2790 - vendredi 3 juillet

Publié le par cécile

~~Noham est avec un homme. Il voudrait un badge avec sa photo. Il peut faire ça. C’est beaucoup de travail, il veut une avance de 500 euros. Noham lui donne l’argent. Il lui faut pour mardi matin au plus tard. Caroline est avec Guillaume. Elle voudrait se recoucher avec lui, cette nuit était tellement bien. Mais il doit aller travailler. Elle pense qu’il doit en avoir marre de la routine. L’ennui n’est pas un sentiment pathologique. Il est normal qu’il traverse une petite période de lassitude. Il est très heureux dans sa vie, avec elle, et il n’a pas envie d’avoir une autre vie. Ce midi ils ne déjeunent pas ensemble, il va au squash avec Vincent. Babeth est au bar avec Eugénie. Ils doivent faire appel à des fonds privés, ils n’ont pas le choix. Ils sont en danger. Cette vente aux enchères va les aider mais cela ne sera pas suffisant. Estelle demande si la vente de bijoux est sensée rapporter beaucoup d’argent. Ils espèrent un million d’euros. Kévin est avec Emma et Baptiste. IIs ont créé un évènement sur facebook. Ils ont trop de monde, ils ne pourront pas faire les courses. Ils ont gagné 300 euros hier. Emma propose d’acheter du jus d’orange en bouteille, le premier prix. Thomas arrive. Les jeunes vont aller faire les courses pour leur stand. Il y a eu des plaintes pour le bruit, ils doivent rester discrets. Jeanne remet à Caroline son badge. Guillaume sera inscrit sur la liste des invités. Vincent arrive, il affirme que la partie de squash a été annulée, Guillaume avait une urgence. Estelle annonce à Djawad qu’il va y avoir une vente aux enchères, il y en a pour un million d’euros de bijoux. Estelle pense que Noham est venu pour ça. Djawad n’y croit pas. Il lui demande d’arrêter de se faire des films. Thomas lit le journal et l’article sur Frémont. L’article se demande si Charles est un escroc ou un héros. Barbara ne donne pas son avis et il faut changer de sujet car il arrive. Il prend un cognac. S’il entend un seul mot à propos de cet article, il ne remet plus les pieds ici. Guillaume rentre chez lui. Caroline est là. Il a dû annuler sa partie de squash, il a dû retourner voir son petit vieux de la fois dernière. Caroline a appelé le club de squash, et elle sait qu’ils n’avaient pas réservé pour ce midi. Elle voulait vérifier s’il était bien là-bas. Il lui demande si elle n’a plus confiance en lui. Elle le trouve bizarre en ce moment. Il peut être très tendre et très distant. S’il veut la quitter il peut lui dire tout de suite. Il n’a pas du tout envie de la quitter, il est très heureux avec elle. Charles est au bar, il est outré que cette pimbèche mette en doute son acte héroïque, et elle le traite de menteur. Il est écœuré qu’ils mettent en doute sa parole. Il est déçu. Kévin est avec Baptiste et Emma. Ils sont passés à 120 participants. Ils vont assurer, ils sont là pour se faire de l’argent. Vincent est avec Guillaume. Guillaume sait qu’il faudrait qu’il arrête mais il n’y arrive pas. Entre elle et lui c’est passionnel et cela ne durera pas longtemps. S’il aime Caroline elle ne saura rien. Il a réussi à lui parler, il pense qu’elle le sent sincère. Il doit vivre ce qu’il a à vivre avec Luna. Vincent peut lui donner les clés d’un studio vide de Phénicie. C’est moins risqué que l’hôtel. Céline est au restaurant avec son père. Elle lui demande si c’est bien lui qui a sauvé Anaïs. Il confirme que c’est lui et cet article est un tissu de mensonges. Elle le déçoit, mais c’est difficile de lui faire confiance. Elle veut attaquer Massilia News, il refuse. Il n’a pas l’énergie. Elle lui demande de lui faire confiance, cette journaliste ne va pas s’en tirer comme ça. JF arrive sur le stand des jeunes. Il demande s’ils ont une autorisation pour le stand. Il faut une autorisation préfectorale pour faire de la vente sur la voie publique. Ils veulent juste se faire un peu d’argent, mais ils doivent tout ranger. Kévin repart avec son chariot. Ils ont 5 minutes pour partir. Ils trouvent cela injuste. Anémone est avec Eugénie. Elle a la liste des invités qui ont confirmé leur présence à la vente. Il y a toutes les plus grosses fortunes de Marseille. Guillaume est avec Luna. Caroline a des doutes. Il a réussi à calmer le jeu. Il faut qu’ils s’organisent. Pas de textos. Ils ne doivent pas se voir au Mistral. Il a réussi à trouver les clés d’un studio. Elle veut faire ça dans sa voiture. Il faut qu’ils aient toujours un alibi. Les jeunes se sont enfermés, leurs clients sont déchainés. Ils hurlent dehors. Thomas arrive, il voit qu’ils ont vendu du rhum. Il est en furie. Il envoie Baptiste dans sa chambre. Djawad parle à Noham de la vente de charité. Une blindée de Marseille fait vendre ses bijoux pour remplir les caisses de l’hosto. Il n’était pas au courant. Demain soir ils font la fête, Estelle voudra surement sortir. Estelle pense qu’il est venu pour cette vente de charité. Il y a en a pour un million. Cela aurait pu l’intéresser mais s’il prépare un coup à l’arrache il est sur de foirer. Djawad lui demande s’il est sur de ça.