Episode 2701 du lundi 2 mars

Publié le par cécile

Alice est à l’hôpital avec Franck. Elle avoue qu’elle ment depuis le début au sujet de Blanche. Elles se sont juste disputées. Elle s’est frappée elle-même avec l’agrafeuse. Elle était jalouse d’elle. C’est une bonne mère, elle a une bonne profession. Elle sait qu’elle finira seule. Elle ne changera jamais, elle a fait la même chose avec le père d’Emma. Elle ne lui apportera que des ennuis, elle lui demande de rester au Mistral, elle repartira avec Emma.

Baptiste est au lit avec Emma. Elle a fait un cauchemar. Sa mère la regardait, elle ne parlait pas, elle avait un regard vide, et du sang coulait de sa tête. Il lui manquait des bouts de cerveau, c’était horrible. Il lui propose d’aller prendre le petit-déjeuner. Sa mère est folle, elle ne pense qu’à ça et elle a peur d’être comme elle. Elle sent qu’il y a un truc violent en elle. Elle était comme ça à cause de sa mère mais maintenant ça va aller mieux. Elle pourra voir son père et eux ils vont rester ensemble.

Luna est avec Seta et Mirta. A partir d’aujourd’hui elles feront tout à deux. Elles ne savent pas comment elles vont faire et elles finissent par se disputer. Luna leur demande d’arrêter ou elle les étrangle. C’est un ordre, elles vont travailler ensemble.

Patrick est chez lui avec Josselin. Josselin se promène nu, Patrick lui demande de s’habiller, de faire un effort tant qu’ils habitent là. Il aime la nudité, et il lui demande s’il est mal à l’aise de voir sa zigounette. Lui il est mal à l’aise de le voir habillé, comme s’il avait quelque chose à cacher. Il lui suggère d’aller dans un camp naturiste. Il doit mettre quelque chose sur ses fesses, il est chez lui.

Babeth est avec Benoit. Elle a besoin de son aide. Ses parents sont chez elle et elle voudrait qu’ils partent. Ils n’ont pas de revenus, ils n’ont rien du tout. Il faut monter un dossier. Mais ils la dégoutent, ils sentent, ils ne se lavent jamais les cheveux. Cela fait rire Benoit, mais il va faire ce qu’il peut. Cela ne sera pas pour les jours qui viennent. Il n’y aura pas de réponses avant des mois. Elle croit qu’elle va mourir. S’ils sont en danger chez eux cela pourra peut-être accélérer le processus.

Mirta est avec Seta. Mirta veut faire la salle de bains. Seta refuse, et elles finissent par se disputer. Le client sort de la salle de bains, et il leur demande de sortir de sa chambre, elles n’ont rien à faire là d'autant qu'il avait mis sa pancarte.

Banche est avec JF. C’est fini avec la police mais elle ne sait pas si le lycée va la réintégrer. Les élèves vont croire qu’elle est violente et qu’elle a retiré sa plainte sous la pression. JF lui demande de se reposer et lundi prochain ça ira mieux.

Franck est avec Caroline. Alice a des traumatismes dus à son enfance. Si les besoins affectifs de sa femme ne sont pas comblés elle éprouve de l’anxiété et peut devenir agressive. Elle doit voir un psychiatre. Il faut envisager qu’elle aille en clinique. Elle pense que c’est la solution. Il a peur qu’elle ne veuille pas. Il faudra l’interner contre son gré. Elle sera suivie par une équipe. Il ne peut pas faire ça à sa femme. Les jours prochains seront primordiaux.

Mirta est au bar avec Roland. Elle se plaint du client qui râle tout le temps. Il arrive. Il sait qu’il mériterait bien qu’on le mette dehors. Il reconnaît qu’il n’avait pas mis la pancarte pour montrer sa présence. Il lui présente ses excuses, mais il précise que cet hôtel n’est pas très bien tenu. Mirta est professionnelle et ça se voit. Elle est à la retraite mais avant elle était la patonne de l’hôtel. Elle discute avec lui.

Thérèse est avec Thomas dans le salon. Elle a des devoirs mais Baptiste et Emma restent enfermés dans la chambre, elle ne peut pas récupérer ses affaires. Il lui précise que parfois elle est chiante. Après cette période compliquée il a besoin de légèreté. Il faut profiter. Baptiste descend avec Emma. Il demande si elle peut rester ici cette nuit. Elle reste autant qu’elle veut. Il va l’accomapgner à Toulon pour voir son père.

Le client de l’hôtel présente ses excuses à Seta. Il a perdu son calme et il n‘aurait pas du. Il sait que le tampon dans la poubelle c’était Mirta. Ca se voit que Seta aime le travail bien fait. Seta travaille ici pour son fils. Il est journaliste et ça marche très bien pour lui. Elle fait le ménage pour aider, elle n’attend rien en retour, c’est ça la famille. Cela fait deux mois qu’elle travaille sans être payée.

Josselin et sa femme font l’amour dans le salon de Patrick et Babeth, avec des bougies… Patrick leur demande de se couvrir. Ils lui demandent s’il n’a pas autre chose à faire. Ils doivent faire l’amour régulièrement, question d’hygiène de vie. Il ne veut pas parler de ça avec eux. Il s’énerve, il veut ranger ses courses tranquilement. Ils peuvent aller dans la chambre de Valentin et ils en sortent habillés.

Franck annonce à Rochat qu’Alice a été hospitalisée, elle fait une dépression nerveuse. Blanche ne l’a pas agressée, elle s’est frappée elle-même. Rochat ne comprend pas, il a quand même vu son visage en sang. Il a insisté auprès du rectorat pour que Blanche soit mise à pied et il ne sait pas quoi faire. Il n’aurait jamais pensé qu’Alice puisse en arriver là. Il est dans une sale situation. Franck s’en fout et s’en va.

Luna remet à son client sa facture. Il a passé un très mauvais séjour dans son hôtel. Elle lui présente ses excuses mais ne va pas se rouler par terre. Elle lui souhaite bonne continuation. Il lui dit à demain. Il reviendra pour son travail, il est inspecteur du travail.

Blanche est avec Thomas. Alice a retiré sa plainte et a avoué avoir menti. Mais elle se sent fautive, elle a hatisé sa jalousie maladive et elle a perdu les pédales. Elle assume ses erreurs. Mais le plus à plaindre dans cette histoire est Franck.

Babeth rentre chez elle, Patrick est là. Il a installé ses parents dans la chambre de Valentin. Dans le salon ce n’était plus possible. Pour elle ils vont se sentir chez eux. Il les a surpris en pleine danse cosmique, et il l’épargne des détails. Il arrive en caleçon. Il veut du miel…

Blanche va voir Franck. Elle venait voir comment il allait. Elle sait que sa femme a des soucis psychiatriques. Il lui affirme que physiquement elle va bien mais il va surement falloir l’interner dans un HP. Ils n’en ont pas discuté tous les deux. Elle veut retourner à Nice. Elle partirait sans lui. C’est trop dur, l’interner de force ou la laisser partir.