Episode 2514 du jeudi 12 juin

Publié le par cécile

Emilie voit JF. Elle lui demande de lui rendre un service. Elle veut faire remettre une boite à Said. Elle trouve dégueulasse qu’ils l’aient arrêté devant le lycée. Elle trouve que ça ne se fait pas. Au lycée tout le monde pense qu’il est coupable. C’est juste un gosse arrogant. Ce n’est pas le genre à vandaliser un lycée. Il lui demande si c’est son nouvel amoureux. Elle nie. Il doit juste lui donner le paquet.

La proviseure est avec Blanche. Il y a une vidéo sur fb. Il y a 400 like depuis ce matin. Cela prend des proportions effrayantes. La proviseure va le transmettre à la police. Pour elle tout a commencé depuis l’arrivée de cette famille. Said est de toute façon très antipathique et les arabes sont fiers. Blanche lui reproche de tenir des propos racistes. Elle n’arrive pas à rétablir le calme mais elle n’est pas raciste et elle est épuisée. Pour Blanche cela n’excuse pas son dérapage.

Douala arrive à l’hôpital et elle voit Babeth. Elle cherche un docteur dans le cadre d’une enquête. Elle passe à côté de Clara. Elle adore son parfum et lui demande ce que c’est. Elle aime beaucoup. Babeth affirme à Clara que c’est la femme de Benoit.

JF remet la boite à Said de la part d’Emilie. Il doit les manger discrètement et lui rendre la boite. Il ne veut pas de remontrances. Said affirme que c’est gentil de sa part. Elle trouve que c’est injuste ce qui lui arrive. Il a l’impression qu’elle l’aime bien. Patrick arrive et demande à JF si c’est lui qui a apporté cela. On lui a demandé de lui transmettre. Patrick reprend la boite, il les aura à sa sortie. Said demande où est le problème. Il y a un règlement et il est sensé le faire respecter. Il n’a pas le droit de le garder ici, il est innocent. Pour Said la justice française est dégueulasse. Ils ne sont que des collabo.

Gabriel aide Thomas à organiser son tournoi. Il a mis en place un règlement. Il faudra l’afficher. Il faut mettre des drapeaux partout et il a des accessoires pour être aux couleurs des équipes. Il y a un tirage au sort pour former les équipes.

Douala est au téléphone au commissariat. Adrien arrive et elle lui demande de partir. Elle a du travail et il la dérange. Il lui offre un cadeau pour s’excuser. Il lui demande de l’ouvrir. Elle préfère mettre son petit paquet à la poubelle. Il s’en va. Et contrairement à ce qu’elle pense il n’a pas eu à interroger ses hommes pour connaitre ses goûts. Il s’en va et elle ouvre le paquet.

Boris dit être un killer au babyfoot. Vincent ne veut pas participer vu son niveau. Gabriel insiste, il a besoin de gens pour lancer le tournoi. Il accepte de jouer. Ils sont trois, Mélanie veut bien participer aussi. Ils se charrient, Boris ne veut pas jouer avec elle. Gabriel leur précise que ce sera un tirage au sort.

Jonas est avec l’élève qui a fait la vidéo, Simon Vogiel. Le garçon le provoque, Jonas lui demande si c’est lui qui a fait cette vidéo. Pour le garçon on se fiche de qui a fait cette vidéo et il continue de le provoquer avec des propos racistes. Jonas le met au sol, il n’est qu’une merde raciste. Blanche les emmène dans la salle pour en parler.

Benoit demande à Douala ce qu’elle fait avec sa veste. Elle voulait voir si ça sentait toujours sa petite mamie. Elle aime bien ce parfum. Elle est passée à l’hôpital car elle devait interroger le médecin. Il aurait été content de la voir. Il ne doit pas l’attendre ce soir, elle a du travail. Il dit s’inquiéter pour elle.

Blanche demande à Simon si c’est lui qui a fait cette vidéo. Il trouve cela amusant. C’est de l’incitation à la haine raciale qui est punie par la loi. Et c’est chacun sa merde. Il ne veut pas se prendre la tête, c’est la fin de l’année. Elle le trouve idiot et lui demande de partir. Blanche avoue que c’est un cas extrême et elle est consternée de voir sa réaction. Il n’a pas avoué mais pour Jonas c’est l’auteur de cette vidéo. Mais ce n’était pas à lui de régler ça. La violence ne résout rien. C’est la fille qu’il aime qui est en train de se faire insulter et il ne veut pas rester dans son coin.

Gabriel donne un cours de baby à Mélanie qui ne connait pas les termes. Elle a du mal. Il voit que c’est la première fois qu’elle joue alors qu’elle a dit le contraire à Boris. Il doit encore lui apprendre mais elle doit aller sortir ses tartes du four.

Patrick est au commissariat avec Maati. C’est la fin de la gav pour Said. Maati portera plainte s’il a été maltraité. Il dit qu’il n’y a pas eu de problèmes. Maati affirme que Said n’a rien fait. Il n’y a rien qui l’accuse à part des aprioris. Il s’acharne contre lui. La gav c’était pour le protéger. Un film raciste circule sur internet et en ce moment il y a une sale ambiance. Maati est outré par le comportement de la police.

Les joueurs de babyfoot sont prêts. Vincent arrive. Il demande si le t-shirt est obligatoire, et c’est le cas. Le tournoi commence. Mélanie est contente alors qu’elle vient de marquer contre son camp. Gabriel lui réexplique les règles de base.

Benoit retrouve Clara. Il a vu qu’elle était de nuit alors ça lui a donné des idées. Elle avait peur de s’ennuyer. Ils sont dans une chambre. Elle a croisé sa femme ce matin qui venait voir un professeur pour une enquête. Elle ne se doute pas mais ça lui a fait bizarre quand même. Ils commencent mais elle doit apporter un objet dans une chambre. Il reçoit un appel de Douala. Il affirme qu’il vient de rentrer, alors qu’elle est à la maison. Il va regarder la tv et se coucher. Il est en train de nourrir la tortue. Elle prend son téléphone et appelle Adrien. Elle lui demande s’il est libre ce soir. Il peut l’inviter au resto.

La Croatie a gagné au babyfoot. Gabriel leur demande de ne pas frimer car le Brésil était sérieusement diminué. Mélanie lui rappelle qu’il n’a pas mis beaucoup de but. De mauvaise foi il affirme que la table n’est pas aux normes. Gabriel va voir Thomas. Il s’est bien amusé. Il pensait à autre chose. Mais c’était un peu l’idée. Boris leur demande d’allumer la tv pour la cérémonie d’ouverture.

Laila demande à Elise si elle a vu Jonas, ils avaient rdv. Il lui envoie un sms, il arrive. Elle est contente. Elle lui demande si ça va. Elle s’en veut un peu de ne pas trop lui avoir parlé la semaine dernière. Elle n’osait pas trop venir la voir. Jonas lui a fait des confidences. Elle veut qu’elles restent amies. Elise accepte le plus important est qu’ils soient heureux tous les deux.