Episode 2525 du vendredi 27 juin

Publié le par cécile

Gabriel fait faire des exercices de mémoire à Said et les résultats sont excellents. Il lui demande si quelque chose lui est revenu sur le jour de son accident. Il a des images mais ce n’est pas clair. Maati demande à Said s’il est d’accord pour parler à Patrick. Il ne se souvient pas de ce qui s’est passé donc cela ne sera pas évident. Il peut venir, ça ne lui dérange pas.

Jonas se promène avec Laila. Elle lui fait écouter de la musique qu’elle aime. Ils croisent Elise qui est assie dans une pelouse. Laila préfère l’aborder que de l’éviter. Laila lui demande si tout va bien. Laila va très bien, Said s’est réveillé du coma et il est en super forme. Jonas et elle sont à nouveau ensemble. Les gens qui s’aiment vraiment on ne peut pas les séparer. Elise dit être très heureuse pour eux. Mais ils savent que c’est pas vrai et ils s’en foutent. Ils sont bien ensemble et elle n’aura pas réussi à gâcher leur vie. Elle aura surtout gâché la sienne et à son âge c’est pathétique.

JP et JF sont au bar. Ils jouent lundi et JF veut manger. JP lui demande de rester concentré sur leur objectif : champions du monde. Ils prennent de l’eau minérale. Lundi ils enfoncent la Bosnie. Thomas leur précise qu’ils ne sont pas vraiment favoris. La Bosnie a fait un match incroyable pour se hisser en 8e.

Babeth examine Said, qui a une bonne tension. Il sort du coma et n’a pas de séquelles. Tout le monde est très content qu’il se réveille et sans séquelles. Il aimerait qu’Emilie passe le voir. Il a oublié de lui dire un truc important. Il lui demande de lui dire de passer maintenant. Elle va lui laisser un sms.

Jonas et Laila sont assis dans la pelouse au parc. Il a un cadeau pour elle. C’est le collier qu’avait sa grand-mère quand elle a traversé toute l’Europe pour venir en France. Il lui offre et ce collier a fini son voyage. Ils s’aiment et maintenant ils ne vont plus se quitter. On ne peut pas séparer les gens qui s’aiment.

JP est avec JF. Ils sont inquiets et ont peur de ne pas faire le poids face à la Bosnie qui a un joueur redoutable. JF propose d’embarquer ce joueur. Mais si Douala s’en aperçoit ils sont mal. Mais JP accepte de le faire. Ils vont l’embarquer pour contrôle d’identité. Ils risquent d’avoir des soucis en faisant ça. JP se dit aussi que le tournoi est réservé aux amateurs, le joueur est pro. Ils vont dire que c’est le règlement.

Guillaume est chez lui avec son fils. Guillaume va mieux. Il a 44 ans et n’a besoin de personne pour savoir comment se comporter avec les femmes. Il n’avait pas à aller voir Coralie pour lui demande de soulager sa migraine. Nathan voit que ça a quand même marché.

Emilie va voir Said. Il lui demande pourquoi elle a menti sur ce qui s’est passé. Il s’en est souvenu. Elle avoue, c’est à cause du frère de Margot qu’il est tombé. Ils avaient peur de ce qui pouvait arriver à Arthur. Et le dénoncer ça ne changerait rien à son état. Il ne s’est pas rendu compte de ce qu’il faisait. Pour lui ce n’est pas rassurant et il est dangereux. Qu’il soit enfermé est peut-être mieux que lui. Dans un hôpital il va régresser et se renfermer sur lui-même. Elle lui demande de ne rien dire. Il a quand même failli le tuer. Il ne s’en rendait pas compte. Il ne dira rien, mais ils peuvent trouver un moyen de s’arranger. Si elle l’embrasse il fait comme s’il ne se souvenait de rien.

Vincent fait du sport avec Guillaume. Guillaume a la tête qui tourne. Il a du trop forcer. Il va rentrer. Vincent veut le raccompagner. Il refuse. Vincent voit qu’il est tout pâle. Guillaume refuse de se faire raccompagner et il l’appelle Nathan. Il s’en va, Vincent n‘est pas rassuré.

Emilie refuse d’embrasser Said. Un baiser n’est pas une monnaie d’échange. Ellle n’est pas amoureuse de lui. Il lui demande ce qui la dérange chez lui. Il est très sur de lui et ça c’est lourd. Il lui reproche d’être raciste. Elle lui précise qu’il est le mec le plus égoïste qu’elle connaisse. Elle s’en va, il peut aller se faire foutre. Le vrai problème est qu’il est un petit con, et cela n’a rien à avoir avec ses origines.

Coralie et Blanche voient Guillaume. Pour Blanche il a l'air complètement abbatu. Elle ne l’a jamais vu comme ça et c’est inquiétant. Coralie espère qu’il souffre le martyr. Il s’est fait larguer par sa psy et il a des migraines parce qu’il sommatise. Nathan lui a demandé de coucher avec lui pour guérir ses migraines. Pour Blanche c’est ignoble de lui demander ça.

Emilie et son frère sont avec Margot et Arthur. Emilie leur explique ce qui s’est passé avec Said. Pour eux elle aurait du l’embrasser. Emilie ne veut pas que ça aille plus loin. Emilie voit bien que leurs parents doutent d’eux. Valentin s’énerve tout comme Margot, ce qui met Arthur sur les nerfs. Il se met à pleurer.

JP et JF sont avec Roland. Ils lui demandent de les soutenir et de refuser que le joueur pro joue. Roland ne veut pas s’en mêler et ils doivent voir ça avec Thomas. Ils ont peur. Mélanie peut leur dire s’ils ont des chances de gagner ou pas. Ils doivent revenir plus tard.

Caroline voit Guillaume au cabinet. Elle lui demande s’il a un problème. Il a du travail. Il a toujours sa migraine. Il aimerait qu’elle parte. Elle voulait juste lui parler. Il accepte qu’elle reste.

Mélanie est avec JF et JP. Bobby va leur dire s’ils ont une chance de gagner lundi ou pas. JF y croit mais pas JP. Elle le fait quand même. Bobby s’arrête entre les deux gamelles.

Caroline affirme à Guillaume qu’elle se fait du souci à propos de lui. Il y avait des séances où elle pensait à lui. Elle a l’impression de parler dans le vide. Il lui précise qu’il n’a pas insisté pour qu’elle reste et elle s’en va. Il se pique avec une aiguille et appelle l’hôpital Saint-Laurent à Nice. Il veut un scanner cérébral en urgence.

Patrick va voir Said. Il voudrait lui poser des questions. Il lui demande de lui raconter ce qui s’est passé le jour de son accident. Il se souvient de tout. Tout lui est revenu. Il était avec Emilie, Valentin, Margot et son frère. Ils se sont promenés. Ils sont arrivés près de la mer et il a essayé d’embrasser Emilie. Cela ne lui a pas plu, elle était énervée. Il s’est senti idiot, il était mal à l’aise alors il les a laissés. En rentrant il est tombé, tout seul comme un con.