2823 - mercredi 19 aout

Publié le par cécile

Estelle est dans sa chambre. Djawad arrive. Il lui demande si elle a bien dormi, mais ce n’est pas le cas. Il veut lui dire que c’est cool pour Julio, il est soulagé. Il la laisse. Il sait que pour elle c’est fini mais il propose de voir ça plus tard. Elle lui rappelle que c’est fini. Elle ne l’aime plus. Il veut discuter, réfléchir, mais ce n’est pas la peine. Ca ne sert à rien qu’il soit patient, elle est désolée que ça se finisse comme ça. Elle est sure d’elle. Laetitia et Jérôme regardent leur vidéo. On a l’impression que c’est le tiers-monde chez eux. Ils ne sont pourtant pas des pauvres. Elle pense que si le juge voit cette vidéo il sera indulgent. Il voit que cette journaliste les a manipulés. Morad est avec Vincent. Morad lui demande de retirer sa plainte, il doit faire un communiqué, s’excuser après de cette famille. Tout cela n’est pas très bon à quelques mois des élections régionales. Il a intérêt à réfléchir dans le bon sens. Il menace de lui retirer le chantier. Nicolas est au bar avec Coralie. Il doit aller travailler. Il fait un tennis avec Gabriel après le travail. Benoit lui suggère de le laisser gagner, il est très mauvais perdant. Coralie admet qu’il est susceptible. Vincent est avec Guillaume. S’il perd le chantier de la médiathèque il ne pourra pas s’en sortir. Il a humilié cet homme, donc la bonne méthode est de s’excuser. Il va devoir le faire par rapport au chantier. Nicolas est au bar avec Coralie. Coralie veut qu’il pulvérise Gabriel. Estelle est au salon avec Wendy. Tout est compliqué et pénible. Elle a eu l’institut médico-légal. Noham n’avait plus de famille. Elle ne pourra pas s’occuper de son inhumation. Ils n’étaient pas assez proches, et elle ne peut pas dire à la police qu’ils se sont aimés. Ils vont l’enterrer dans le carré des indigents. Wendy lui conseille de parler à Samia. Djawad arrive, il vient récupérer ses affaires. Jérôme annonce à sa famille que Vincent retire sa plainte. Massilia News exige une réconciliation publique. Ils sont heureux. Josselin est avec Yolande. Elle va voir Emmanuelle à l’hôpital. Elle a peur de ne pas pouvoir l’aider. Elle se sent très mal depuis qu’elle sait qu’elle est condamnée. Il sait qu’elle saura trouver les mots pour lui parler. Il sait qu’elle va y arriver, elle doit se faire confiance. Benoit voit Gabriel et Nicolas. Nicolas s’est fait laminer. C’était une vraie machine, Nicolas était inexistant. Gabriel conseille à Nicolas de travailler son revers. Benoit lui fait un clin d’œil, Gabriel se demande ce que ça veut dire. Yolande va voir Emmanuelle. Emmanuelle ne veut pas rester ici, ils sont en train de la tuer. Elle ne croit pas qu’elle ait un cancer du pancréas, ils sont tellement nuls. Ils se sont plantés plusieurs fois sur ce qu’elle avait. Elle souffre beaucoup, mais elle n’a pas voulu de leur morphine. Ils veulent juste qu’elle ne fasse pas d’histoires. Elle va leur faire un procès. Ils prennent les gens pour des cobayes. Yolande lui demande de se détendre. Yolande avait compris qu’elle avait quelque chose de grave et qu’elle ne pourrait pas lutter contre ça. Elle doit accepter ce qui lui arrive, elle doit accepter doucement, c’est la meilleur attitude à avoir. Il faut se dire qu’on a rencontré des gens formidables, des gens merveilleux. Djawad arrive à l’hôtel, Seta est à la réception. Seta a du mal avec le matériel. Djawad l’aide. Il veut une chambre, Seta cherche à savoir ce qui s’est passé. Elle pense que c’est à cause des enfants. Elle est sure que ça s’arrangera. Ils sont ses chouchous. Elle lui souhaite vraiment de rentrer avant la fin de la semaine. Emmanuelle parle à Yolande. Son père était mineur, ils habitaient dans le Nord, près d’Arras. Elle a aimé sa vie, elle a fait beaucoup de choses. Elle aurait pu en faire plus mais c’est comme ça. La mort n’est pas la fin, c’est juste un passage. Babeth rentre, les écoute et s’en va. Emmanuelle la remercie, les choses se sont un peu éclaircies. Elle est contente d’avoir pu l’aider, elle n’était pas sure d’y arriver. Yolande lui promet d’être avec elle jusqu’au bout. Gabriel est avec Thomas. Benoit a fait un clin d’œil à Nicolas. Il se doute qu’il l’a laissé gagner. Pour Thomas, il est parano, il se demande bien pourquoi il aurait fait ça. Gabriel va appeler Nicolas. Il est sur messagerie, il va aller le voir chez Coralie. Pour Thomas il va juste passer pour un idiot, il ferait mieux de descendre les poubelles. Coralie rentre chez Blanche. Elle allume une bougie, installe deux verres et se dévêtit. Gabriel entre avec la poubelle. Il doit parler à Nicolas, elle le met dehors. Nicolas frappe, elle ouvre avec la poubelle et en colère, elle lui expliquera. Estelle doit parler à Samia, à propos de Noham. Il n’avait plus de famille. Ils voudraient qu’il soit enterré dignement. Samia lui demande pourquoi elle s’embête avec ça. C’est une question d’humanité. Elle l’a aimé, ils ont failli partir ensemble. Elle avait loué une voiture sous une fausse identité. Ils ont été amants. Elle l’a aidé à trouver une planque. Il faut vraiment qu’elle l’aide. Elle la met dans une situation pas possible. Il faut qu’elle demande à Patrick de lui confier le corps de Noham. Elle veut lui dire une dernière fois qu’elle l’aime, même si ça doit l’envoyer en prison.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :