Episode 2612 du mardi 28 oct

Publié le par cécile

Samia est au bar avec Mélanie et Thomas. Elle leur affirme qu’un braqueur sévit dans le quartier, mais ils ont autre chose à faire que de surveiller la place. Il serait bien de le coincer avant qu’il ne tire sur quelqu’un. Mélanie précise à Samia qu’ils sont déjà retournés par l’incendie, il y a un souci avec l’assureur. Mélanie la tient au courant pour son cambrioleur.

Benoit est avec Etienne. Il l’aide à porter son matériel pour sa demande en mariage. Etienne espère que ça lui plaira. Il a peur qu’elle trouve cette mise en scène ridicule. Benoit lui précise que Mélanie est très romantique. Il est sur qu’elle va être très touchée. Mélanie est vraiment la femme de sa vie. Il espère qu’elle ressent la même chose que lui.

Blanche est à la terrasse. Thomas prend sa commande et lui demande quel est ce livre. C’est la suite du secret des origines. Elle a renoncé à le publier mais pas à l’écrire. JF demande à Thomas ce que fait Blanche. Elle écrit son nouveau roman, qui est la suite du précédent.

Patrick est avec JP. L’homme a commis six braquages en deux semaines. Les témoignages correspondent. A chaque fois ce sont des petits butins, pas plus de 500 euros. Il agit seul. Si c’est un toxico il peut tirer dans le tas. C’est le genre d’affaire qui se règle sur un coup de chance.

Estelle est avec Mélanie. Estelle veut qu’elle découvre la surprise toute seule, mais Mélanie préfère qu’elle soit avec elle. Ce sera peut-être la surprise qui va se terminer par la demande en mariage. Elle arrive sur un grand cœur avec un coffre. Elle l’ouvre à la demande d’Estelle. C’est une robe traditionnelle thaïlandaise. Il y a un mot. Il lui demande de la mettre et lui donne rdv ce soir près du lac. Estelle a l’impression que cela ne lui fait pas plaisir. Mélanie pense qu’elle ne mérite pas tout ça. Estelle lui demande de profiter de ce moment.

JF est au bar avec Patrick. JF pense que ce livre va faire mal au cœur à tous ceux qui ont aimé Sandrine. Patrick est sûr qu’elle sera respectueuse. Pour Patrick, si elle a envie d’écrire la suite c’est parce que ça la touche. JF lui en veut, car elle a dit qu’elle ne le ferait pas. Il crie que c’est une salope et Patrick lui demande de se calmer. Il boit et il faudrait qu’il s’arrête.

Mirta est avec Luna. Mirta fait la tête. Elle n’a pas le cœur à rire. Elle va vendre. Elle n’a pas l’argent pour faire des travaux et Luna refuse de reprendre avec elle. Vincent lui a dit qu’elle pouvait en tirer plus d’un million. Elle croit qu’elle a le droit à un peu de repos après 40 ans de travail presque sans vacances.

Vincent est avec un promotteur. Charles arrive et lui reproche de profiter d’un drame pour faire des affaires. Pour Vincent c’est l’hôpital qui se moque de la charité. Il a déjà essayé de couler cet hôtel pour le récupérer. Charles ne les laissera pas profiter du malheur de Mirta pour satisfaire leurs ambitions. Il se battra jusqu’au bout pour le sauver. Estelle arrive, elle apprend que le Select va être détruit, et c’est l’âme du quartier qui va disparaitre. Charles a raison.

JF entre chez Blanche et se met à fouiller dans ses papiers et à mettre la pagaille. Il est ivre. Il retrouve ce qu’il cherche.

Charles va voir Mirta. Les habitants sont prêts à l’aider à sauver le Select. Elle ne veut pas lutter, elle a décidé de vendre. Charles travaille sur un plan de financement avec un crédit sur 15 ans. Elle veut vendre car cet hôtel n’intéresse pas sa fille. Charles ne comprend pas qu’elle ne veuille pas reprendre cet hôtel. Mais elle ne changera pas d’avis.

Benoit aide Mélanie à enfiler sa robe. Il la trouve magnifique, on dirait que cette robe a été faite pour elle. Elle pense ne pas mériter tout ça. Il lui demande de ne pas se prendre la tête. Elle ne doit pas attacher autant d’importance à quelque chose qui n’en a pas. Et puis Etienne ne saura pas ce qu’elle a fait. Elle n’assume pas de lui mentir. Benoit lui précise qu’elle ne peut pas lui dire au risque de tout gâcher. Elle doit profiter de cet instant et arrêter de penser au reste.

Roland parle à Luna. Elle en veut à sa mère qui lui fait du chantage affectif, et c’est insupportable. L’hôtel n’est pas sa vie. Luna se demande si elle n’a pas fait exprès de mettre le feu. Elle ne veut pas renoncer à ses choix de vie pour reprendre son hôtel. Roland lui demande de l’aider à se relancer. Luna ne veut pas qu’elles bossent ensemble, aussi de peur de ne pas la supporter. Et puis c’est Roland qui devrait se sentir concerné.

Blanche et Coralie découvrent leur salon sans dessus-dessous. Ils n’ont même pas volé l’ordinateur. Elles entendent du bruit et voit JF qui prend la fuite. Elles ne comprennent pas ce qu’il faisait là.

Estelle montre à Djawad comment nettoyer les vitres du salon. Ils voient un homme correspondant au profil du braqueur. Ils appellent Samia. Samia se promène avec JP. Ils n’ont aucune trace du braqueur. Estelle appelle Samia, l’homme en scooter est devant chez eux, en tout cas il ressemble à l’homme qu’ils recherchent. Ils arrivent. Djawad aborde l’homme mais il ne cherche rien et s’en va.

Mélanie est avec Etienne qui lui a tout préparé. Elle ne mérite pas tout ça. Il l’embrasse, il l’aime. Il veut passer le reste de sa vie avec elle. Elle ne peut pas, ce n’est pas possible et elle part en pleurant.

JP et Samia sont au bar avec Djawad à l’approche de la fermeture. Djawad n’est pas en mesure de décrire l’homme. Le braqueur arrive et demande la caisse à Thomas sous les yeux de la police.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :