2740 - vendredi 24 avril

Publié le par cécile

Abdel est attaché dans un endroit secret et noir. L’homme le réveille. Il ôte sa cagoule, c’est Francesco. Il allait faire une connerie, il l’en empêche. Son père est en prison à sa place et c’est normal qu’il veuille faire cela. Mais il ne doit pas se dénoncer. Abdel veut sortir. Il doit d’abord lui parler. Il se fiche de ce qu’il a à lui dire. Il lui demande de dégager. Ils parleront quand il sera capable de l’écouter. Francesco sort et rejoint Barbara. C’était la seule façon pour l’empêcher d’aller voir la police. Elle a peur car il n’a rien à manger ni à boire. Elle le remercie pour ce qu’il a fait pour lui. C’est pour elle qu’il l’a fait. Elle sait qu’il est un peu jaloux de lui et cela ne l’a pas empêché de l’aider. Il ne peut pas faire autrement. Ils s’en vont.

Stéphane est chez Benoit avec la surveillante. Il lui demande si elle est comme ça avec tous les mecs. Ils sont rentrés tout de suite dans le vif du sujet. Une nuit comme ça ce n’est pas banal. Elle l’a trouvé résistant pour un mec de son âge. Il est un aventurier. Elle a une destination à lui proposer, elle l’embrasse. Elle doit aller au lycée. Zoé arrive et il s’habille. Elle lui demande s’il n’a pas trouvé son carnet de liaison. Il lui rend. Elle demande ce que la surveillante fait là. Elle est passée hier. Pour elle il est malade, il saute sur tout ce qui bouge. Cela ne s’est pas passé comme il le voulait. Mais elle l’attirait. Ils ne font rien de mal. Elle n’est pas enchantée que son père se tape la pionne de son lycée. Tant qu’il couche avec elle elle ne met plus un pied chez lui. Laetitia est avec Kémal. Il lui affirme qu’il a tenu ses engagements avec sa fille, il espère que c’est pareil pour elle. Elle n’est pas sure qu’ils ne se voient plus, son fils mange halal. Pour lui, son fils a de mauvaises idées. Les garçons veulent juste faire des choses avec les filles. Pour elle c’est Fatiha qui raconte n’importe quoi à Kévin sur le Coran.

Thérèse est avec Zoé dans les escaliers du lycée. La surveillante passe, Zoé crache son chewing gum. Elle lui demande de ramasser. Zoé refuse. La surveillante insiste, mas un de plus ou de moins ne va rien changer. Elle lui propose d’aller voir le cpe ensemble. Thérèse ramasse le chewing gum. Elle demande à Zoé ce qui lui a pris. Elle ne la supporte pas.

Stéphane est avec Benoit. Benoit lui demande s’il lui arrive de réfléchir. Il a du mal avec ce genre de femme. Benoit lui demande de penser à sa fille. Si sa priorité c’est Zoé il doit la laisser tomber. Mais il n’y a pas que le sexe, elle sort du lot. En même temps il ne peut pas faire ça à Zoé, donc Adieu Marine, son petit démon au corps d’ange.

Laetitia est en tarrasse avec Kémal. Elle aurait préféré que Kévin ne tombe pas amoureux de Fatiha. Pour lui, Fatha grandit mais elle doit le faire dans le respect de ses parents. Il a peur. Kévin est trop amoureux d‘elle. Ils sont trop jeunes pour être amoureux. Il veut que Fatiha ne pense qu’aux études. Si elle ne fait pas de bonnes études elle n’arrivera à rien dans la vie. Ils veulent la même chose pour leurs enfants, en ce moment ils ne sont pas sur la bonne route. Ils proposent de s’arranger pour qu’ils ne se voient pas pendant les vacances. Ils vont envoyer leurs enfants dans leur famille, Fatiha à Hanovre et Kévin à Perpignan.

Kévin voit Fatiha au lycée. Il a un tapis de prière. Il est à fond dedans. Pour elle il n’y arrivera pas, on ne croit pas comme ça parce qu’on en a envie. Il n’a pas la foi. Il lui jure que ça vient. Elle ne veut pas de copain non musulman.

Stéphane est au bar avec Pauline. Elle se sentait bien dans ce bar. Les gens sont tellement gentils avec elle. Mirta arrive, il ne peut pas laisser Pauline aller dans ce bar de nuit. Elle est sure qu’il y a d’autres solutions. Mais c’est ça ou le chômage.

Karim retrouve son avocat. Abdel allait se rendre à la police hier soir mais il ne l’a pas fait. Elsa sait qu’il risque de passer les quinze prochaines années ici et pour elle c’est compliqué. Elle a toujours été d’une loyauté absolue. Il ne peut pas lui reprocher de le vouloir en liberté. Barbara n’a pas du pouvoir faire grand-chose pour lui, mais personne ne sait où est Abdel. Il n’est pas rentré chez lui et n’est pas allé au commissariat. Il a du ressentir le besoin de se mettre à l’écart. Pour Karim, c’est Caprio qui l’a pris en otage. C’est un psychopate et il n’a pas confiance. Il est coincé ici et il n’y a personne pour protéger Abdel.

Pauline est avec Mirta. Elle va accepter ce travail, elle n’a pas le choix. Elle va se faire pincer les fesses quand ils auront un peu trop bu. Elle est certaine qu’il y a de la place pour deux dans un bar. Il faut être généreux et partager. Elle est sure que Roland va la regretter. Elle aurait aimé rester ici mais ce n’est pas possible donc pas de regret.

Coralie est avec Blanche. Coralie a envie de sortir ce soir. Elle a besoin de musique et de monde autour d’elle. Elle doit apprendre à vivre avec cette histoire. Elle propose une virée en boite de nuit.

Mirta est avec Mélanie. Pauline a très bien géré le coup de feu. C’est dommage que le courant ne passe pas entre elles. C’est une gentille fille. Elle trouve désolant que Roland s’en sépare parce qu’elle ne s’entend pas avec elle. Il faudrait que Mélanie y mette un peu du sien. Pauline est serviable, gentille. Pour Mirta, elle ne prolonge pas son contrat parce qu’elle l’a pris de haut. Pour Mélanie, elle est en train de tous les manipuler donc il faut arrêter là.

Kévin joue à la console avec son père. La partie est finie, Jérome va aller à la boucherie halal. Kévin lui demande de laisser tomber, cette religion est compliquée. Il va manger jambon-purée. Laetitia arrive, elle annonce à Kévin que sa sœur l’invite dans le sud pendant les vacances. Il préfère rester ici. Elle lui affirme que Fatiha part quinze jours en Allemagne. Kévin s’énerve, il va prier dans sa chambre.

Roland est avec Mélanie au bar. Il lui demande comment ça se passe pour les préparatifs du mariage. Ils font ça le week-end. Il lui précise que Thomas est très occupé avec ses enfants. Il se fait du souci pour le bar, et il vieillit. Il voudrait prendre quelqu’un à temps partiel. Pauline travaille bien. Mélanie la critique. Mais elle ne peut rien faire. Il a besoin de son avis, il voudrait que l’ambiance reste bonne dans le bar. L’ambiance sera carément pourrie.

Barbara va voir Abdel avec de quoi manger. Il n’en veut pas. Pour lui elle est complètement malade. C’est Francesco qui a voulu faire ça pour la protéger. Karim lui a demandé de l’empêcher d’aller voir les flics. Elle pense qu’elle a une bonne part de responsabilité. Ils seraient ensemble cela serait exactement pareil. Il va aller dire la vérité et il ne changera pas d’avis. Elle pense qu’il y a une autre solution. Elle va le laisser sortir de là et il fera ce qu’il veut, mais avant il doit lui laisser le temps de lui expliquer son idée.