Article publié depuis Overblog

Publié le par cécile

Eric interroge Babeth. Il lui demande qui elle a croisé sur son chemin. Elle a marché pendant deux heures. Elle n'aurait pas tiré sur elle. On ne lui a pas donné de flingue et elle n'a jamais tiré sur personne de sa vie. Il insiste, pour savoir comment on a retrouvé ses empreintes sur cette arme.

Patrick est avec Léa. Pour elle il devrait chercher à avoir des nouvelles de Babeth. Il ne peut pas, il est tenu d'office à l'écart de cette enquête. Léa lui demande de faire quelque chose pour la sortir de ce cauchemar. Pour Jocelyn c'est une erreur. Ils n'ont pas inventé cette histoire d'empreintes. Quentin propose de rester auprès de Jocelyn cet après-midi.

Babeth est avec Lecomte. Babeth trouve cela grotesque. Anne arrive, elle veut une confrontation. Babeth lui précise qu'elle aurait mis des gants si elle avait voulu lui tirer dessus, et elle ne l'aurait pas loupée. Pour elle Anne aurait pu inventer tout cela pour se débarrasser d'elle. Elle a mis en scène sa fusillade et la fait accuser, et elle peut lui prendre son mari tranquillement.

Eugénie est avec Sacha. Elle attend son article depuis hier soir. Il n'est pas inspiré. Il lui demande s'il a le droit de lui dire non. Il n'est pas intéressé par ses croquettes pour animaux végan. Elle veut son article pour ce soir et c'est tout. Luna arrive et demande ce qu'elle voulait.

Coralie est avec Théo. Elle lui demande comment ça s'est passé avec Mélissa hier soir. Ils ont rompu. Quand il n'y a plus de sentiments cela ne sert à rien de continuer. Elle est sympa et mimi mais cela ne lui suffit pas. Elle lui parle de sa première rencontre avec Clément. Il risque de le regretter, elle est folle de lui. Mais il s'en fiche et lui demande d'arrêter avec ça.

Sacha est avec la productrice des croquettes végan. Son article sera très objectif,

Tom est au lycée avec Théo. Théo a rompu. Cela n'était plus possible, à cause de l'autre meuf. Tom ne l'a jamais vu comme ça. Il ne cesse de penser à elle. Tom lui suggère de trouver les bons mots et le bon moment et ça va tout seul.

Sacha est avec la cuisinière végan. Sacha voit qu'ils se foutent du monde. C'est du n'importe quoi. Ils le pensent mais ne le dit pas.

Jeanne est avec Léa. Ils ont retrouvé les empreintes de sa mère sur l'arme qui a servi à la fusillade. Pour Kaplan, c'est complètement dingue. Mais elle n'a pas d'alibi pour l'heure de la fusillade. Cette histoire d'arrestation doit rester entre eux trois.

Théo fait des maths avec Coralie. Elle lui parle de Mélissa. Il ne veut pas en parler. Coralie pense qu'il y a une autre fille. Clément et Antoine arrivent. Ils se sont dépêchés de rentrer. Clément fait un câlin à Coralie, elle lui a manqué.

Jocelyn est chez lui. Yolande arrive et Jocelyn le prend pour Babeth. Il lui demande pourquoi ils l'ont arrêtée, il ne se souvient pas très bien ce que qu'a dit Léa. Elle est déboussolée et finit par pleurer.

Sacha est avec Eugénie. Il a fait son article. Pour elle il peut écrire un truc qui tient la route. C'est au dessus de ses forces, il n'a pas l'inspiration. Il veut juste remplir son rôle de journaliste une fois de temps en temps. Elle lui demande d'atterir. Avec ses grands principes il devient ringard. Il doit réécrire son article et elle veut quelque chose qui pétille.

Patrick va voir Babeth. Elle ne comprend même pas ce qu'elle fait là, elle est en pleurs. Elle lui demande de la sortir de là. Mais il a été écarté de l'enquête. Elle lui demande de faire disparaitre cette arme. L'avocat arrive. C'est Jeanne qui l'envoie. Il est l'avocat de l'hôpital.

Clément est avec Théo. Clément aime le voir cuisiner avec Théo en se marrant. Il a appris à la connaitre. Clément trouve qu'il a beaucoup mûri ces derniers temps. Il est fier de lui.

Sacha est avec Luna. Il estime être un journaliste et pas un clown. Luna lui demande de relativiser, c'est juste un boulot. Pour lui ce n'est pas juste un boulot. Il en a marre. Il lui reste un peu de dignité.

Théo sent un vêtement de Coralie et imaginant ce qu'il pourrait lui dire. Il ne sait pas comment lui avouer ses sentiments qui le dépassent et le rendent fou.

Anne est avec Patrick. Elle comprend que la situation soit difficile pour lui. Mais c'est un cauchemar, ce n'est pas possible qu'elle ait fait cela. Elle ne voit pas comment on aurait pu mettre ses empreintes sur ce pistolet. Kaplan arrive et affirme que Babeth était avec lui le 1er novembre à 18h.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :