Episode 2539 du jeudi 17 juillet

Publié le par cécile

Nathan est chez son père. Vincent arrive, il veut voir Guillaume mais il est parti tôt ce matin. Ils avaient rdv pour un squash et il n’est pas venu. Il avait un truc important à faire. Son comportement est de plus en plus bizarre. Il ne sait jamais dans quel état il va le retrouver. Nathan se souvient du moment où il est parti au Laos. Vincent ne l’a pas vu aussi perturbé depuis la mort d’Adriana. Nathan lui parle de l’argent qu’il dépense. Il a touché 200000 euros. C’est surement pour ça qu’il est un peu déboussolé. Si ce n’est que ça ça lui passera.

Guillaume est avec la femme de l’agence. Il lui parle de la cliente mais elle ne se souvient plus d’elle. Elle voit beaucoup de clients, mais ça lui revient. Il a besoin de son nom et de son adresse, il n’arrête pas de penser à elle et il faut qu’il la rencontre. Ils ne sont pas une agence de rencontre et cela lui est complètement égal. Elle ne lui donnera aucun renseignement concernant cette personne. Il s’énerve et crie. Le banquier arrive. Guillaume lui explique la situation. Il ne veut pas embêter cette fille. Ils sont soumis à un devoir de réserve. Il va rester là jusqu’à ce qu’elle revienne. Anémone arrive.

Abdel est avec Barbara dans leur chambre. Elle cherche du matériel pour son projet. Elle veut se faire des cartes de visite. Il faudrait qu’elle soit prête dans quinze jours.

Guillaume discute avec Anémone et son banquier. Anémone lui demande quel est son souci. Il a croisé une femme et il veut absolument la revoir. Il a besoin de son aide. Elle sera ravie de venir au secours d’un homme aussi charmant. Elle veut savoir quel âge il a mais il ne veut pas répondre. Sa détresse l’a touché. Elle suppose qu’il sera reconnaissant envers la personne qui l’aidera à la retrouver. Il affirme que oui et elle demande à ce qu’ils donnent l’adresse de cette cliente.

Roland est en cuisine avec Barbara. Il critique son plat qui n’est pas assez salé. Thomas voit qu’elle est super zen, lui il l’aurait envoyé promener. Bientôt elle pourra faire ce qu’elle veut. Elle va développer une activité en dehors de ses horaires ici.

Douala est au commissariat. Les photos sont affichées et cela fait rire tout le monde. Patrick et Samia n’y sont pour rien, ils ont trouvé ça en arrivant. Ils ne se seraient pas permis. Elle n’y croit pas et les enlève. Ils ont un fou rire.

Guillaume et Adriana observent la cliente qui a l’air triste. Il se demande ce qui peut lui arriver. Il sait qu’il ne l’a pas croisée par hasard. Pour Adriana, les femmes désespérées ont toujours été son truc. Il a souffert de ne pas avoir pu sauver Adriana. Elle pense qu’il a besoin de l’aider pour oublier ses derniers instants et elle espère qu’il aura le temps d’atteindre son but.

Barbara est avec Abdel. Elle a des ustensiles pour cuisiner. Elle s’est achetée des couteaux. Elle reçoit un appel, il semble y avoir un souci avec son prêt. Elle le prend mal car ils ne l’aident pas à monter son projet. Elle ne pourra pas payer ses couteaux qui lui ont couté 800 euros. Charles lui conseille de s’adresser à Guillaume qui lui a donné de l’argent, il en fait profiter tous ses proches.

JF est avec Patrick. JF est outré par ce qu’ils ont fait. Patrick et Samia se moquent de lui. Il est scandalisé. Mais ils lui demandent d’assumer. Il n’a pas déconné, il ne s’est rien passé, elle s’est endormie.

Guillaume est avec la cliente. Il voulait juste lui parler. Elle lui demande comment il sait toutes ces infos sur elle. C’est le banquier qui l’a aidé. Elle n’a rien à lui dire. Lui aussi il a eu des moments difficiles. Elle se fout de ce qu’il veut, elle veut juste qu’il la lâche et elle s’en va.

Vincent voit Caroline à la terrasse ainsi que Charles. Vincent veut savoir pourquoi il a déchiré son chèque sur la place. Il était en bois. Il croyait Guillaume honnête. C’était un chèque de 500 euros. Il a trouvé la plaisanterie mauvaise.

Douala est avec son équipe. Elle leur demande où ils en sont dans les affaires. Patrick ne cesse de faire des allusions mais elle se met en colère et s’en va.

Barbara voit Guillaume et le remercie pour son gros pourboire de la fois dernière. Elle veut se lancer dans la cuisine à domicile et elle espère pouvoir y arriver. La banque ne veut pas lui prêter de l’argent. Elle a pensé à lui, elle sait qu’il a gagné beaucoup d’argent et elle voudrait qu’il l’aide. S’il le fait pour elle il va devoir le faire pour tout le monde. Il ne peut pas sponsoriser tous les gens du Mistral. Elle insiste. Il lui conseille un organisme de crédit qui lui prêtera à coup sur.

JF va voir Douala qui a les larmes aux yeux. JF ne supporte plus la situation. Cette histoire dégrade leur situation professionnelle. Elle lui présente ses excuses en tant que supérieure hiérarchique. Il lui a préparé sa demande de mutation mais elle refuse. Ce n’est pas à lui d’assumer ses erreurs. Elle a besoin d’être seule.

Vincent va voir Guillaume. Ils devaient jouer ensemble ce matin. Il a discuté avec Nathan et son fils aussi le trouve bizarre. Sa façon de se comporter avec lui est bizarre. Il s’énerve, il ne peut pas être toujours gentil. Et il a croisé Charles à qui il a fait un chèque. Il lui demande s’il a cet argent. Il n’a pas pu l’encaisser. S’il a des problèmes d’argent il peut lui en parler. Guillaume est agacé par ses questions. Vincent voit qu’il n’est pas dans son état normal, on dirait qu’il a pris quelque chose. Guillaume lui demande de le laisser tranquille, Vincent s’en va.

Guillaume est avec Adriana. Il voit la cliente mais il ne veut pas la suivre. Elle a l’air seule. Adriana veut en savoir plus. Elle y va. Elle lui précise qu’il ne risque rien et qu’il va bientôt mourir. Il entre chez elle.