebook. Il voit qu’ils sont potes, ça doit être bien sans lui au lycée. Elle l’aime et n’en a rien à foutre de lui. Il n’en est pas sur quand il voit cette photo. Elle s’en va, il la gave. Patrick est avec son équipe. Ils n’ont pas assez de charges contre Vivien. Il faut reconstituer son emploi du temps. Ils ont retenu Francesco pour rien, ils ne vont pas refaire la même connerie. Zoé rentre et retrouve Pauline. Stéphane a mis son clavier de téléphone en russe et elle n’arrive pas à le mettre en français. Zoé la laisse se débrouiller, de toute façon ce sont deux gamins et elle en a marre. Elle va l’aider mais elle doit lui demander d’arrêter ses conneries. Pauline a déjà prévu un autre coup pour Stéphane, Zoé la laisse se débrouiller. Thomas est avec Thérèse et Baptiste. Thomas lui précise que c’est perdu d’avance, ce gamin est le neveu de Rochat. Il comprend mieux pourquoi il a été exclu. Coralie est à la terrasse avec Nicolas. Nicolas n’aime pas trop les citoyens solidaires qui organisent des milices. Mais si ces rondes peuvent l’aider à moins angoisser, elle accepte. Il finit par dire qu’il a vécu en Amérique du sud et que ça finissait en bagarre. Elle est étonnée, puis il dit qu’il a juste vu un reportage. Et si ça peut la rassurer il fera des rondes. Benoit demande à Stéphane si c’est lui qui lui a fait un shampoing au camembert pourri. C’est une blague de sa sœur. Il a pris le shampoing destiné à Stéphane. Il se moque, Benoit lui fait un shampoing. Patrick est avec Caroline. Il lui précise que si une femme est en danger elle ne doit plus garder le secret professionnel. Il lui demande s’il pourrait être l’enchanteur. Elle sait juste que ces crimes l’obsèdent. Elle lui conseille de ne pas focaliser sur lui. Il a des éléments à charge. Elle pense qu’il est en train de fabriquer un coupable.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :