2818 - mercredi 12 aout

Publié le par cécile

Samia voit Djawad. Elle lui demande si tout va bien. Estelle est toujours chez sa copine à Paris. Elle a cru comprendre que c’était compliqué. C’est un peu tendu mais ça va aller mieux. Il propose de faire un resto la semaine prochaine. Elle propose de plutôt venir à la maison pour Lucie. Il accepte. Babeth est à l’hôpital avec Stéphane. La patiente qui se faisait câliner par Yolande arrive, cela ne va pas. Elle cherche Yolande. Pour Babeth il lui faut des vrais soins. Elle ne veut pas être abrutie par leurs médicaments. Elle veut trouver Yolande et c’est tout. Stéphane l’envoie au Céleste. Céline est avec Jérôme. La confrontation aura lieu au commissariat. Laetitia avoue que sa chef la harcelait. Elle faisait tout pour l’embêter, c’était l’enfer. Céline va essayer de récolter des témoignages. Pour Céline, le coup de poing est la conséquence du harcèlement dont il a été victime. Il ne veut pas aller jusqu’au procès, il n’a plus l’énergie. Ils peuvent régler cela à l’amiable. Babeth est avec Stéphane. Elle lui reproche d’avoir dit à la patiente où elle pouvait trouver sa mère, c’est de la non-assistance à personne en danger. C’est en psychiatrie qu’elle devrait être. Mais c’est leur boulot, ils doivent la soigner. Il n’est pas contre cette méthode. Yolande est avec la patiente. Elle lui a fait un gros câlin. Emmanuelle va beaucoup mieux. Les douleurs étaient revenues au bout d’un mois alors qu’elle était en vacances au calme. Elle lui donne ses 50 euros. Emmanuelle a encore un peu mal. Yolande ne comprend pas, la douleur aurait dû disparaitre complètement. Si elle revient elle l’appellera. Vincent est avec Céline. Elle lui précise que son client regrette son geste, il ne veut pas aller devant un tribunal. Il risque d’aller en prison, il a une famille. Ce sont des gens bien. S’il retire sa plainte Vincent retirera la sienne. Josselin voit Yolande qui est couchée. Elle n’est pas bien. Elle ne sait pas ce qui lui est arrivé, elle a ressenti comme une sorte de blocage, comme si son fluide était devenu impuissant. C’est troublant. Elle pense qu’elle ne devrait pas faire payer, car elle est en train de perdre son don. Elle n’arrivait pas à ressentir son bien-être. Il pense qu’elle est juste un peu stressée et qu’elle devrait faire un break. Djawad est en voiture avec Julio. Julio a vu le type qui reste avec Estelle, surement un homme de main des Canelli. Ils vont la sortir de là. Ils se relaient, il n’a vu que ces deux-là. Djawad sait qu’il y a une autre porte derrière. Julio croit que ça va le faire. Ils ont la journée pour préparer l’intervention dans les moindres détails. Noham arrive, il faut qu’ils parlent. S’il veut sortir Estelle de là il doit l’écouter. Jeanne est avec Gabriel. Ils reçoivent le professeur Nicolas Berger, une pointure. Il est de retour en France et il les a choisis. Gabriel n’est pas convaincu. Jeanne le prévient de ne pas faire d’histoires avec lui, il ne doit pas jouer au coq dans la basse-cour. Noham leur précise qu’Estelle n’est qu’un appas pour le tuer. Ils la tueront avec lui, c’est un témoin gênant. Celui qui passe par la porte ressort mort, il lui précise qu’ils doivent être plusieurs dedans. Ils ne sont pas des pros, ils vont se faire massacrer. Il propose de faire équipe, mais Djawad refuse. Julio pense qu’ils feraient mieux d’intervenir à trois. Gabriel est avec Benoit. Gabriel pense que ce mec est parti parce qu’il n’avait pas le niveau. Il ne veut pas qu’on leur vende comme le chirurgien cardiaque du monde entier. Il le critique déjà. L’homme les écoute. Benoit le sent jaloux. Nicolas arrive, il cherche le bureau de Jeanne. Benoit lui précise qu’il les écoutait depuis longtemps. Jérôme est avec Vincent, Céline et JP. Ils acceptent de retirer leur plainte. Jérôme doit expliquer ce qui s’est passé. Jérôme s’est fait insulter, ils finissent par se disputer. Vincent ne retire plus sa plainte. Nicolas est avec Jeanne. Gabriel arrive, Jeanne fait les présentations et les hommes restent ensemble. Nicolas ne lui tient pas rigueur de ses propos, et ils vont faire un tennis ensemble en fin de journée. Eugénie va voir JF. Elle lui demande si c’est calme en ce moment. C’est la routine. Aux alentours du 15 août tout le monde est en vacances. Elle pense qu’il ne veut pas travailler avec la presse. Elle n’a pas grand-chose à se mettre sous la main en ce moment. Elle voudrait une petite anecdote pour faire un papier. Vincent sort en colère, qu’il crève et qu’il prenne un an de prison. Canelli est avec Estelle. Il n’a eu aucune nouvelle de Noham et il va être obligé de la tuer. Il sait qu’il n’est pas un tendre. Il ne la supprimera pas avec plaisir mais s’il le faut il le fera. Cela ne lui servira à rien mais s’il le faut il le fait. Son homme de main arrive, il en a marre d’attendre. Canelli lui affirme que ce n’est qu’une question d’heures. Gabriel est avec Nicolas. Nicolas lui reproche de passer son temps à râler depuis la fin du 2e set. Gabriel n’est pas content, car il a sous-estimé son niveau pour le surprendre. Il s’est fait massacrer. Gabriel va payer son repas comme prévu, il l‘invite à manger vendredi soir. Il rencontrera son mari. Il est homo. Nicolas ne veut pas qu’il le drague. Il plaisante. Djawad est toujours en voiture avec Julio. Il avoue que c’est mieux si Noham les aide. Djawad n’a même pas peur. Il pense qu’il a encore ses chances avec Estelle. Il prendra tous les risques pour la sortir de là.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :