2822 - mardi 18 aout

Publié le par cécile

Djawad est à côté d’Estelle à ‘hôpital. Ils vont la garder en observation jusqu’à la fin de la semaine, elle a fait une tentative de suicide. Elle a avalé une forte dose de somnifères. Il ne veut pas que les flics le sachent. Ils ont été interrogés et il ne veut pas qu’ils en tirent des conclusions. Céline est avec le père de Margot. Ils vont pouvoir préparer le dossier de sa défense. Ils la voient une fois par semaine, elle fait comme si tout allait bien, mais il est sur que ça ne va pas. C’est très dur pour Arthur. Ils vont se battre pour la faire sortir de là. Il ne sait pas si c’est possible de gagner. Djawad est avec Estelle qui se réveille. Pour elle il aurait dû la laisser mourir. Il lui demande de ne pas culpabiliser, les Canelli ne l’ont pas suivie. C’est Julio qui a balancé Noham aux Canelli, il avait peur pour lui. Il pensait qu’il irait tuer Noham par jalousie. Elle ne veut pas reprendre le dessus. Elle est pleine d’énergie, elle s’est toujours battue. Elle lui demande de la laisser. Il doit partir, il l‘appellera. JP est avec Patrick. Pour Patrick ils ont récupéré les bijoux et le clan Canelli a été éliminé, alors il n’y a rien d’important. Il n’y a pas besoin de mobiliser des hommes pour prouver que Djawad et Estelle les ont aidés. C’est une affaire classée. Ils vont s’occuper des car-jacking. Jeanne est avec son avocat. Le père naturel d’Elise n’a rien à voir avec sa mort. Elle voudrait obliger le procureur à revoir sa position mais ils ne trouveront pas de preuves en leur faveur, elle espérait que ce procès l’aiderait à faire son deuil. Il va quand même permettre de juger Margot. C’est le comportement immonde de cet homme qui a amené Elise à se détruire et cela ne sera pas évoqué au procès. Il pense qu’il y a un moyen de le faire venir quand même. Vincent est avec Guillaume. Ils lisent un article. Vincent fait apparaitre un témoin invisible. Pour Guillaume, il est sadique car il s’en prend à un mec au chômage. Vincent lui reproche d’avoir voulu le faire embaucher. Vincent ne va pas lâcher l’affaire, Riva va témoigner et ça sera dans son journal. Céline est avec l’avocat de Jeanne. Le ministère public n’a pas jugé nécessaire de faire comparaitre Delport. Il faudrait lui poser des questions désagréables. Il faut charger Delport et atténuer la responsabilité de Margot. Elle pense que c’est une bonne idée. Vincent va voir Gabriel. Il a pu arranger le coup avec la Dépêche et ils sont prêts à publier son témoignage. Gabriel a découvert que Jérôme est le père d’un copain de son fils, Kévin est sympa alors il doit faire sans lui. Vincent insiste mais il ne témoignera pas. Il a pris des risques, il a perdu. Vincent affirme être la victime dans cette histoire. Il ne cassera pas Jérôme dans la presse. Babeth va voir Emmanuelle. Babeth propose de lui acheter à manger à l’extérieur, mais elle ne voit pas l’intérêt de s’alimenter, de toute façon elle va mourir. Pour Babeth, elle aurait dû venir plus tôt. Elle est venue plusieurs fois, des examens elle en a fait, elle a avalé plein de médicaments. Ils sont vraiment nuls. Elle lui demande d’aller en faire mourir d’autres. Céline est avec le père de Margot. Elie cherchait à retrouver son père, il l’a rejetée et elle tombée dans les drogues dures. Elle va essayer de montrer au jury qu’Elise était à bout. Elle espère faire qualifier les faits en violences volontaires ayant entrainé la mort sans intention de la donner. 8 ans est la peine la plus plausible. Elle a vu l’avocat de Jeanne, qui ne souhaite pas accabler Margot. Pour elle le vrai responsable est Delport. Si Delport est distant et antipathique c’est bon pour eux. Emmanuelle parle à Jeanne. Elle affirme que le personnel refuse les soins dont elle a besoin. Jeanne ne comprend pas. Son médecin est nul, et ils sont juste arrogants. Elle voudrait voir Yolande. Jeanne la connait, elle sait qu’elle peut l’aider. Sa fille refuse qu’elle la voit. Emmanuelle fait un malaise. Eugénie filme Laetitia et Jérôme. Les gens vont le découvrir et ils vont pouvoir s’identifier. Elle sait comment médiatiser une affaire pour faire pression sur la justice. Elle va dresser un portrait d’eux. Il est au chômage depuis deux ans et demi. Ils doivent émouvoir et non pas s’énerver. Jeanne voit Babeth. Jeanne doit lui parler, c’est plutôt personnel. Sa mère l’a aidée dans un moment difficile. Emmanuelle la réclame, et elle ne voit aucune raison de l’empêcher de venir. Babeth ne cautionne pas la venue de charlatans comme elle. Elle doit mettre sa fierté de côté un peu. Jeanne a été apaisée par elle, elle pense qu’ils doivent la faire venir. Vincent regarde la vidéo de Jérôme et Laetitia. Il parle de son frigo. Il ne sait même pas s’il pourra le payer. Eugénie montre leur frigo vide, le placard avec un paquet de pâtes et de riz. Pour Céline, il doit juste retirer sa plainte. Il va se faire laminer et ce n’est que le début. Il reçoit un appel de Morad qui veut le voir. Stéphane va voir Estelle qui veut partir, elle dit se sentir bien. Mais elle ne peut pas, elle est fragile, le meilleur moyen de reprendre des forces est de rester avec eux. Elle a le cœur en mille morceaux et ne sait pas comment s’en sortir. Elle ne sera pas seule ce soir. Elle préfère être entourée d’amis que d’une équipe médicale. Il va lui chercher une décharge. Babeth va voir Yolande. Elle vient donner des nouvelles d’Emmanuelle. Elle veut la voir. Jeanne a accepté, elle peut y aller quand elle veut. Babeth n’a pas le choix. Yolande sait qu’elle veut simplement qu’elle la soulage un peu. Elle doit y aller l’après midi et éviter de lui demander de l’argent. Estelle arrive au salon. Julio s’en va. Il est désolé. Il a paniqué. Elle lui précise qu’ils allaient partir. Ils auraient pu être heureux. Il s’en voudra toute sa vie d’avoir balancé Noham. Elle lui demande de rester, c’est fait, ils ne peuvent rien changer. Djawad aura besoin de lui pour le soutenir, eux deux c’est fini.