Episode 2710

Publié le par cécile

Manu se lève et salue Blanche et Coralie. Elle lui demande s’il a pu voir son contact. Il lui demande de ne pas lui prendre la tête. Elle lui précise qu’ils n’ont pas à subir sa mauvaise humeur, ni son bordel. Il se montre désagréable. Blanche intervient et lui demande de se comporter autrement chez elle et c’est non négociable. Il quitte la table.

Patrick est avec Dorléac qui lui fait écouter un message de ses beaux-parents. Elle est harcelée depuis hier. Il ne peut rien faire, c’est compliqué car ils sont ingérables. Elle a rdv avec le préfet dans moins d’une heure et elle ne veut pas les avoir sur le dos. Il va voir ce qu’il peut faire. Elle lui demande de faire preuve d’imagination et elle menace sa carrière.

JP est chez lui avec Samia. Pour lui c’est une grosse connerie d’avoir hébergé cette femme. Elle regrette mais elle a agi dans l’urgence pour la protéger, son mari la frappe. Son mari ne donne pas la même version. Elle a la conviction qu’elle dit la vérité. Ils doivent se baser sur des faits, c’est tout ce qu’il dit. Elle arrive. Samia lui demande si elle a bien dormi. Elle a mal dormi.

Abdel est avec son père. Karim n’a pas réussi à le calmer, il veut qu’il lui finance un coup. Il lui a dit qu’il était sorti du milieu. Il va lui trouver un job et lui filer de l’argent. Il sait qu’il ne le balancera pas. S’il avait du le balancer il l’aurait fait il y a trois ans. Abdel lui demande de ne pas tout gâcher. Dorléac est au restaurant. Les parents de Babeth arrivent et la provoquent. Elle leur demande de la lâcher. Ils sont complètement tarés. Yolande lui demande pourquoi elle résiste. Elle a rdv avec le préfet. Elle les menace de leur coller un outrage et ils iront en prison. Ils s’en vont toujours en la provoquant.

Babeth est à l’hôpital avec Gabriel. Elle lui parle de son fils mais il ne l’écoute pas. Benoit arrive, il est prêt. Il a préparé une blague à Stéphane. Il va lui faire la peur de sa vie. Il va dans les sous-sols. Babeth ne l’a jamais vu comme ça. Gabriel affirme à Babeth qu’il est en compétition avec Stéphane pour avoir quelle sera la meilleure blague du vendredi 13. Babeth voit que Gabriel est jaloux. Il nie et s‘en va.

Luc va au commissariat et il voit JP. Ils ont retrouvé sa femme et sa fille, et elles vont bien. Elles sont hors de danger. Il ne peut pas les voir pour le moment. Sa femme veut qu’on le tienne à l’écart. D’après elle il représente un danger, il ne peut pas lui en dire plus. Luc sait qu’elle veut divorcer et lui enlever Manon donc elle raconte n’importe quoi. Il n’a jamais levé la main sur elle. Il n’est pas violent. Ils vont devoir s’expliquer. Pour JP il aurait du l’emmener chez un psy quand il a vu qu’elle n’allait pas bien. Il n’aurait jamais imaginé qu’ils en arrivent là.

Elle quitte le logement de Samia avec sa fille, mais Samia ne peut pas les laisser partir comme ça. Elle ne peut pas fuir éternellement. Elle peut porter plainte. Si elle ne fait rien il aura gain de cause car elle ira en prison pour enlèvement d’enfant. Elle est sure qu’il s’en sortira et après ça sera pire. Elle est une victime et la justice protège les victimes. Elle sait qu’il va la faire passer pour une fille et tout le monde lui tournera le dos.

Samia lui demande de prouver qu’elle a eu raison de lui faire confiance. Elle doit porter plainte. Dorléac appelle Patrick. Il faut qu’il fasse quelque chose pour ses beaux-parents qui la harcèle. Il n’est plus d’astreinte mais elle ne veut plus avoir ces deux tarés sur le dos.

Stéphane est au téléphone. Il est sur les nerfs. Le vigile lui annonce que des cartons trainent au sous-sol. Il doit les récupérer. Zoé arrive en panique. Benoit est parti avec un vrai couteau. Gabriel y va. Il leur demande d’arrêter. Benoit a planté Stéphane. C’était un vrai couteau. Il va appeler les urgences pour qu’ils amènent des secours. Stéphane fait peur à Gabriel qui fait un bond de deux mètres. Il s’effondre sur le sol et se fait mal.

Manu va voir Abdel au bar de son père. Il s’excuse pour l’autre jour. Il est vraiment désolé de s’en être pris à lui. Il a beaucoup de respect pour Karim et il ne veut pas qu’il y ait de problèmes entre eux. Manu est sur gros coup, Karim doit juste le financer. Abdel lui précise que si ce n’est pas légal il ne le fera pas. Il ne fait plus de coups. Manu refuse de l‘entendre. Il a du mal à croire que Karim soit cuisinier. Manu s’énerve. Il ne supporte pas de se faire traiter comme une merde quand il sort de prison.

Stéphane et Benoit transportent Gabriel sur un brancard. Il s’est cassé le bassin en tombant. Babeth arrive, elle demande ce qui s’est passé. Il faut qu’il passe une radio en urgence. Pour Babeth, ils sont vraiment des gros débiles.

Coralie demande à Manu de faire des efforts. Il a vu le mec de la boite d’import-export et c’est mort. Elle lui demande de ne pas baisser les bras. Elle lui demande de faire des dépannages chez des particuliers. Elle lui propose de faire un emprunt à la banque mais il refuse. Il pense d’un coup à quelque chose qu’il pourrait faire.

Mme Durand est au commissariat. Dorléac lui demande de bien réfléchir avant d’enregistrer sa plainte. La diffamation est punie par la loi. Cela a commencé pendant sa grossesse, insultes, humiliations, il la rabaissait tout le temps. Il lui parlait mal. Elle n'en a parlé personne. Après l’accouchement c’est revenu de pire en pire. Il ne supportait pas les cris de la petite alors il la frappait. Des fois elle avait une semaine de répis. Puis il recommençait. Il prenait n’importe quel prétexte et ça partait. Elle avait peur qu’on ne la croit pas. Il la forçait à avoir des rapoorts avec lui. Un soir Manon pleurait et il l’a secouée. Elle a attendu qu’il dorme, elle a ramassé quelques affaires, elle a pris sa fille et elle est partie.

Gabriel est au téléphone, il a le bassin cassé. Il doit rester six mois sans bouger et deux mois de rééducation. Thomas peut dire aux enfants de venir le voir. Stéphane et Benoit vont le voir. Ils sont désolés, ils voulaient juste lui faire une bonne blague. Les radios sont formelles. Il leur demande de disparaitre, de l’oublier. C’est terminé les blagues du vendredi 13 pour eux. Il est mort de rire, il leur annonce qu’il n’a rien. Ils se sont vrament fait du souci pour lui. Gabriel est bien content.

Manu est avec un homme. Il lui a prêté 3000 euros. Il sort de prison et il a besoin de son argent. L’homme est au téléphone et menace Manu. Manu l'agresse et lui prend de l’argent.