Episode 2542 du mardi 22 juillet

Publié le par cécile

Guillaume est dans son lit, il se réveille et se met à hurler. Nathan arrive, il lui demande ce qui lui arrive. Il a fait un cauchemar. Nathan voit que c’est toutes les nuits. Guillaume affirme que ce n’est rien, ça va passer. Nathan n’est pas toujours en forme mais quand cela ne va pas il lui dit. Guillaume affirme que c‘est de la lassitude, il a besoin de se changer les idées. Nathan est certain qu’il fait une dépression, il a tous les symptômes. Hier il a parlé à Caroline et elle a dit qu’elle était d’accord pour l’aider. Elle ne veut pas qu’il s’enfonce, et elle l’aime bien donc elle veut l’aider. Il lui demande de ne pas rester tout seul avec ses ennuis. Il va l’appeler.

Caroline est au cabinet avec Vincent. Elle reconnait qu’il avait raison et elle ne peut pas laisser Guillaume en souffrance. Elle lui a demandé de passer la voir. Il lui demande ce qui l’a fait changer d’avis. Ils ont eu une histoire même si elle était courte. Elle fait cela par affection et par professionnalisme.

Blanche et Coralie sont chez elles pour faire la peinture. Elles veulent montrer qu’elles sont capables de bricoler. Elles mettent de la musique et se mettent à poncer les murs.

Gabriel est avec Benoit à l’hôpital. Ils parlent de tennis. Ils parlent du tournoi de Wimbledon et ne sont pas d’accord sur certains résultats. Gabriel vérifie sur Internet et c’est lui qui a raison. Benoit lui doit 50 euros. Gabriel lui demande de laisser faire les pros en tennis. Benoit voudrait tenter de récupérer son argent en gagnant le match ce week-end.Jeanne arrive, elle a une ado de 14 ans avec une fracture et elle n’a personne pour elle. Elle lui demande de s’en occuper.

Caroline discute avec Guillaume. Elle n’est pas la mieux placée pour l’aider. Elle lui propose de voir les solutions qu’ils peuvent trouver à ses soucis. Elle lui demande s’il a toujours ses maux de tête. C’est parfois. Il croit qu’elle avait raison sur la la provenance des migraines, un problème non résolu. Elle lui demande quel est ce problème. Il va mourir.

Gabriel est avec la patiente au bras cassé. Elle doit rester deux ou trois jours. Elle ne va pas supporter de passer trois nuits dans des draps aussi moches. Elle lui parie qu’elle se trouvera des draps sympas d’ici ce soir. Elle veut 50 euros si elle gagne, il accepte.

Guillaume parle à Caroline. Cela fait trois semaines qu’il sait qu’il a une tumeur au cerveau. Depuis il fait n’importe quoi. Un jour il veut se suicider et le lendemain il offre une voiture à Nathan. Il s’est endetté, battu avec un homme qu’il ne connaissait pas. Il perd pied. Il se demande pourquoi c’est tombé sur lui. Elle est la seule à être au courant. Il n’arrive pas à en parler à Nathan. Pour elle Nathan doit se préparer. Il est incapable de lui dire. C’est difficile mais il doit savoir. Il lui demande de lui dire quand il ne sera plus là. Pour elle il ne peut pas affronter ça tout seul. Il a besoin de ses proches. Pour lui elle fait partie de ses proches et elle peut l’accompagner. Il lui demande de ne pas le laisser.

La jeune patiente est avec Benoit. Elle veut des draps plus sympas. Il lui rappelle qu’elle est à l’hôpital. Elle est sure qu’on peut trouver ça, il a l’air malin. Il a encore du monde à voir. Il lui demande l’adresse de ses parents pour qu’il puisse les contacter. Elle est orpheline, elle vit en famille d’accueil. Il lui donne les coordonnées. Elle est dégoutée, elle a parié 50 euros avec Gabriel.

Blanche et Coralie sont au bar avec Thomas et Roland. Elles sont contentes car les travaux avancent bien. Roland leur demande ce qu’elles utilisent pour le ponçage. Il regarde. C’est pour dégrossir le bois. Pour elle cela marche aussi pour les murs. Il voit qu’elles ont de la chance d’avoir encore le mur, par endroits elles ont poncé tout le plâtre. Elles ne peuvent pas peindre directement sur la brique. Il va falloir refaire l’enduit. Elles ont tout prévu mais d’après lui il n’y en a pas assez. Elles vont en racheter. Il leur donne des conseils. Il va falloir plusieurs couches. Il leur suggère de laisser tomber, elles ne vont pas s’en sortir. Pour Coralie c’est en faisant des erreurs qu’elles progresseront. Elles vont acheter de l’enduit.

Caroline est avec Nathan et Vincent. Guillaume est très fatigué, et cela a joué sur son moral. Il abuse d’une somnifère depuis quelques semaines. La solution est qu’il arrête progressivement son somnifère. Elle a décidé d’être plus proche de lui et de l’aider à traverser cette période difficile.

La jeune patiente demande à Gabriel ses 50 euros car elle a récupéré des beaux draps. Elle les a eus par quelqu’un de l’hôpital. Il lui donne son argent. Elle se moque de lui, il a perdu à son âge face à une fille de 14 ans. Il lui demande d’avoir le triomphe modeste mais demain tout l’hôpital est au courant. Elle lui propose de les remettre en jeu. Il va récupérer son argent et lui en taxer 10 de plus. Ils vont parier à nouveau.

Nathan est à sa voiture mais il ne trouve pas ses clés. Il s’énerve et Maria arrive. Elle lui retrouve ses clés. Il lui demande s’ils se connaissent. Elle ne croit pas. Il était sur de l’avoir déjà vue. Elle aime bien sa voiture mais elle préfère Mazzerati. Elle est super calée en belles voitures. Lui n’y connait rien du tout. Il lui propose d’aller faire un petit tour mais elle doit aller travailler.

Blanche et Coralie sont chez elles. Blanche est pessimiste. Elles ne savent pas comment poser l’enduit mais Coralie décide de se lancer. L’enduit ne tient pas.

Nathan est chez lui avec Guillaume. Nathan hallucine qu’un médecin puisse se bourrer de somnifères. Cela le rend fou de ne pas dormir. Il sait aussi qu’il traverse une période de doutes. Il vieillit. Nathan croit qu’il va partir au Laos. Mais il n’a pas l’intention de partir. Nathan a rencontré la fille qu’il avait en photo. C’est une drôle de coïncidence. Elle est encore plus canon en vrai. Et elle aime les voitures de luxe. Pour Guillaume il n’y a pas de destin mais que du hasard.

Gabriel est chez lui avec Benoit. Gabriel est tombé sur plus fort que lui et il a perdu un pari. C’est une gamine de 14 ans arrivée aux urgences avec un bras cassé. Elle est marrante.

Guillaume se promène avec Caroline. Il a failli foncer dans un mur avec la voiture, là il a gagné quelques semaines. Pour elle il est difficile de mettre de la distance avec lui. Elle l’aime, elle lui a juste dit qu’elle avait besoin de régler des problèmes. C’est long avant que ça disparaisse, il faut du temps. Mais ils n’ont pas le temps. Il la serre dans ses bras.