Episode 2501 du lundi 26 mai

Publié le par cécile

Cédric est avec Elise. Elle avoue que c’était sa première fois, elle n’a jamais couché avec un mec. Cela le fait bien rire. Elle a encore pas mal de choses à apprendre. Elle le prend mal. Il lui précise qu’elle va faire des progrès avec lui. Il ne comprend pas car il est gentil et doux, il a de l’expérience. Il sait comment elle peut faire des progrès. Il ne veut pas en rester là mais elle s’en va.

Samia demande à JP de venir avec elle. Ils ont des problèmes de racisme au lycée et c’est important de parler aux élèves. Il ne connait rien au problème. Pour elle il s’est rendu compte que c’était ridicule des détester les blacks et les arabes. Il ne se voit pas parler de ça aux jeunes, ils vont se foutre de lui. Il pourrait leur expliquer que c’est la peur de l’autre parce qu’on ne le connait pas. Douala a accepté. Ils annoncent à Patrick qu’ils vont parler du racisme au lycée. Il n’est pas au courant des problèmes.

Caroline arrive au cabinet et voit Guillaume à quatre pattes en dessous de la table. Il dit avoir perdu un trombone. Il est sous sa chaussure. Elle devait être à l’hôpital ce matin mais elle vient récupérer un dossier. Il a aimé le resto vendredi. Elle lui précise qu’il n’a même pas fini son assiette. Il a été un peu dégouté. Il avait aussi de gros a priori sur les psy. En tout cas il a passé un bon moment avec elle, et grâce à elle. Elle aussi a passé un très bon moment avec lui. Ils remettront cela. Il lui propose de se voir ce soir. Elle accepte.

Laila voit Elise qui a la tête ailleurs. Laila voit qu’elle n’a pas l’air bien. Elle se dit stressée à cause du bac. Elle a préparé les fiches de philo pour Laila. Laila ne voit pas pourquoi le bac l’iquiète, il n’y a pas de raisons. Elle a l’air triste. Elise ne veut pas en parler. Laila a envie de l’aider comme elle l’a fait pour elle. Il y a quelque chose qui la gave mais elle n’a pas envie d’en parler.

Thomas est avec Gabriel. Ils n’ont pas eu de nouvelles pour le moment. Thomas est pressé. Gabriel est embêté de le voir comme ça , il est trop impatient. Il faut apprendre à gérer l’attente, mais Thomas rêve de fonder une famille. Antoine les appelle. Ils se voient tout à l’heure. Son contact a plusieurs pistes.

Jeanne demande à Caroline comment était son diner avec Guillaume. Il a marqué des points. Il a accepté de manger végétarien et il n’a pas insisté pour payer l’addition. Elle ne l’a pas faire fuir. Les hommes n’aiment pas les psy généralement.

Blanche est avec la proviseur. Elle n’a pas pu prouver que ces tractes n’appartiennent pas à Jonas mais elle continue de le penser. Si elle l’exclut les élèves risquent de se révolter. Dans le doute elle ne le sanctionnera pas. Jonas arrive avec son père. Il ne sera pas sanctionné. Elle continue de le surveiller. Elle lui accorde le bénéfice du doute.

Gabriel et Thomas sont avec Antoine. L’homme est en contact avec deux femmes, enceintes de 4 et 6 mois. Elles vont mettre leur enfant à l’adoption. Elles font confiance à l’association. Il leur demande de ne pas se précipiter. Il leur a imprimé les dossiers.

Guillaume dine avec Vincent. Guillaume lui affirme que Caroline regardait ses fesses. Vincent n’est pas étonné, elle a écrit tout un livre sur la sexualité de l’homme. Elle a l’air de bien maitriser la thématique. Vincent lui précise qu’il va s’éclater au lit. Guillaume aurait voulu qu’elle lui dise qu’elle avait écrit ça.

Samia fait de la prévention aux élèves en compagnie de Boher. Margot leur demande s’ils balancent des choses dégueulasses aux arabes. Ils n’ont pas le droit et ils sont aussi sanctionnés. JP l’a déjà fait, il était jeune policier. Il n’a pas toujours été exemplaire. Quand il serrait un étranger il le traitait de sale bougnoule par exemple. Il faisait ça car il n’était pas bien dans sa peau. Aujourd’hui il est marié avec Samia et ils sont très heureux. Le racisme c’est dégueulasse et ça fait mal.

Thomas est à la terrasse avec Gabriel. Gabriel commence à y croire. Thomas a une préférence. Katalina ne veut pas d’un 4e enfant et elle attend une petite fille. Thomas a toujours rêvé d’avoir une petite princesse. Les garçons prennent leurs distances plus tôt, les filles c’est pour la vie. Gabriel accepte de foncer.

Guillaume est chez lui. Nathan arrive, il a faim. Guillaume sort ce soir, il va voir Caroline. Il lit un livre qu’elle a écrit. Il parle de la sexualité. C’est sa thèse de doctorat. Pour Nathan il ne peut pas assurer avec une fille comme elle car elle va regarder comment il se comporte. Guillaume lui demande de le laisser tranquille.

Jeanne est à la terrasse avec Elise qui ne dit rien. Jeanne lui demande ce qu’elle a. Elle est fatiguée. Il ne suffit pas de lui acheter des vêtements pour qu’elle soit contente. Elle sait que tout le monde la prend pour une pétasse et elle se montre agressive. Elise lui demande comment ça s’est passé sa première fois. Jeanne est un peu gênée d’en parler. Elise lui précise que ça s’est mal passé.

Gabriel et Thomas ont eu une conversation avec Katalina par Internet. Elle leur a dit qu’elle sentait des coups de pied dans son ventre. Thomas se demande si elle pourrait les choisir comme adoptants. Il ne sait rien. Thomas ressent comme une connexion avec cette femme, il sent que c’est gagné et qu’ils ont fait un pas de géant.

Margot est avec Valentin. Ils parlent de l’intervention des policiers et se font aborder par un élève. Pour lui la flic était trop bonne. Ca ne calmera personne, il n’aimait déjà pas les flics mais là ça lui donne encore plus envie de les faire chier. Ils voient qu’il est complètement stupide.

Guillaume est avec Caroline. Elle lui propose d’aller chez elle. Ils pourraient boire un verre. Mais il ne peut pas, il a quelque chose à régler. Elle demande si elle a fait quelque chose de mal. Il se sent juste un peu barbouillé. Il la rassure, cela n’a rien à voir avec elle.

JP est avec Samia. JP a essayé d’être le plus sincère possible avec les élèves. Ils voient un tague « mort aux flics et aux arabes… ».

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :