Episode 2506 du lundi 2 juin

Publié le par cécile

Said est avec Abdel et Maati. Said veut faire une expo sur l’occupation de l’Algérie par la France et il veut l’aide de son père. Il va le faire à travers l'histoire de leur famille. Maati lui suggère de plutôt réviser, là ce n’est pas la priorité et ce n’est pas au programme. Ils ne sont pas venus ici pour régler des comptes. Maati lui demande de lui obéir car il va gâcher tout ce qu’il a réussi jusqu’ici. Maati s’en va. Said confie à Abdel qu’il ne comprend pas pourquoi il réagit comme ça. Il ne veut pas qu’il ait des ennuis. Pour Said cela ne peut pas être pire car ils le méprisent. Son expo ne changera rien.

Thomas est avec Gabriel. Katalina leur a envoyé une photo. Céline arrive. Elle a vu Antoine vendredi et cela ne s’est pas très bien passé. Il était confus dans ses réponses concernant la fille qu’il a adoptée. Il ne savait pas la date de son anniversaire. Il dit qu’elle est en maternelle et c’est impossible. Il s’est enfui. Elle l’a questionné sur sa fille et cela n’était pas un piège. Soul c’est l’inverse, il a réponse à tout, elle n’a pas confiance non plus. Pour eux elle voit le mal partout.

Guillaume est avec Nathan. Il lui demande si c’est mort avec sa psy car ils ne se voient plus. Elle l’évite. Il lui demande s’il n’a pas assuré. Apparemment elle suit une patiente qu’il connait et elle ne veut pas que leur relation interfère avec la thérapie de cette patiente. Nathan pense que c’est Mirta qui dit du mal de lui. Il ne voit pas pourquoi Mirta ferait ça.

Maati est au bar avec Abdel. Maati lui précise que son père est fier de lui, aussi fier que lui de Said. Abdel lui demande pourquoi il ne veut pas qu’il fasse cette expo au lycée. Il croit qu’il voudrait essayer de comprendre un peu d’où il vient. Pour Abdel, apprendre le passé ça aide à avancer.

Jonas voit Laila. Elle voulait lui parler de son expo. Elle a beaucoup aimé. Elle connait très mal l’histoire des arméniens. Elle lui demande si c’est pour lui qu’il l’a faite. C’est le cas, elle ne pense plus qu’il soit raciste. Elle aimerait tout effacer et recommencer. Ils vont en cours.

Thomas et Gabriel sont avec Antoine. Ils lui demandent s’il va bien, car il parait que l’avocate lui a fait peur. Elle lui a posé des tas de questions sur son mec et sa fille. Pour elle il a pris la fuite. Il n’aime pas qu’on l’embête sur sa vie privée. Thomas lui précise qu’elle voulait vérifier s’il était quelqu’un de confiance. Antoine leur propose de tout arrêter, il demande à Soul de les remebourser. Ils veulent continuer. Il les laisse gérer ça sans lui. Il fait du bénévolat et ne veut pas se faire agresser.

La proviseure est avec les élèves. Ils doivent oublier les évènements des dernières semaines. Ils doivent se concentrer sur le bac. Jonas envoie des messages à Laila. Ils se verront après les cours. Elle leur rappelle les règles du bac. Tout élève qui triche sera exclu avec des sanctions pouvant aller jusqu’à cinq ans d’interdiction d’examen. Jonas sourit en envoyant ses messages et la proviseure le prend pour elle. Il affirme que tout va bien.

Mirta est au bar avec Guillaume. Elle se met à parler de ses clients et de JF qui a un petit ventre. Il est très gourmant. Guillaume lui demande si elle fait pareil quand elle est en rdv chez Caroline. Il lui demande si elle dit du mal de tout le monde ou seulement les gens qu'elle connait. Elle n’a vu Caroline qu’une fois il y a quinze jours et elle ne voit pas de quel droit il lui parle sur ce ton. Il devrait consulter.

Caroline est avec Coralie. Coralie fait des rèves un peu bizarres voire dérangeants. C’est un peu gênant de raconter. Il y a deux jours elle a rêvé qu’elle faisait l’amour avec Guillaume ici dans son cabinet sur ce bureau. Cela l’a troublée. C’est classique, c’est son inconsient qui travaille. C’est plutôt un souvenir car ça leur est déjà arrivé. Caroline est choquée par le comportement de cet homme qui est médecin. Cela n’est pas très déontologique de sa part. C’est hyper excitant.

Samia est avec Céline. Céline pensait qu’Antoine n’avait jamais adopté. Il a vraiment adopté. Elle pensait à un moment qu’il voulait leur extorquer de l’argent. Elle veut savoir s’il est fiché. Samia va regarder mais c’est exceptionnel. Il a été condamné en 1994 pour vol de chéquier. Céline le craignait, c’est un délit d’escroc.

Guillaume arrive à son cabinet. Il demande à Caroline ce qu’il lui a fait. Elle ne veut plus qu’ils se voient, une patiente le connait. Il ne sait pas ce qui se passe. Et il aimerait savoir. Il lui demande si sa patiente dit du mal de lui mais qui ? Elle le laisse croire ce qu’il veut. Il fouille dans ses dossiers et est sous le choc.

Elise laisse un message à Cédric, elle veut qu’il la rappelle. Jeanne arrive, elle lui demande si elle appelait son copain. Elle avait l’impression qu’elle était triste. Elle est plutôt en colère. C’est avec lui qu’elle a couché. Jeanne pense qu’elle est amoureuse de lui. Pour Elise, sa mère ne comprend rien de sa vie. Elle n’a pas envie de lui parler.

Maati est avec son fils. Maati accepte qu’il fasse son expo. Il répondra à ses questions. Il commence déjà. Il lui parle de leur histoire. Il a des souvenirs douloureux. La France et l’Algérie sont des pays amis maintenant. Il doit regarder vers l’avenir.

Thomas est au bar avec Céline. Il lui affirme qu’elle a ennuyé Antoine à lui poser un tas de questions. C’est comme ça qu’il voit les choses, elle devrait lui faire confiance. Mlais elle lui affirme qu’il a volé un chéquier en 1994. Il prend cela pour une bêtise de jeunesse. Elle est intriguée par ce vol de chéquier et son attitude fuyante avec elle. Ca fait beaucoup. Il ne veut pas renoncer parce qu’elle ne s’entend pas avec lui. Il ne veut pas que ça foire à cause de ça. Ils ont confiance en lui.

Guillaume est avec Vincent. Sa patiente est Coralie. Il a vu son dossier au cabinet. Elle voulait se venger. C’est une ex et une ex ça ne pardonne jamais. Elle voit une psy donc à priori elle ne va pas très bien. Peut-être qu’elle le rend responsable de son mal-être et elle lui casse du sucre sur le dos.

Laila est avec Jonas. Elle voulait l’emmener à Alger mais c’est un peu loin. C’est juste en face. Elle lui demande de fermer les yeux et d’imaginer. Elle est heureuse d’être venue ici. Elle l’embrasse.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :