Episode 2521 du lundi 23 juin

Publié le par cécile

Patrick est chez lui avec Emilie. Elle sait qu’il a essayé d’arrêter le père de Said. Elle lui demande ce qui s’est passé. Ils ont juste fait un contrôle. Elle lui demande s’il a fait cela à cause d’elle. Il avait des soupçons sur lui mais le fait qu’il l’ait retenue a pesé dans sa décision. Elle lui rappelle qu’il ne lui a rien fait de mal. Il a abusé de sa position d’adulte et il n’avait pas le droit de faire ça. Pour elle ce n’est pas une raison de l’arrêter, c’est assez dur pour lui d’avoir son fils à l’hôpital. Laila et Said n’ont rien demandé. Si leur père fait des choses illégales c’est normal que la police intervienne. Il a l’impression qu’elle lui cache des choses, et c‘est ce que croit le père de Said. Elle nie.

Maati est avec Karim aux côtés de Said. Maati ne veut pas que son fils parte avant lui. Les enfants ne doivent jamais partir avant les parents. Karim le rassure, il va se réveiller. Gabriel arrive. Son état est stationnaire. Le temps joue ontre lui. Plus tard il va reprendre connaissance plus les risques de séquelles sont importants. Il faut tout envisager, même le pire. Il y a des risques de troubles cognitifs. Il peut être handicapé. Tant qu’il n’a pas repris connaissance ils ne peuvent pas savoir.

Guillaume est chez lui avec son fils. Guillaume a mal au crâne. Nathan pense qu’il a des problèmes pas résolus. Il faut soigner le mal par le mal et il lui demande de lui raconter son échec avec Caroline.

Doiuala est avec Patrick. Les personnes retrouvées dans le camion sont toujours en centre de rétention. Patrick culpabilise, c’est de sa faute si ils ont été arrêtés. Il voulait juste coincer Fedala. Maati voulait juste aider sa famille. Il a tout mélangé. Mais il veut trouver le coupable de l’agression de Said. Il a le sentiment qu’Emilie lui cache quelque chose et il espère qu’elle finira par se confier.

Mirta est avec Guillaume. Elle se plaint d’avoir les jambes lourdes mais il a très mal à la tête et a du mal à se concentrer sur ce qu’elle raconte. Elle lui demande ce qui lui arrive. Il se sent mal depuis ce matin. Elle prend une ordonnance et va lui donner un bon traitement. Il doit se reposer et revenir la voir si le mal persiste.

Gabriel voit Charles à la terrasse. Gabriel jouera seul. Charles lui précise que chaque pays doit être représenté par deux joueurs. Il doit faire respecter les règles du jeu. Gabriel négocie. Charles lui demande de le laisser tranquille. Gabriel lui propose de l’argent en échange, mais il n’est pas un arbitre italien. Boris menace Charles, il n’a pas intérêt à sortir ses cartons rouges comme il l’a fait la fois dernière.

Emilie et Valentin vont chez Margot et Arthur. Arthur va mieux. Margot leur demande s’ils ont eu des nouvelles de Said. Emilie a eu sa mère au téléphone et apparemment ce n’est pas bon signe. Ils n’ont pas envie de bouger. Ils viennent de finir le bac écrit et ils ne peuvent pas être cool.

Vincent est avec Guillaume. Guillaume a toujours sa migraine. Il prend l’infusion conseillée par Mirta. Ce mal de tête est apparu depuis que Caroline l’a plaqué. Caroline est une déception. Il faudra peut-être qu’il la voit pour soigner sa migraine.

Charles réprimande Boris qui ne repsecte pas le règlement et se permet de le menacer et de l’insulter. Il sort son arme. Charles se réveille. Mélanie l’a servi. Elle lui demande si tout va bien. Il n’a pas faim. Elle donne son repas à Gabriel. Gabriel s’excuse auprès de Mélanie, qui lui reproche d’avoir été sexiste. Il est un compétiteur et il s’est laissé emporté. Elle lui demande pourquoi il s’excuse. Il voudrait qu’elle réintègre l’équipe. Elle sait que s’il est tout seul il est disqualifié. Il affirme qu’il aime jouer avec elle et sans elle il n’est rien. Elle lui demande de ne pas trop en faire car il devient ridicule. Elle accepte mais une seule critique et elle s’en va.

Patrick est au téléphone avec la préfecture. La famille de Maati va être expulsée demain en Algérie. Le père risque d’aller en prison dès sa sortie d’avion et il espère qu’ils pourront aider la mère et le bébé. Le père a des soucis avec un militaire haut placé. Il sait qu’il a déconné sur ce coup là. Il a fait arrêter deux innocents. Il a peur des conséquences que ça va avoir. Maati va être furieux.

Charles affirme à JF que le match Cameroun Brésil est sous haute tension. Il demande à JF d’être là. Gabriel montre des choses à Mélanie mais elle n’y arrive pas et veut abandonner. Pour Gabriel elle doit rester car elle est imprévisible. Le match commence.

Guillaume est avec Caroline. Il a mal au crâne depuis ce matin et il n’arrive pas à le faire partir. Elle lui conseille de s’alloonger dans le noir. Il sait que les psys disent que c’est du à des problèmes non résolus. Leur rupture lui donne des maux de tête. Elle ne peut rien faire pour lui. Elle a des maux de ventre mais ce n’est pas comparable. Lui il a la blessure narcissique d’un type qui veut se faire plaindre mais elle c’est une névrose profonde.

Gabriel et Mélanie remportent le match. Le Brésil est en 8e, premier de son groupe. Boris est vexé. Gabriel complimente Mélanie qui est devenue un joyau inestimable grâce à lui.

Abdel et Maati sont avec Karim. Ils parlent à Abdel de ce qu’ils ont fait. Sa famille a été arrêtée. La police sait qu’ils sont derrière tout ça mais ils ne peuvent pas le prouver. Ils n’arrivent pas à avoir des nouvelles. Abdel propose d’appeler. Maati accepte et s’il leur arrive malheur il sait qui il fera payer.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :