2824 - jeudi 20 aout

Publié le par cécile

Seta discute au bar avec Thomas et Gabriel. Elle sait qu’il y a de l’eau dans le gaz entre Djawad et Estelle. Gabriel n’est pas étonné. Estelle arrive, elle prend un café. Thomas lui demande si tout va bien. Elle n’est pas bien. Ils ont appris que c’était compliqué avec Djawad. Ils viennent de se séparer et c’est définitif. Seta pense que ça va s’arranger. Djawad a pris une chambre pour une semaine, il est persuadé que leur brouille ne sera pas longue. Elle devrait faire un pas vers lui, mais cela ne repartira pas. Céline et Jérôme sont avec Vincent. Il ne voulait pas heurter Jérôme. Ses mots ont dépassé sa pensée. Eugénie veut plus de matière. Il regrette ce qu’il lui a dit. Jérôme regrette de l‘avoir frappé. Eugénie leur demande de se serrer la main. Vincent est gêné, pas Jérôme. Ils le font. Djawad est au salon. Estelle est là aussi. Il va rester au Céleste. Elle préfère mettre un peu de distance. Elle ne veut pas qu’il se fasse d’illusions. Il n’est pas un débile. Elle s’est tapé son meilleur pote, il a passé pour un blaireau, il a failli mourir pour elle, c’est normal qu’il en souffre. Elle se comporte comme une salope, elle est en train de le rendre fou. Coralie et Nicolas s’embrassent chez Blanche, elle veut faire l’amour dans la cuisine. Il va fatiguer. Il veut l’inviter au resto, mais elle a une meilleure idée, elle va lui faire à manger. C’est une surprise. Vincent est avec Jérôme. Pour Vincent, c’est loin d’être terminé. Son petit manège médiatique va lui desservir, ses collègues à la chambre de commerce sont au courant de son petit manège. Vincent lui souhaite beaucoup de courage pour la suite, mais cela ne sera pas pire qu’avant. Coralie arrive au bar, elle veut l’aide de Thomas. Elle veut faire des nouilles sautées aux crevettes mais elle n’a que des crevettes. Elle lui demande des produits. Il va lui chercher ce qui lui manque. Jérôme est au téléphone. Il ne pourra pas faire les vendanges. C’est à cause des articles sur Massilia. Il va passer pour le type qu’il ne faut pas embaucher pour être tranquille. Il va falloir qu’il soit patient. Il va s’en sortir. Elle est sure qu’après tout cela il va retrouver un meilleur boulot, il ne faut pas abandonner. Céline est avec Delport. Il n’a pas assassiné Elise donc il n’a rien à faire devant un tribunal. Il arrache la convocation. Il risque d’être poursuivi pour entrave à la justice. Le procureur dine régulièrement à sa table. Elle ne lâchera pas. Il ne viendra pas à ce procès, il se fout d’Elise, qu’elle soit vivante ou morte et elle se fout de sa mère aussi. Samia doit parler à Patrick. Estelle et Djawad se demandaient ce qu’ils allaient faire du corps de Zimmer. Ils aimeraient s’occuper des funérailles. Patrick pense qu’ils se moquent de lui. S’ils avaient un truc à se reprocher ils n’auraient pas demandé le corps. Il est d’accord, de toute façon ils ne vont pas les poursuivre. Céline doit parler à Jeanne. Elle a eu la visite de Delport. Il était furieux. Elle va faire le maximum mais il a des appuis importants au parquet. Il fera valoir qu’il n’est pas directement impliqué. Il n’a eu aucun contact avec la coupable. Elle a fait ce qu’elle pouvait, elle continuera à insister, mais elle ne pense pas que ça aboutisse. Pour Jeanne, le responsable c’est lui, il aurait dû avoir un minimum d’humanité vis-à-vis de sa fille. Céline sait que ce procès sera une période difficile pour elle. Elle espère que le verdict lui permettra de vivre plus sereinement. Nicolas est avec Coralie. Nicolas a pris un vin rouge léger. Ce qu’elle fait à l’air super bon. Elle veut faire une dégustation à l’aveugle. Il relève le défi, il adore le piment. Elle lui bande les yeux. Le torchon lui brule les yeux, elle a coupé les piments dans le torchon. Vincent est avec Jeanne. Il a du s’excuser pour sauver sa boite. Jeanne est ailleurs. Céline est venue la voir. Delport a dit qu’il ne se présenterait jamais au procès. Il s‘en sortira les mains propres. Il mériterait une souffrance qui l’empêche de dormir. Elle veut qu’il souffre. Coralie est à l’hôpital avec Nicolas qui souffre des yeux. Gabriel arrive. Gabriel a une question à lui poser, il faut être bizarre pour se mettre du piment dans les yeux. Il lui demande s’il l’a laissé gagner au tennis. Il a de quoi le soulager donc il va enfin lâcher la vérité. Coralie affirme qu’il l’a laissé gagner, il est dix fois meilleur que lui. Coralie arrive à prendre la crème. Samia annonce à Estelle qu’elle va pouvoir enterrer Noham. Il a l’impression qu’ils le baladent, donc elle doit faire attention. Estelle lui avoue qu’elle était au casse, elle l’a aidé à fuir. Djawad espère toujours qu’ils se remettent ensemble. Jeanne voit Delport, il devrait changer d’avis pour cette convocation. Il se comporte comme un lâche depuis le début. Il n’a rien à voir dans cette histoire. Des filles fragiles mentalement il y en a partout. Il a une famille et une femme qu’il aime. Elle ne détruira pas sa vie. C’est ce qu’elle va faire. Une femme qui a perdu son enfant est capable de tout. Ce n’est pas lui qui l’a étranglée. Elle a une coupable, donc elle doit le laisser tranquille. Il va porter plainte mais elle lui demande de le faire. Elle lui demande de profiter de sa petite-fille car elle va bientôt payer pour tout le mal qu’il a fait. Djawad est avec Julio. Djawad pense qu’Estelle ressent forcément un truc. Ils s’en sont toujours sortis. Pour Julio, il ne peut plus lui faire confiance. Il faut qu’il se ressaisisse. Mais Estelle est la femme de sa vie. Il va essayer de l’oublier mais il croit pas qu’il n’en est pas capable.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :