Episode 2537 du mardi 15 juillet

Publié le par cécile

Guillaume dort sur son canapé. Nathan se lève. Guillaume n’a pas bien dormi. Nathan lui demande combien il a gagné au casino mais il ne veut pas en parler. Nathan voudrait ressembler à un vrai prof à la rentrée et se rhabiller. Guiillaume lui fait un chèque, il achètera ce qu’il veut.

Douala est en cellule de dégrisement. JF est avec elle. Elle était au bal des pompiers, elle a dansé, parlé et elle a bu. Elle lui demande si c’est tout ce qu’elle a fait. Elle ne se souvient pas de grand-chose. Elle se demande comment elle a atterri ici. Il va demander à des collègues, mais elle lui demande de n’en parler à personne. Elle lui demande d’arrêter de parler si fort et d’aller lui chercher un éthylotest.

Guillaume s’installe à la terrasse. Charles le rejoint. Il lui demande si tout va bien. Lui il se débrouille en faisant des petits boulots à droite à gauche. Il fait tout ce qu’il trouve. Et s’il a besoin il peut lui donner un petit coup de main. Guillaume sort son chéquier et lui demande combien il demande. Il sait qu’il a de l’argent et il veut en profiter donc il lui demande combien il met. Il ne sait pas. Il lui fait un gros chèque. Charles voit qu’il est généreux mais il peut lui rendre un service pour le remercier. Il veut juste être seul. Charles s’en va et le remercie.

Blanche est chez elle avec Coralie. Les Arméniens arrivent avec leur matériel. Elles ont tout rangé et mis les objets fragiles dans les placards. Elle leur demande par quelle pièce ils vont commencer. Mais ils ne comprennent pas tout. Coralie sait que Blanche est un peu stressée mais elle leur demande de les laisser tranquilles. Les hommes vont commencer par la peinture mais les femmes leur précisent que c’est plus urgent de faire les WC. L’interprète demande à son patron qui semble s’énerver. L’interprète affirme qu’il n‘y a pas de problèmes. Les femmes ont vu qu’il n’était pas content mais il n’y a pas de problème selon lui.

Douala est au bar avec Thomas. Elle a beaucoup bu hier soir. Thomas se souvient dans quel état elle était. Elle a un trou, elle s’est réveillée au commissariat. Elle est venue au bar vers minuit en hurlant qu’elle voulait faire l’amour. Tous les hommes du quartier sont au courant maintenant. Il n’a appelé personne et il l’a laissée partir. Elle est allée sonner chez Benoit.

Guillaume est avec son banquier. Guillaume est un inconnu pour le nouveau chef d’agence qui a du mal à accepter sa situation. Son découvert s’est encore creusé. Son découvert a atteint les 25200 euros. Guillaume lui précise qu’il attend son prêt, mais ils ne peuvent pas lui accorder. Il est médecin et cela fait dix ans qu’il est chez eux. Il n’a pas eu un découvert. Mais les décisions ne viennent pas de lui. C’est difficile d’obtenir des prêts aujourd’hui. Il ne peut pas faire marcher sa petite entreprise si les banques ne font pas leur travail. Il doit monter un projet un peu plus solide et rééssayer dans quelques mois. Il n’a pas le temps et il lui faut cet argent maintenant. Il s’énerve et agresse le banquier en l’insultant d’escroc.

Douala va voir Benoit chez lui. Il lui demande si elle va lui refaire le même numéro. Elle vit un vrai cauchemar. Il l’a rarement vue aussi éméchée. Elle ne se souvient plus de rien. Elle lui a sauté dessus et lui a arraché son t-shirt Elle lui a dit qu’il était un garde républicain et qu’il devait obéir à tous ses ordres. Il n’a pas obéi et il ne profite pas d’une femme qui n’est pas dans son état normal. Elle s’est réveillée en cellule de dégrisement et ne sait pas comment c’est possible.

Blanche et Coralie sont à la terrasse. Blanche pense qu’elles n’auraient pas du engager ces deux hommes. Coralie lui demande de voir le bon côté des choses, et elles auront un très bel appartement. Thomas a un copain qui a fini sous anti-dépresseurs à cause de ses travaux. Ils lui ont saccagé son logement. Il a refusé de payer et ils sont partis avec l’électroménager. Il plaisante, tout va bien se passer. Elle préfère partir.

Guillaume retrouve Adriana, il essaie de fuir mais il la voit partout. Il part en courant mais elle est toujours sur son chemin.

Coralie et Thomas sont dans l’appartement. Les ouvriers ont tout bâché mais n’ont pas commencé les toilettes. Thomas en profite pour regarder les fesses de l’ouvrier qui s’abaisse et Coralie fait de même. L’homme finit par se relever et Thomas retourne au bar lorsqu’il s’adresse à lui. Coralie les laisse également.

Guillaume discute avec Adriana. Elle lui demande ce qui lui a pris d’acheter un bijou aussi cher. C’est l’idée de Vincent. Il cherche le bijou mais pour elle il ne le retrouvera pas. Il fait n’importe quoi et ne va laisser que des dettes à Nathan. Il lui demande de le laisser tranquille. Pour elle il doit dire la vérité aux gens qu’il aime. Il s’énerve et veut qu’elle lui foute la paix. S’il continue il va tout perdre avant de mourir.

JF est avec Samia. Il a quelque chose à lui demander. Il faut supprimer les caméras de vidéosurveillance. C’est Douala qui l’a demandé. Il a du mal à s’expliquer. Il affirme que Douala était complètement ivre. Pour elle ce n’est pas grave, elle a bu elle assume.

Coralie est avec Blanche dans l’appartement. Les ouvriers n’ont pas rangé, mais Coralie lui précise qu’ils ne vont pas bâcher tous les matins. Mais les outils trempent dans l’eau. Il faut qu’ils fassent un minimum attention. Ils nettoient leurs pinceaux dans la tasse de Noé. On voit bien que ça appartient à un enfant. Coralie reconnait qu’ils ne sont pas très fins mais l’essentiel est qu’ils fassent bien leur boulot. Blanche veut tout arrêter mais elle ne peut pas une fois que c’est commencé. Les toilettes sont réparées. Coralie avoue qu’elles ne sont pas réparées.

Vincent est avec Anémone. Il veut devenir actionnaire et il peut aller jusqu’à 80000 euros. Elle ne peut pas l’aider. Il ne peut pas sortir 150000 euros. Guillaume arrive mais Vincent est occupé. Elle s’en va. Elle lui demande de réfléchir à sa proposition.

Benoit est chez lui. Coralie et Blanche arrivent. Elle lui demandent si elles peuvent utiliser ses toilettes. Si tout va bien, c’est la dernière fois qu’elles le dérangent. Elle a hâte que ça soit terminé. Il lui précise que pour les travaux on sait quand ça commence. Il a déjà mangé, il a pris chez un traiteur. Ca donne faim. Elle adore. Elle est intéressée. Il lui propose de gouter. Coralie goute à son tour.

Guillaume est avec Vincent. Vincent voit que ça na va pas fort. Guillaume lui demande s’il aurait la patience de l’écouter. Il le fait depuis longtemps. Il ne trouve pas les mots. Il veut aller faire un squash, finalement il n’avait rien à dire. Vincent ne comprend pas, il arrive avec une tête d’enterrement et là il veut aller faire un squash. Il a besoin de se dépenser. Il prend une enveloppe sur la table.