Episode 2633 du mercredi 26 nov

Publié le par cécile

Patrick demande à Boris pourquoi il continue à nier alors qu’un témoin l’a vu dans la cage d’escalier au moment où elle a été assassinée. Il affirme que ce n’est pas lui et que ce ne sont pas ses empreintes. Patrick lui demande d’avouer qu’il la connaissait. Il la connaissait, ils se sont rencontrés il y a deux mois. Elise l’a abordé alors qu’il consommait. Il lui a demandé de le lâcher, elle a insisté pour fumer. Elle aurait voulu passer une journée loin de Marseille avec de la drogue. Il lui a demandé de partir. Elle lui a proposé de lui acheter de la drogue. Elle est revenue deux jours plus tard, ele voulait de l’héroine. Il a essayé de l’en dissuader mais elle n’a rien voulu savoir. Elle menaçait de le balancer. C’était une connasse, qui a de l’argent et qui se croit tout permis. Il lui a vendu de l’héroine. Il a dealé une fois, pour le shit et l’héroine. Elle voulait qu’il vienne chez elle car elle avait un business à lui proposer, le jour où elle s’est faite tuer, le matin vers 8h. Il lui a demandé quel était son business. Elle avait 150 grammes d’héro à vendre. Elle avait besoin d’argent. Il lui a demandé de ne pas trainer dans ce milieu. Il ne deale pas. Il a voulu partir et elle l’a retenu. Il lui a affirmé qu’elle était malsaine. Quand il l’a laissée elle était encore vivante. Ils vont vérifier mais sa gav est prolongée. Il clame son innocence. Patrick ne veut pas qu’il prenne la fuite à nouveau.

Blanche est au lit avec JF. Elle se réveille, elle ne sait pas ce qu’elle a fait de sa culotte. Il refait le dénouement des évènements. Elle a commandé un petit-déjeuner complet, avec du café. Elle n’a pas cours ce matin alors elle a pensé qu’ils pourraient passer du temps ensemble.

Mélanie est avec Benoit. Etienne lui a dit qu’il l’aimait, et qu’il voulait vivre avec elle. Elle l’aime encore, elle est bien avec lui. Elle sait qu’il sera honnête avec elle toute sa vie. Elle sait qu’il ne lui fera pas de sale coup. En même temps, elle a revu Matéo et il lui a dit qu’il avait changé. Ca l’a fait réflléchir de mettre une femme encente. Ca lui a fait du mal de vor son bébé dans les bras d’un autre homme et il a arrêté de collectionner les filles. Elle ne sait pas quoi faire.

Vincent est chez lui au téléphone. Boris a été placé en gav mais ils n’ont aucune preuve contre lui. Vincent est sur qu’ils finiront par trouver. Jeanne n’en est pas sure. Jeanne est choquée par la descritpion d’Elise faite dans les journaux. Tout le monde se fout de retrouver l’assassin d’une petite bourgeoise. Personne ne saura qui elle était vraiment. Même Vincent ne la connaissait pas. Il a appris à l’apprécier. Jeanne lui reproche le fait qu’il se méfiait d’elle, il était soulagé qu’ils déménagent… Pour elle il voulait la sortir de sa vie. Pour lui Elise n’était rien, et il se fiche qu’elle soit morte, il pense comme tous les autres. Patrick est avec Dorléac. Rien ne prouve que Boris ait tué Elise. Elle voulait qu’il écoule 150 grammes d’héroine. Il a refusé, mais quand il est parti elle était vivante. Si la drogue était le mobile il serait reparti avec. Les traces ne correspondent pas aux mains de Boris.

Blanche retrouve Coralie au lycée. Elle a oublié le diner avec Roland et Mirta. Coralie a dit qu’elle était à l’opéra avec ses élèves. Blanche lui demande si quelque chose cloche sur sa tenue. Coralie ne remarque rien, à part qu’elle a la même jupe qu’hier. Blanche lui avoue qu’elle n’a pas de culotte. Elle n’a pas su la retrouver ce matin, elle est mal à l’aise. Rochat arrive, les élèves l’attendent depuis cinq minytes. Elle refuse de passer devant Rochat, ce qui fait bien rire Coralie.

Matéo demandé à Mélanie où elle en est.. elle est obligée de se méfier de lui. Il lui a caché qui il était. Elle aurait préféré qu’il soit honnête.

Blanche fait son cours aux élèves de seconde. Elle leur parle des liaisons dangereuses. Pour Kevin elle leur parle d’histoires de cul et il compare ce roman à un film porno dans lequel elle se fait enlever sa culotte. Elle est outrée et le met dehors.

Sonia voit Dorléac et elle lui demande si elle a apprécié son article. Certaines infos devaient rester confidentielles. Si elle ne peut pas lui faire confiance elle ne lui dira plus rien. Boris est innocent, il n’a pas tué Elise. Elle repart de zéro. Il a até arrêté comme un criminel devant sa famille et c’est une mauvaise image de la justice. Elle ne veut plus être interviewée et elle doit éteindre son dictaphone. Sonia insiste pour avoir des infos. Mais c’est une enquête en cours, qui progresse à son rythme. Sonia menace de parler de l‘incompétence de la police.

Mélanie est avec Etienne. Elle n’en revient pas qu’il arrive à la pardonner après ce qu’elle a fait. Il lui demande si elle veut vivre avec lui. Elle aimerait que les choses soient plus simples. Elle est perdue. La seule chose dont elle est sure c’est qu’elle n’a pas envie de lui faire du mal. Elle va prendre une décisoon vite, elle ne le fera pas attendre longtemps. Il lui demande de ne pas tarder.

JF va voir Blanche chez elle. Il a a apporté quelque chose, c’est sa culotte. Elle était dans la voiture. Elle a eu du mal à se sentir à l’aise. Elle a eu honte. Coralie arrive. Elle a l’impression de déranger. Elle voit qu’elle a sa culotte. Coralie lui propose de rester diner. Blanche et JF acceptent.

La police met fin à la gav de Boris. Aucune charge n’est retenue contre lui pour la mort d’Elise, mais il sera convoqué pour la trafic de stupéfiants. Boris reproche à Patrick de l’avoir arrêté comme un criminel devant sa famille. Avec son casier il va quand même prendre cher.

Roland est avec Mirta et Benoit. Mélanie ne viendra pas pendant quelques jours, elle va chez son père. Elle ne veut plus voir Matéo ni Etienne pendant quelques jours.

Blanche discute avec Coralie des cours. JF les écoute. Il s’intéresse à la littérature. Coralie demande à JF ce qu’il aime comme livres. Il a lu la biographie de Zlatan cet été et le livre de Blanche, un auteur merveilleux.

Wendy voit Boris. Il va lui expliquer, ça a été un peu compliqué. Les journalistes l’appellent la femme de l’assassin. Il lui jure qu’il ne l’a pas tuée. Elle lui reproche de s’être sauvé de Marseille. Il y avait des risques qu’il ait des embrouilles avec la police. Elle lui demande s’il a vendu de l’héroine à cette fille. Il avoue que oui. Elle ne veut plus le voir. Il a menti et ce qu’il a fait c’est dégueulasse. Pour elle, c’est fini entre eux.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :