Episode 2700 du vendredi 27 fev

Publié le par cécile

Franck est avec Emma et Alice. Il part tôt, il va déposer Emma à la boxe. Alice lui reproche de partir tôt, il n’est jamais là, on dirait qu’il fuit la maison. Il ne comprend pas pourquoi elle stresse. Son mari la trompait et elle a peur. Il lui demande de se faire soigner, elle a des réactions excessives. Elle fait une crise, elle veut savoir chez qui il a passé la soirée et qui lui a dit ça. Il s’en va, il l’appelle dès qu’il a 5 minutes. Elle fouille dans sa veste et retrouve un papier du ministère. Babeth rentre chez elle. Elle est épuisée, et au téléphone. Elle a adoré sa soirée en boite. Elle entend des gens qui font l’amour dans sa salle de bains. Elle ne sait pas qui c’est et Patrick ne ferait jamais ça. Elle va aller prévenir les flics. Ils ont fini, elle rappelle la personne. Un homme sort de la salle de bains, c’est son père. Il était avec sa mère. Sa mère lui précise qu’elle a pris un coup de vieux.

Thomas est chez lui avec Thérèse. Il lui demande de l’aider à ranger, il faut que ça soit propre. Pour elle, il n’y a pas besoin que ça soit nikel parce que Baptiste rentre. Il lui demande de faire un effort et de se réjouir que tout se termine bien. Elle va faire un effort et l’aide à ranger. Baptiste arrive avec Gabriel. Gabriel dit à Thomas qu’il sait qu’ici c’est chez lui et il est content de rentrer. Il a été con de vouloir les quitter. Ils font tout pour lui et Thérèse. Il regrette. Il n’a pas le droit d’abandonner sa soeur. Il la prend dans ses bras.

Babeth est chez elle avec ses parents. Aux USA les flics sont bornés, et ils n’ont pas les mêmes visions que les autres. Ils se sont fait expulsés. Il n’ont plus rien, donc comme ils n’ont pas eu le choix ils sont venus chez elle. Ils voulaient voire les enfants. Ils ne sont pas là. ils restent un jour ou deux et après ils partent. Ce n’est pas du tout ce que Patrick leur a dit.

Roland est dans sa chambre avec Mirta. Elle en veut à Seta. Elle a été odieuse avec elle. Elle va y laisser ses poumons. Elle n’a aucune chance, elle n’y arrivera pas. Mirta salit exprès. Roland lui demande si elle plaisante. Ce n’est pas la guerre. Elle demande à Roland de faire de même mais il ne veut pas. Il voit qu’elle devient folle. Elle veut qu’elle comprenne que le ménage dans cet hôtel c’est elle.

Sacha voit sa mère qui est fatiguée. Mais elle dit s’en sortir parfaitement. Il propose son aide, il y a trop de chambres. Mirta le faisait donc elle peut le faire aussi. Il a peur qu’elle fasse un malaise. Il a du temps et il peut l’aider. Elle ne veut pas qu’il rende son article en retard. Il doit respecter la fierté de sa mère.

Babeth est au commissariat avec Patrick. Elle aurait préféré savoir que ses parents venaient. Il lui reproche d’être partie à cause du lapin. Ses parents sont venus, donc il n’allait pas les laisser sur le palier. Elle lui précise que ce sont des plaies. Il y a le lapin et maintenant ce sont ses parents. Ils ne changeront jamais. Elle lui propose de garder son lapin et il dit à ses parents qu’ils ne peuvent pas rester. Il ne peut pas accepter ça humainement.

Alice va chez Blanche. Elle veut parler à Franck mais il n’est pas là. Elle fait une crise de rage. Elle s’en prend à Noé, lui demandant où est son père Puis elle s’en va. Blanche rassure son fils qui a eu peur.

Franck va voir Caroline. Blanche a frappé sa femme, mais c’est faux. Alice s’est frappée elle-même et elle l’a accusée. Elle a fait la même chose avec son ex-mari. Il se demande ce qu’il doit faire. Il faudrait qu’elle voit un psychiatre. Il ne pourrait jamais l’interner. C’est la meilleure solution si c’est un danger pour elle et pour les autres. Alice explose le miroir avec son front.

Babeth et Patrick annoncent aux parents de Babeth qu’ils peuvent rester. Babeth impose des règles. Appartement non fumeur, personne ne rentre dans leur chambre et personne ne fouille dans leurs affaires. Ils doivent faire le ménage dans leur chambre. Elle ne fera pas leur lessive, ne rangera pas leurs affaires. S’ils jouent le jeu ils pourront rester un peu. Ils sont d’accord. Patrick va faire le repas, blanquette de veau, plat préféré des enfants. Ils parlent des enfants. Babeth rajoute une règle, le sujet des enfants est définitivement tabou.

Luna est avec le client de l’hôtel. Seta dort dans son lit. Elle dort comme un bébé, elle ronfle même. Luna essaie de la réveiller. Le client a payé pour cette chambre et il aimerait bien en profiter. Il se demande ce qu’elle fait à la tête d’un hôtel, elle a une équipe de bras cassés. Luna réveille Seta.

Thérèse est chez elle. Baptiste et Emma s’embrassent. Thérèse remonte, elle regarde une série. Baptiste regarde plein de séries avec sa sœur. Emma est toute seule. Les séries c’est leur truc et elle ne leur piquera pas. Elle ne fera pas sa chieuse. Baptiste va regarder un épisode avec sa sœur.

Franck voit Alice qui a une plaie au front. Elle ne veut pas dire ce qui s’est passé. Il lui demande si elle s’est frappée. C’est de sa faute, il est un salaud. Elle jette un objet à travers la pièce en hurlant dans un état second. Il lui demande d’arrêter. Elle sort en hurlant, Emma doit appeler la police, Franck l’a frappée. Emma sait que c’est elle qui a fait ça, comme avec son père et avec Blanche. Franck va emmener Alice voir un spécialiste. Elle lui reproche de vouloir se débarasser d’elle et elle s’en va. Emma voit que sa mère est complètement folle et elle fond en larmes.

Luna discute avec Mirta et Seta. Les femmes se disputent. Luna leur annonce qu’elle va faire appel à une société de nettoyage. Pour elles Luna ne peut pas faire ça. Elles savent qu’elles ont peut-être un peu exagéré leur taquineries. Luna leur demande si elles seraient capables de retravailler ensemble sans taquineries. Elles acceptent et se font la bise. Au moindre dérapage elles sont virées.

Les parents de Babeth discutent. Ils trouvent que Patrick a l’air plutôt sympa. Babeth est plutôt psychorigide. Ils ont peur que ça soit de pire en pire. Elle se demande s’ils ont raté son éducation. Elle a été incapable de se débrouiller toute seule quand elle était petite. Ils sont sidérés d’avoir fait une fille comme ça. Ils vont devoir la supporter tout l’hiver, ça va être long.

JP est avec JF. Alice est au commissariat. Elle a l’air calme, JF veut l’interroger. C’est de sa faute si Blanche est dans la merde. JP refuse, il ne pense pas qu’il restera calme. JP s’en occupe. Il lui demande si elle veut reprendre sa déposition. On ne l’a pas frappée. Elle vient pour retirer sa plainte contre Blanche.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :