Episode 2639 du jeudi 4 dec

Publié le par cécile

Vincent est avec Patrick. Il avait compris qu’Elise était accro et il a proposé de lui payer les meilleurs spécialistes. Elle refusait tout. Guillaume l’a aidé pour l’enfermer dans une maison isolée. Il cautionnait cela, il avait déjà fait un sevrage de ce genre qui a fonctionné. Il avait juré à Elise de ne rien dire à Jeanne. Il aurait perdu la confiance d’Elise qui l’avait menaçait de se suicider. Il a avoulu lui imposer un sevrage brutal pour l’amener à se faire soigner ensuite. Ils sont allés en bas de chez elle avec Guillaume. Vincent a invité Elise à le suivre avec son ami Guillaume, pour la soigner. Elle se débattait et a fini par faire tomber son téléphone. Ils l’ont fait monter de force dans la voiture. Ils sont coupables d’enlèvement et séquestration et ils risquent 20 ans de prison. Patrick lui précise qu’on ne soigne pas les gens en les séquestrant. Mais ça a marché les premiers jours, elle était plus calme et avait l’air de comprendre qu’il voulait l’aider. Elle s’est enfuie, et pourquoi ?

Barbara retrouve sa mère, et son compagnon, Francesco. Caroline va à l’hôtel, même si elle aurait préféré être au Select pour être plus près de sa fille. Barbara a prévu de leur faire un diner au bar. Elle les accompagne.

Abdel est au bar avec Thomas. Barbara arrive, sa mère est à son hôtel. Barbara demande si c’est toujours d’accord pour faire un repas avec elle. Elle est déçue, son compagnon a au moins dix ans de moins qu’elle. Elle est choquée. Thomas ne voit pas le problème, une femme a le droit d’aimer un homme plus jeune, tout comme le contraire.

Jeanne est avec sa mère. Jeanne est en furie, et elle ne voit pas pourquoi Sonia aurait menti. Anémone ne comprend pas pourquoi Vincent aurait fait cela, et il s’inquiètait pour elle. Anémone a vu Vincent mardi et il a dit que Jeanne allait au plus mal, qu’elle refusait toute aide. Il a été très alarmiste et il a même parlé d’un internement d’office. Elle se dit qu’il ne voulait pas qu’elle découvre ce qu’il avait fait. Jeanne veut qu’il paie pour ce qu’il a fait, et qu’il aille en prison jusqu’à la fin de ses jours.

Gabriel est au bar avec Benoit. Benoit a un casque audio, de très bonne qualité selon lui. Gabriel s’y connaît et il a un casque bien plus performant. Ils ne sont pas d’accord et finissent par se disputer. Benoit n’aime pas qu’on lui soutienne des conneries.

Patrick est avec Dorléac. Guillaume est injoignable, il est à l’étranger et ne peut pas confirmer la version de Vincent. S’il ment, on pourrait alors penser qu’Elise était sa maitresse. Elle lui a peut-etre fait du chantage… Jeanne arrive, Patrick veut la confronter avec Vincent.

Thomas a essayé les deux casques, il préfère celui de Benoit. Il trouve le son plus clair. Gabriel se met en colère. Il précise que Thomas a de mauvais tympans et "de la merde dans les oreilles". Thomas lui précise qu’il est un abruti.

Vincent parle à Jeanne. Pour lui, elle ne peut pas croire qu’il a fait ça. Elle était au bord du gouffre et il devait maintenir un lien. Elle s’est enfuie et il pensait qu’il allait la retrouver. Elle s’est enfuie le 8. Pendant dix jours il savait qu’elle était en danger et il lui a caché la vérité. Jeanne aurait peut-être pu la sauver. Mais elle ne voulait rien lui dire, elle a menacé de se suicider. Il ne s’est rien passé entre eux.

Thomas est chez lui avec Gabriel. Thomas fait la tête. Gabriel a dit qu’il avait de la merde dans les oreilles. Gabriel regrette de lui avoir demandé de les comparer, son casque est parfait. Thomas lui reproche de ne pas supporter qu’on ne soit pas d’accord avec lui. Gabriel persiste, Thomas lui précise que ce soir il va à l’hôtel.

Margot et Charles sont à la terrasse. Margot lit l’article sur Vincent. Pour Mirta, cette journaliste cherche le scandale. Pour Charles, ce n’est pas la première fois qu’il a des problèmes. Pour Margot, Elise n’était pas nette. Avec elle tout était possible.

Benoit est à l’hôpital avec Stéphane. Benoit lui parle de casques, alors que Stéphane parle du travail et ne l’écoute pas. Il se fiche de leurs histoires. Gabriel arrive, il voit que Stéphane se fiche de leurs discussons débiles sur les casques. Gabriel présente ses excuses à Benoit pour tout à l’heure. Il se remet en question, ce qui étonne Benoit. Gabriel a filmé, car Thomas l’a menacé de divorcer s’il ne s’excuse pas. Benoit a été pris pour un idiot.

Barbara est avec Abdel, sa mère et Francesco au bar. Caroline voit que sa fille a un talent incroyable. Francesco s’y connait un peu en cuisine, il a été cuisinier pendant longtemps. ll a travaillé avec des grands noms de la cuisine italienne dont il tait les noms, précisant que ce n’est pas important.

Jeanne est avec Sonia. Il jure qu’il n’a jamais touché Elise mais elle n’y croit pas. Il a fait des horreurs à côté d’elle. Si Elise a fait cela, c’est une façon d’appeler au secours. Sonia lui demande de lui dire qui était Elise. Les gens doivent savoir qu’elle n’était pas juste une fille gâtée et capricieuse. Il faut faire un portrait juste pour que plus personne n’ose raconter n‘importe quoi sur elle.

Le diner au bar est terminé. Caroline va chercher du travail. Ils se disent au revoir et se reverront demain. Barbara demande à Abdel comment elle trouve Francesco. Il est renfermé. Barbara ne le sent pas.

Patrick est avec Vincent. Il lui demande ce qu’il a fait le 17 au matin. Il a retrouvé Jeanne environ 30 minutes après la mort d’Elise. Il lui demande si quelqu’un peut témoigner de sa présence dans les bureaux. Il n’y avait personne. Il a retiré plus d’argent que d’habitude. Elle a du lui faire son numéro de charme, il a cédé et elle a menacé de tout raconter à sa mère s'il ne l'aidait pas pour sa drogue. Patrick pense qu’il s’est acharné, qu’elle a continué son chantage donc qu’il l’a étranglée.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :