Episode 2543 du mercredi 23 juillet

Publié le par cécile

Guillaume et Caroline sont au lit. Elle lui demande à quoi il pense. Il essaie de profiter au maximum. Il est bien. Il a passé un bon moment cette nuit. Elle lui demande de profiter du moment présent. Tout cela n’a pas de sens.

Douala est au commissariat. Samia et JF se montrent gentils. Patrick lui annonce que le suspect est passé aux aveux. C’était une belle interpellation. JF lui annonce qu’ils sont à jour sur les PV et le planning de septembre. Elle leur demande s’ils ont quelque chose à lui demander. Patrick doit passer la voir dans cinq minutes.

Caroline est avec son psy. Elle a passé la nuit avec Guillaume, il est atteint d’une tumeur au cerveau et il n’en a plus pour longtemps. C’est tragique mais il ne voit pas ce que ça change pour elle. Ca change tout et ça explique pourquoi il était si fuyant. Elle a décidé de l’accompagner jusqu’au bout. Il lui demande ce qu’elle recherche en adoptant cette conduite héroïque. Ce n’est pas héroïque mais humain, et elle l’aime. Il lui rappelle que ça ne lui a jamais réussi et il lui faudra du temps pour remonter la pente. Cela lui est égal et elle ne changera pas d’avis.

Guillaume rentre chez lui. Nathan est là. Il est allé au festival d’Avignon. Ca a fini tard et il a dormi là-bas. Il lui propose d’aller faire un tour de bateau tous les deux. Nathan aurait adoré mais il a envie de revoir la fille de la photo. Il veut aller trainer un peu là où il l’a rencontrée. Il aimerait essayer, il s’est vraiment passé un truc. Il ne sait pas comment il va faire mais il va la retrouver.

JF voit une femme qui tourne autour d’une voiture de police devant le commissariat. La voiture est mal stationnée et elle est endommagée. Il lui demande ce qu’elle fait. Elle lui précise que tout cela est une faute disciplinaire. Il veut savoir pour qui elle se prend. Elle enregistre qu’il a des propos déplacés. Il l’invite à le suivre.

Gabriel va voir sa patiente. Elle a bien dormi. Il lui demande ce qu’elle va s’acheter avec son argent. Elle ne sait pas encore mais ce n’est pas important. Elle est contente d’avoir gagné contre lui. Il lui propose une partie de pierres-feuilles-ciseaux, celui qui gagne remporte l’argent. Ils jouent. Ils arrivent à égalité. Annie de sa famille d’accueil arrive. Gabriel sort de la chambre.

JF est avec la dame du commissariat. Elle lui fait une série de reproches sur sa tenue et son comportement. Il veut son identité. Elle est commissaire de police et lui montre sa carte. Elle est bientôt affectée à la direction du commissariat en remplacement de Sarah.

Gabriel est avec Annie. La jeune fille a beaucoup de carences. C’est grave, elle est en état de malnutrition. Elle a les os aussi fragiles qu’une femme de 90 ans. Elle est étonnée car elle mange bien. Et cela ne fait six mois qu’elle est chez eux. Elle présente les mêmes carences que les anorexiques. Elle ne se fait pas vomir, des fois elle dit juste qu’elle doit faire un régime. Les adolescentes sont obsédées par ça.

Vincent mange à une terrasse avec Guillaume. Vincent le trouve plus en forme depuis qu’il a vu Caroline. Elle lui a dit qu’il prenait trop de somnifères. Il a mal vécu le fait qu’elle le rejette etc. Vincent s’est demandé s’il n’y avait pas autre chose. Cela fait des semaines qu’il n’arrive plus à le suivre. Guillaume affirme qu’il fait la crise de la cinquantaine avec un peu d’avance. Il a eu peur pour lui. Vincent lui demande s’ils vont se remettre ensemble. Ils verront bien mais ça serait pas mal.

JF a fait visiter le commissariat à la nouvelle commissaire. Elle lui demande de rester discret sur cette visite. Son comportement était inadmissible mais ils reverront tout cela quand elle aura pris ses fonctions. Avec elle cela ne se reproduira pas. Samia demande à JF qui est cette bourgeoise. Il refuse de lui dire mais il avoue que Douala est mutée et elle va être remplacée. C’est une casse-couille. Ils pensent que c’est à cause de l’histoire du 14 juillet et qu’elle a été mutée de force, à cause de lui.

Gabriel amène le plateau repas à sa patiente. Il a eu le résultat de ses examens sanguins et il s’inquiète un peu. Elle a des carences assez embêtantes pour son âge. Cela empêche son os de se remettre aussi rapidement que prévu. Elle dévore son repas. Il n’a jamais rencontré quelqu’un qui aimait la nourriture de l’hôpital. Elle voudrait en plus du fromage et du pain. Elle se fiche de grossir, elle n’est pas grosse.

Jeanne est avec Gabriel. Cette jeune fille a l’air d’avoir des soucis. L’anorexie est fréquente à cet âge là. Il n’a pas l’impression qu’elle ait des soucis avec la nourriture. Il a parlé avec la dame de sa famille d’accueil. Elle dit qu’elle mange correctement. Il aimerait essayer de comprendre ce qu’elle a.

Nathan se fait aborder par une jeune fille. Elle cherche une plage où elle pourrait être en string sans se faire ennuyer. Elle peut aller sur une plage privée. Elle lui demande de l’emmener à Cassie. Ils pourront passer du temps ensemble. Elle monte dans sa voiture. Mais il attend quelqu’un. Elle trouve cela dommage, elle le trouvait mignon.

JF doit parler à Douala, au sujet de sa mutation. Patrick est là. JF ne trouve pas normal qu’elle soit sanctionnée, car elle n’a pas commis de faute. Douala lui demande comment il sait qu’elle va être mutée. C’est sa remplaçante qui lui a annoncé la nouvelle. Elle lui a demandé de ne rien dire. Douala voulait l’annoncer officiellement. JF ne veut pas qu’elle soit mutée. Mais c’est elle qui a demandé sa mutation.

Gabriel est chez lui avec Thomas. La patiente va devoir quitter l’hôpital car il n’y a plus de lits disponibles. Elle sort demain alors qu’ils n’ont pas trouvé ses soucis. Elle est en famille d’accueil. Pour le coup il a du mal à garder ses distances. Il veut sortir ce soir pour se changer les idées.

Guillaume tombe nez à nez avec le psy. Il est le thérapeute référent de Caroline. Il doit faire attention à elle. Il n’est pas une relation bénéfique pour elle. Guillaume ne trouve pas son comportement correct. L’homme lui parle de Lars. Sa situation va la plonger dans un désarroi profond. Il lui demande de penser à elle. Quand elle va se retrouver seule elle va s’écrouler.