2739

Publié le par cécile

Abdel est à son bar. Barbara arrive. Elle veut lui parler. Elle a appris pour l’arrestation de son père, elle est désolée. Il lui précise que cela ne va pas durer longtemps, il va aller voir la police pour se dénoncer. Elle sait qu’il a beaucoup réfléchi mais elle ne pense pas que ce soit une bonne idée. Il a tué ce type et il n’a pas le choix. Elle a peur qu’ils les gardent tous les deux, qu’ils pensent qu’il est complice de son père. Il ne veut pas que son père parte en prison à sa place, s’il veut changer les choses c’est maintenant. Elsa lui a dit qu’il faisait une grosse connerie mais il ne veut rien savoir. Abdel est un adulte, il a pris sa décision. Barbara lui rappelle que Karim ne serait pas d’accord, Karim ne la pardonnera jamais. Il la prend dans ses bras. Elle lui demande de ne pas y aller, mais il a encore quelques affaires à régler. C’est bien qu’elle soit venue.

Pauline arrive au bar, Roland lui demande ce qu’elle fait là. C’est son jour de congés. Elle s’est trompée, elle a cru qu’on était vendredi. Elle va aider Mélanie à installer la terrasse. Mélanie lui demande de ne pas travailler le jour de son congé. Roland accepte qu’elle aide en cuisine. Mélanie demande à ce qu’elle se repose, elle a fait un malaise. Roland lui demande de rentrer chez elle. Mélanie insiste et la met dehors.

Pauline voit Mirta qui a les bras chargés de sacs. Elle l’aide à les porter. Elle a récupéré des vêtements pour les restos du cœur. Tout est mélangé, il y a du boulot. Pauline lui propose de l’aider à les trier. C’est son jour de congés. Rester à rien faire ne la repose pas du tout, elle veut se rendre utile. Mirta accepte son aide. Si elle trouve quelque chose qui lui plait elle l’achète.

Zoé est avec Benoit. Elle va chez sa mère. Stéphane arrive, il va la déposer au lycée. Elle refuse, elle n’a pas envie d’être en retard comme hier. Elle lui demande de ne pas draguer la surveillante, mais ce n’est pas son genre de femme.

Francesco est avec Barbara. Elle ne peut pas partir comme ça. Il connait le milieu. Il lui demande de lui faire confiance, il peut tout entendre. Elle craque et avoue tout à Francesco. Abdel a tué un homme. Elle s’effondre. C’était de la légitime défense. La police ne soupçonne pas Abdel, mais il veut se dénoncer. Ils ont changé plein de fois de versions. Francesco lui demande de le laisser faire, Abdel ira à la police et ils vont le renvoyer chez lui. Il est décidé à faire sortir son père de là. Zoé est avec son père. Elle revient la semaine prochaine. Elle va au lycée. Il attend à sa voiture et aborde la surveillante. Ce qui est bien avec elle c’est qu’elle est ponctuelle. Il est venu s’excuser. Elle lui demande ce qu’il fait comme boulot, il est infirmier. Pour elle c’est un métier classe. Elle, à part surveiller les horaires, elle regarde si les prof ont de belles fesses. Il lui propose de boire un verre, mais elle n’accepte pas les invitations des parents d’élèves et s’en va.

Pauline est avec Mirta. Mirta lui offre un vêtement. Pauline adore travailler avec Roland, il y a une ambiance familiale dans ce bar. Son contrat se termine à la fin du mois et elle est triste. Mirta espère qu’elle va trouver autre chose qui lui plait.

Franck est au bar avec Roland. Franck lui demande s’il pense que l’incendie est volontaire. Pour Roland, son idée est tordue. Roland n’a aucun doute sur l’honnêteté d’Henri. Il ne le voit pas l’embaucher pour faire les travaux avec l’idée d’y mettre le feu. Franck ne comprend pas alors pourquoi il veut le vendre si vite.

L’homme est sur le chantier. Son fils arrive. Il ne veut pas de 600000 euros, il en veut 800000. Il ne veut pas brader son immeuble. Il est autant propriétaire que lui et il a son avis à donner. Le père veut en tirer plus que ça. Il lui demande de se préoccuper de son concours.

JF est au commissariat avec Patrick. Patrick s’attendait à plus de résistance, et là Karim range tout bien dans ses cases.

Mirta est avec Roland à l’hôtel. Elle trouve Pauline adorable, souriante, toujours prête à rendre service. Elle lui demande de l’embaucher, même à mi-temps. Il ne peut pas se le permettre. Elle trouve dommage de laisser passer une perle pareille. Et elle et Mélanie ne s’entendent pas.

Noé est chez lui avec Blanche. Il a une idée pour son père. Il pourrait venir habiter chez eux avec Emma. Ce n’est pas possible, elle n’a pas assez de place pour loger tout le monde. Elle n’est pas certaine que JF soit content que Franck dorme dans son lit. C’est à lui de trouver des solutions. Cela va prendre du temps mais ça va aller.

L’avocat est avec Elsa. Elle croit qu’Abdel est allé se dénoncer. Karim avait donné des instructions très claires à ce sujet. Elle ne veut pas que Kari retourne en prison. Il n’a pas commis ce meurtre, alors non elle n’a pas retenu Abdel.

Benoit propose à Stéphane un petit cinéma ce soir. C’est un supplice avec un homme. Il préfère y aller avec une femme, la petite pionne de Scotto. Il a honte. C’est la maitresse absolue. Elle a tout ce qu’il faut. Elle arrive, elle a trouvé son adresse dans le dossier de Zoé. Elle a apporté le règlement du lycée.

Franck est avec Blanche et Coralie. Roland pense que Rocher a cédé à la pression de son fils. Il veut vendre depuis longtemps. Coralie connait Mickaêl, c’est un petit con. C’est le gamin que tu as envie de tuer. Il cumulait tous les défauts de la terre, elle l'a eu en tant qu'élève. Il était accro à tout ce qui pouvait rapporter de l’argent.

Stéphane est avc la surveillante. Elle l’interroge sur le règlement de l’école. Il lui demande s’il y a une tenue qu’elle aime. Elle l’imagine pressé. Mais il sait prendre son temps. Il se rapproche. Ils finissent par s’embrasser.

Abdel se fait agresser et est mis dans le coffre d’une voiture par un homme cagoulé.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :