Episode 2702 du mardi 3 mars

Publié le par cécile

Blanche est chez Franck. Elle a pris sa douche chez lui. Il lui a préparé le petit-déjeuner. Ils ont discuté jusqu’à 4 heures du matin. Il est désolé de l’avoir embêtée avec Alice, c’est son problème. Mais elle lui rappelle qu’ils ont un passé ensemble. Il croit que l’hôpital psy est inévitable pour Alice.

Noé est chez sa mère avec Roland. Ils jouent au pistolet. JF arrive. Il cherche Blanche, mais elle n’est pas là. Roland lui annonce qu’elle n’a pas dormi là, Coralie lui a demandé de venir garder Noé. Noé répond au téléphone, c’est sa mère. Elle est chez Franck, elle revient tout de suite. Coralie boit un verre avec Wendy. Coralie avoue que ce n’est pas évident pour elle de se retrouver dans cette situation. Elle n’a pas vu son frère du week-end et elle est un peu déçue. Elle pensait qu’il aurait voulu passer du temps avec elle. Il veut monter une boite mais ce n’est pas le genre de choses qu’on fait le week-end. Elle a comme un pressentiment.

Manu prend son petit-déjeuner à l’hôtel. C’est le bonheur. Elle adore les clients satisfaits. Coralie arrive, il lui montre qu’il est le roi du monde. Elle lui demande s’il a passé un bon week-end. Elle lui demande s’il a commencé à se renseigner pour son projet. Il préfère décompresser un peu. Il lui propose de passer une journée ensemble.

Franck est avec Alice à l’hôpital. Emma a un parloir avec son père ce matin. Elle affirme que c’est son ex-mari qui l’a rendue folle. Elle sait qu’il la déteste et qu’il veut récupérer sa fille. Elle est à elle. Elle hurle et jette un objet. Francl la rassure, il ne la laissera pas, ils vont la soigner et reprendre leur vie après. Il lui jure qu’il ne l’abandonnera pas.

Emma est au parloir avec son père. Elle ne sait pas quoi lui dire. Il lui demande si ça va avec son beau-père. Elle l’aime bien, il l’aide beaucoup avec sa mère. Il sait qu’il n'a pas été très tendre avec elle, mais il ne l’a jamais battue. Il gagnait de l’argent de manière pas très propre. Il lui demande ce qu’elle veut faire plus tard. Elle ne sait pas et ne se montre pas très bavarde. Elle préfère partir. Elle reviendra. Il cmprendrait qu’elle ne revienne pas, elle a autre chose à faire que de passer ses matinées là. Il a envie qu’elle revienne, il pense souvent à elle. Elle reviendra. Elle s’en va.

Luna est avec Seta. Il y a un problème. Mirta arrive. Luna leur demande ce qu’elles ont dit au client de la 15. Il est inspecteur du travail. Mirta affirme ne pas avoir dit grand-chose. Seta a dit qu’elle était fatiguée, qu’elle travaillait ici bénévolement depuis deux mois. Mirta a dit qu’elle lui donnait un coup de main. Il sait donc qu’elle travaillent ici sans être déclarées. Luna descend et voit l’inspecteur du travail. Il veut la liste de ses employées. Elle n’a pas d’employées, elle est la seule à travailler ici. Il doit avoir des hallucinations, il voit des dames faire le ménage. Elle lui affirme qu’elles l’aident à l’hôtel. Elle ne les paie pas, c’est un échange de bons procédés. Il lui annonce que c’est du travail dissimulé, elle exploite deux femmes. Il lui faut ses relevés bancaires. Il va faire un petit dossier de redressement. Elle risque 5 ans de prison et une amende de 225000 euros. Elle n’ira pas aux Baumettes mais elle peut avoir cette amende.

Baptiste est avec Emma. Elle n’a pas su parler à son père et elle est en colère. Il était content de la voir. Elle a été une vraie quiche. Elle n’a pas su lui dire qu’il lui avait manqué. Il la rassure, ça ira mieux la prochaine fois. Elle est trop énervée. Ils s’embrassent et remontent dans le bus. Sacha doit parler à l’inspecteur. Il lui précise que ce sont les deux femmes qui ont voulu aider Luna. Luna ne les exploite pas. Là on serait plutôt dans une forme de solidarité. Cet hôtel c’est tout un symbole dans le quartier. Lui aussi il a donné un coup de main. L’homme le remercie pour ses aveux spontanés. Sacha l’insulte. L’homme est satisfait, il sent qu’il est sur un gros coup. Corale est à la plage avec Manu. Il a envie d’aller se baigner. Elle lui précise que l’eau est très froide. Mais il a envie de s’amuser.

JF va voir Franck. Il lui demande s’ils sont bien d’accord, il a passé la nuit avec Blanche. Ils ont discuté, et ils n’ont pas couché ensemble. Franck lui précise que sa femme est à l’hôpital. Il va devoir l’interner de force, et il a autre chose à penser. Il n’est qu’un connard de flic et il invente n’importe quoi.

L’inspecteur du travail est au bar. Charles et Roland parlent de Luna. Le Céleste est une institution ici. Luna s’est démenée comme une folle pour faire revivre cet hôtel. C’est très touchant mais cela ne change rien aux faits. Il y a eu fraude, on ne travaille pas bénévolement pour une entreptise. Le travail bénévole c’est pas de sécu, retraite, assurance chômage… Roland lui demande d’être indulgent. Mais il n’en a apparemment pas l’intention.

Manu est sorti de l’eau et se rhabille. Il a froid. Elle lui propose de l'aider pour ses démarches mais il ne veut pas l’embêter avec ça. Il veut qu’elle lui fasse confiance.

Thomas est à la terrasse avec Blanche. Il lui demande si elle a passé la nuit chez Franck. Presque tout le quartier est au courant. Ils n’ont pas couché ensemble. Elle aime JF, il a été exemplaire avec elle, il l’a soutenue, elle lui doit beaucoup. Mais elle est sure qu’elle l’aime.

Mirta est avec Luna. Mirta la rassure, c’est un mauvais moment à passer. Elle va lui payer un bon avocat. Cet inspecteur du travail veut sa peau et il ne la lâchera pas. Elle n’aurait jamais du reprendre cet hôtel. Elle ne sait pas pourquoi elle a cédé. Mirta lui précise qu’elle a été parfaite et ils vont la sortir de là.

Blanche est chez elle. JF arrive. Il lui demande si elle avait prévu de passer la soirée avec lui. C’est le cas, mais il avait prévu de rester chez lui. Elle trouve cela dmmage. Lui hier soir il était libre. Il lui reproche d’avoir passé a nuit avec Franck. Il avait juste besoin de parler. JF avait aussi besoin de passer du temps avec elle. JF ne veut pas être la 5e roue du carosse et vu le peu de considération qu’elle a pour lui il préfère qu’ils ne se voient plus. Il s’en va.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :