2

Publié le par cécile

Abdel arrive au bar, Elsa lui ouvre. Elle n’a pas de nouvelles de son père. Il veut y aller. Pour Elsa tout va bien se passer. Il ne pourra pas le voir s’il y va. Il faut juste attendre. Il faut vivre normalement au cas où les flics les surveillent. Abdel veut se dénoncer. C’est de la légitime défense. Il doit payer pour ce qu’il a fait. Elsa lui demande d’attendre, ils vont surement le relâcher s’ils n’ont rien contre lui.

Coralie est au commissariat avec Karim et Patrick. Elle explique que c’est lui qu’elle a vu se disputer avec Manu. Patrick la laisse partir. Coralie lui jette un regard haineux et s’en va. Patrick demande à Karim s’il connaissait Manu. Il le connaissait mais il ne sait pas qui a fait le coup. Ils avaient les mêmes fréquentations. Un jour il est venu lui prendre de l’argent, il a donné 200 euros. Le reste ne venait pas de lui.

Gabriel est avec Franck. Gabriel demande à Franck s’il a parlé à Emma de la contraception. Il l’a fait de manière assez ouverte. Emma prend la pilule depuis plus d’un an et il a eu le sentiment qu’elle voulait arrêter. Ils veulent un bébé. Il leur a dit que non, mais ils disent que ça va leur changer la vie. Pour Gabriel, il faut les faire enfermer. Il va leur parler immédiatement. C’était un poisson d’avril. Il est vexé. Gabriel dit être atterré.

Franck rentre chez lui et retrouve les jeunes. Franck a croisé Gabriel et il était énervé. Emma voudrait des chaussures mais elles coutent 110 euros. Franck lui demande d’aller à 70 euros maximum, mais elle aura l’air d’une boufonne au lycée. Il verra ça avec sa mère.

Patrick discute avec Karim. Patrick lui affirme que Manu n’a jamais donné son nom. Il a du venir le voir à sa sortie de prison, il a du le menacer et il l’a tué. S’il perdait ses nerfs aussi facilement, il y en aurait beaucoup au cimetière. Il l’a viré de son bar. Il est allé le revoir car quelqu’un avait dit des choses sur lui. Il ne l’a pas tué. Patrick va tout faire pour prouver le contraire. Karim lui précise qu’il n’a rien contre lui.

Gabriel est avec Charles. Ils vont diminuer les doses petit à petit. Charles veut lui parler au sujet de son voisin. Il leur fait croire qu’il est malade alors qu’il se porte comme un charme. Il simule, sa place n’est pas dans cet hôpital. Tournier arrive. A chaque fois qu’il va aux toilettes il a mal au ventre, c’est atroce. Gabriel prendra le temps qu’il faut mais ils vont le remettre sur pied.

Kévin est avec Fatiha au lycée. Kévin lui propose d’aller voir un film d’horreur au lycée mais ce n’est pas son truc. Et elle ne pourra pas venir. Il lui propose un film comique. Elle va rester chez elle, son père ne la laissera jamais sortir le soir. Elle va réviser. Il s’en va.

Franck arrive au bar et retrouve Blanche. C’est tendu en ce moment professionnellement. Il a moins de boulot que prévu. Il lui demande s’il peut verser la pension de Noé la semaine prochaine. Il n’y a pas de souci. Elle s’en va. Roland aborde Franck, il lui propose de lui prêter un peu d’argent. Un gros chantier lui sauverait la vie.

Baptiste et Emma sont au lycée avec Kévin. Emma lui demande d’arrêter de se faire des films, Fatiha n’est pas une fille pour lui. Ils se moquent de lui. Il préfère partir. Ils voient qu’il est bien accro. Baptiste demande à Emma de faire quelque chose pour lui.

Céline est avec son père. Elle lui a apporté un pyjama et un peignoir. Il voudrait qu’elle lui donne un peu d’argent. Il a partagé ses 50 euros avec son voisin. Il est sdf et c’est très dur pour lui. Ils ont fait conaissance et cela crée des liens. Son histoire n’est vraiment pas drôle. Charles lui demande de lui donner 200 euros. Elle va voir ce qu’elle a sur elle. Elle serait contente de pouvoir aider monsieur. Elle lui donne de l’argent et s’en va. Tournier lui demande l’argent, mais il peut toujours courir.

Emma est au foyer avec Fatiha. Emma lui demande comment elle trouve Kévin. Il est sympa. Pour Emma, cela doit être compliqué pour elle de se faire draguer. C’est nul de l’interdire de sortir avec un mec parce qu’elle porte le voile. Tout cela est bizarre, mais elle respecte. Elle lui demande si elle est encore vierge. Fatiha s’énerve, elle a du travail.

Charles est à l’hôpital avec Babeth. Ils discutent. Elle parle de ses enfants. Il lui propose 200 euros. En échange elle doit le changer de chambre. Il lui vole ses affaires, et il sent mauvais. Elle va voir ce qu’elle peut faire mais pas contre de l’argent. Il la remercie.

Mirta entre dans la chambre de Charles et elle voit Tournier. Tournier lui demande si elle est sa femme. Elle est une amie. Elle lui a amené des lasagnes. Elle veut l’attendre. Il propose de faire la conversation. Il la sent un peu cochonne. Il lui demande de ramener son popotin. Finalement elle ne va pas rester. Elle part en laissant les lasagnes qu’il s’empresse de manger.

Fatiha va voir Kévin. Elle a l’impression qu’elle lui plait. Il la trouve cool. Il ne connait rien à sa religion mais il lui demande de lui apprendre. Elle lui demande de ne pas se faire d’idées, elle ne sortira jamais avec un garçon avant le mariage, et ce sera avec un musulman. Ils peuvent quand même se voir en amis.

Coralie est avec Blanche. Elle a du acheter un costume pour Manu, il n’en portait jamais. Blanche aurait pu s’en occuper. C’était à elle de le faire, ce n’était pas pire que la morgue. Elle n’a pas le courage de parler à ses parents. Ils penseront qu’il a quitté la France après la prison. JF arrive. Il peut rester. Karim n’a pas avoué et ils n’ont rien trouvé contre lui. Ils l’ont relâché cet après-midi. Elle se met en colère, il y a assez d’éléments pour elle. Elle s’en va, pour elle ils s’en foutent qu’il soit mort.

Emma est avec Franck. Il a réfléchi pour les baskets, elle peut les acheter. Elle a renoncé, elle a compris que c’était un peu dur niveau argent. Il va avoir un chantier et ça va lui apporter de l’argent. Elle va regarder Girls et ils mangeront après.

Karim est avec Abdel et Elsa au bar. Coralie arrive. Elsa va ouvrir. Elle demande à Manu si ça va, ils ont bon appétit. Il n’y est pour rien dans la mort de son frère et il ne sait rien. Son frère s’est pris une balle, il y a bien un coupable. Il n’a rien fait, il l’aimait bien. Elle lui demande comment il ose dire ça et elle le gifle.