22 octobre 2014 3 22 /10 /octobre /2014 18:55

Patrick et Babeth sont à un endroit où ils sont allés au début de leur relation. Ils y ont fait l’amour. C’était un moment fort, c’est ici qu’ils ont conçu Valentin. Si ce soir elle veut qu’ils se séparent il la laissera tranquille mais il lui demande de jouer le jeu.

Emilie annonce à Valentin qu’il aura l’appartement toute la journée. Elle trouve bizarre qu’il ne soit pas stressé. Il veut profiter de ce moment, il est bien. Elle veut lui donner des conseils mais il n’en a pas besoin. L’important est qu’ils découvrent et qu’ils apprennent ensemble. Elle lui demande de penser à elle avant de penser à lui. C’est elle qui est importante, il doit penser à son plaisir avant lui.

Sacha est avec Luna. Luna a l’impression que Mirta ne réalise pas, et si c’était l’épreuve de trop. Elle n’arrivera pas à gérer une mère dépressive. Il lui demande d’arrêter de parler de sa mère. Luna lui a manqué, c’était dur la vie sans elle. Mirta se lève. Elle leur demande de ne pas changer leurs habitudes pour elle. Elle s’en veut. Elle n’a jamais été un poids pour personne et elle ne veut pas l’être pour eux.

Etienne est au lit avec Mélanie. Il n’est pas sur de partir à Paris, il ne se sent pas de la laisser toute seule en ce moment. Elle n’est pas concernée par cet incendie mais ça doit être une période difficile pour tous les proches de Mirta. Ce genre d’accident est toujours très marquant, c’est la fin d’une période dans le quartier. Mais elle peut survivre sans lui quelques jours.

Babeth est toujours avec Patrick, elle lui demande depuis combien de temps il a préparé cette virée. Il l’a décidée hier. Une femme arrive, il y a plus de vingt ans ils ont discuté ensemble, exactement à cet endroit. Elle a lu l’avenir de Babeth. Ils ont eu leur garçon dans les 9 mois comme elle l‘avait prédit. Babeth aimerait qu’elle lui prédise l’avenir. La dame sait qu’elle a eu un accident assez grave, mais ça va s’arranger. Il y aura même un bébé, encore un garçon.

Wanda est avec Charles. Il ne faut pas que l’assureur découvre que Mirta a mis le feu. L’assureur passe et ils lui parlent. Charles et elle se sont rendus compte qu’un client avait un comportement un peu louche. Malgré les remarques répétées de Mirta il laissait trainer ses mégôts. Il les remercie pour toutes ces informations.

Mirta est avec Luna et Roland. Roland veut racheter des vêtements pour Mirta. Elle ne veut pas se racheter de nouvelles affaires. Ils lui demandent de profiter. Son contrat prévoit un remboursement de 900000 euros, elle va pouvoir tout refaire à neuf. Elle reçoit un appel de l’assureur, il veut la voir ce soir.

Mélanie va voir Benoit avec des fleurs, pour l’énorme secret qu’il lui a dévoilé et qui a changé sa vie. Elle a hâte qu’il revienne et qu’elle dise oui. Elle va devoir savoir jouer la surprise, personne ne saura jamais que Benoit a trahi le secret.

Roland est avec Mirta. Roland lui demande de ne pas se laisser impressionner par l’assureur, et puis elle n’a rien à se reprocher. Tout était aux normes. Mirta avoue à Roland que c’est elle qui a mis le feu. Elle avait préparé une petite surprise pour le reconquérir. Il n’est pas venu parce qu’il était chez Blanche. Elle était énervée, elle est partie se changer, et une bougie a embrasé les rideaux quand elle est sorie de la salle de bains. Il est désolé. JF est avec Emilie. Elle envoie des messages, JF lui demande de laisser son téléphone. Elle veut savoir comment ça se passe avant sa mère et Patrick. Pour JF ça va bien se passer.

Amandine est chez Valentin. Elle est stressée. Il lui propose de regarder un film, mais elle ne veut pas de film d’amour. Ils s’embrassent, ils vont regarder un film d’horreur.

Estelle et Samia sont au bar. Mélanie est dans ses pensées. Elles lui demandent des cafés. Les filles pensent qu’elle a été choquée par l’incendie. Mais elle est plutôt sur un nuage. Estelle demande à Benoit ce qui se passe avec Mélanie mais il ne sait pas. Il la trouve comme d’habitude. Mélanie avoue aux filles qu’Etienne va la demander en mariage.

Patrick et Babeth sont perdus. Ils se disputent. La dame lui a dit qu’elle allait avoir un bébé. Ils se disputent et s’insultent de tous les noms. Il n’a plus envie de vivre avec une pétasse pareille. Elle sait qu’ils se sont déjà engueulés comme ça, et qu’après ils faisaient l’amour. Valentin et Amandine sont sur le point de passer à l’acte mais elle n’est pas à l’aise du tout. Ce n’est pas le moment. Elle s’est trompée, elle n’est pas prête. Elle va y aller. Il tente de la rassurer, mais elle ne sera jamais prête. Elle s’en va.

Mélanie est avec Estelle Estelle est trop contente pour elle. Mélanie a un peu honte de tout ce bonheur qui lui arrive avec tout ce qui se passe dans le quartier.

Mirta est avec l’assureur. L’assureur est au courant d’un client qui fumait dans les couloirs, et il lui demande ce qui s’est vraiment passé. Mirta n’aime pas mentir. C’est un enchainement de circonstances malheureuses. Elle avait préparé une petite soirée romantique pour son mari. Il y avait des bougies et les rideaux ont brulé accidentellement. C’est un accident domestique. Ils vont faire au plus vite pour qu’elle touche les fonds qui lui reviennent.

Patrick et Babeth sont dans la voiture. Cela fait longtemps qu’elle ne s’est pas sentie aussi bien. Ses souvenirs sont flous. C’est plutôt un ressenti. C’est comme une évidence, comme si leurs vies étaient liées. Ils ont l’impression d’être au bon endroit avec la bonne personne. Ils étaient faits l’un pour l’autre et ils ne peuvent pas lutter. Les images reviendront petit à petit. Elle aimerait qu’il la ramène à la maison. Ils sont très proches.

Partager cet article

Published by cécile
21 octobre 2014 2 21 /10 /octobre /2014 15:21

Les Mistraliens choqués se sont réfugiés au bar. Roland est avec Mirta. Elle tente de se souvenir des réservations et des personnes présentes dans son établissement. JF est là et note tout. D’après elle il n’y a aucun blessé. Elle s’inquiète pour ceux qui ont perdu leurs effets personnels. Charles arrive, il ne trouve pas Wanda. Ils ont regagné leur chambre ensemble, elle était fatiguée. Mirta veut aller voir, mais c’est Charles qui y va avec JF. Les pompiers n’ont retrouvé personne dans l’hôtel. Mais Wanda était partie se coucher. Ils ne peuvent pas accéder aux étages pour le moment, mais leur principale préoccupation est de sauver les gens. Charles craint le pire.

Blanche arrive, elle ne parvient pas à joindre sa mère.

Djawad est avec JP. Djawad fait un essai avec le micro. Dorléac arrive, il faut raccourcir au maximum le temps de l’intervention pour ne pas mettre Djawad en danger. Dorléac autorise Samia à aller sur le terrain, elle en avait été interdite par Douala mais elle n’est plus en fonction. Patrick est avec Babeth qui n’est pas habillée. Elle est gênée mais il lui précise qu’ils ne sont pas des étrangers mais un couple uni. Il lui précise qu’elle a couché avec Stéphane pour se venger. Elle ne ressent rien pour Patrick et ne peut pas se forcer. Elle voudrait partir. Il ne va pas laisser tomber, car se séparer n’est pas envisageable.

Roland est en cuisine avec Mirta. Mirta culpabilise car la dame de la 5 ne fait que pleurer, elle a tout perdu. Elle veut que les gens sentent qu’elle pense à eux. Roland lui demande de se reposer et de ne pas imaginer le pire pour Wanda. Elle sait que c’est de sa faute et se met à pleurer. Charles est avec Blanche sur le banc devant l’hôtel. Il lui demande de rentrer chez elle mais elle est effondrée pour sa mère. Wanda arrive, elle demande ce qui se passe. Wanda était au casino à Cassie avec une amie. Tout le monde va bien. Wanda n’avait pas son portable. Chares va prévenir les pompiers qu’elle est en bonne santé. Djawad est avec l’antiquaire et son fils. Djawad a un timbre à vendre. Il s’est renseigné sur Internet. Djawad lui précise qu’il sait combien vaut ce timbre. Sa copine est venue le voir. L’antiquaire ne se montre pas très bavard. Djawad lui propose 100000 euros. Il vaut deux fois plus. S’il a des dents manquantes il ne vaut plus rien. L’homme demande à voir le timbre. Il est en bon état. Il le prend et n’aura jamais l'argent. L’antiquaire garde le timbre et son fils retient Djawad. Il ne doit pas essayer de l’enfler ou il finira comme Tania. La police intervient et procède à l’arrestation des deux hommes.

Valentin et Emilie sont à table avec Babeth et Patrick. Personne ne parle même si Valentin tente de détendre l’atmosphère. Valentin voudrait être seul dans l’appart. Patrick devine qu’il veut faire venir sa copine. Babeth est d’accord, elle va même tout lui préparer pour que ça se passe bien.

Wanda est avec Mirta. Wanda est désolée de ne pas pas avoir donné de nouvelles. C’est Mirta qui a provoqué l’incendie, tout ça pour un petit jeu amoureux. Jean-luc, qui représente sa compagnie d’assurance, arrive. Si le feu a été déclenché volontairmeent elle ne pourra pas être indemnisée. Elle le sait et veut lui expliquer. Wanda lui demande ce qu’il veut et s’il compte l’achever. Elle lui demande un peu de tact et elle l’insulte de vautour . Il s’en va. Pour Wanda, il faut toujours se méfier avec les assureurs, elle était prête à raconter n’importe quoi.

Valentin annonce à Amandine qu’ils auront l’appart demain. Elle est contente mais ça lui fait bizarre de se dire que c’est demain. Il a hâte qu’ils soient tous les deux. Elle a l’air inquiète même s’il tente de la rassurer. Ce sera leur première fois à tous les deux. Il l’a presque fait tandis qu’elle rien du tout. Il lui demande de ne pas se mettre la pression.

Estelle et Djawad se retrouvent au salon. L’antiquaire et son fils sont passés aux aveux, ils sont soulagés. Mirta est dans son hôtel complètement brulé. Elle retrouve des photos. Jeanne est avec Patrick et Babeth. Babeth a l’impression qu’il s’est passé quelque chose dans cette chambre 327 avec Yann. Patrick ne comprend pas en quoi le nom d’un malade peut l’aider. Janice Costello, a occupé cette chambre, elle est morte trois jours avant son accident.

Roland est avec Luna qui est revenue dès qu’elle a su la nouvelle pour l’hôtel. Mirta est au bar, il ne sait pas comment elle va surmonter ça. Elle n’est pas dans le bar. Mélanie sait qu’elle est partie se changer, elle a du aller à l’hôtel, même si les pompiers ont interdit l’accès. Luna arrive et demande à Mirta de sortir de là. C’est toute sa vie qui est partie en fumée. Elle veut lui montrer des photos de Rudy mais Luna lui demande de sortir.

Babeth est avec Patrick. Ce qu’elle veut découvrir lui fait peur. Il lui demande de lui laisser une chance de la reconquérir. Il veut partir à l’aventure comme quand ils étaient jeunes. Si après elle veut partir il la laissera partir. Elle accepte.

Partager cet article

Published by cécile
20 octobre 2014 1 20 /10 /octobre /2014 19:04

Babeth est chez elle, Emilie dort. Babeth repense à des vieux moments avec ses enfants, dont Léa. Emilie se réveille et lui demande ce qu’elle a. Elle l’a appelée maman. Babeth se souvient qu’elle est sa maman. Elle a aussi un fils et une fille qui s’appelle Léa. Elle ne se rappelle plus où elle habite. Elle prend Emilie dans ses bras en lui redonnant de vieux surnoms.

Wanda est avec Mirta qui s’entraine au déhanché pour séduire Roland. Elle a peur de perdre ses moyens quand Roland sera là. Wanda lui fait avaler quelque chose pour gérer son stress. Elle veut faire son show quand Roland rentrera du bar. Wanda est sure que ça sera très réussi.

Estelle est avec Samia et Djawad. Estelle a montré ces lettres à Samia et à Tania. Elle a demandé unes estimation à un antiquaire, donc il a vu les lettres. Estelle ne le voit pas les cambrioler et encore moins tuer Tania. Il a pu envoyer un homme de main. C’est le suspect le plus sérieux qu’ils aient pour le moment. Un timbre vaut 250000 euros.

Patrick est avec Yann. Patrick veut savoir ce qu’il cache. Yann tente de fuir mais Patrick le retient et lui pose des questions. Il veut savoir ce qu’il faisait avec Babeth. Elle est persuadée qu’ils étaient en contact. Yann affirme que sa femme est folle mais Patrick devient agressif. Rochat intervient.

JP est avec Dorléac. L’antiquaire ne sait pas qu’ils sont après lui. Il faut envoyer Djawad, il va dire qu’il connait la valeur du timbre et lui proposer. Ils peuvent avoir confiance en Djawad qui est malin. Il veut qu’ils coffrent le coupable pour reprendre une vie normale. Elle lui donne le feu vert.

Rochat est avec Patrick. Rochat est outré par le comportement de Patrick dans son établissement. Il n’a jamais imaginé cela de la part d’un représentant de l’ordre. Il est conscient de ses difficultés mais il ne peut admettre son comportement. Patrick lui pose à son tour des questions, il veut savoir quel genre d’élève est Yann et s’il l’a déjà vu avec sa femme. C’est un très bon élève et il n’est pas là pour surveiller les relations amoureuses de ses élèves.

JP est avec Djawad. La piste de l’antiquaire est sérieuse mais il ne faut pas qu’il se doute de quoique ce soit. Il faut monter une opération. Ils veulent qu’il fasse des aveux mais sans se méfier. Il ne se méfiera jamais de celui qui a le timbre depuis le début et ils ont besoin de l’aide de Djawad. Djawad a peur que cela se passe mal. JP insiste.

Babeth est avec Klein. Babeth s’est à nouveau sentie mère en étant avec sa fille. Elle se souvient plus ou moins des premiers pas de son fils. Klein est satisfait, elle va progresser. Son hypothèse du traumatisme originel était la bonne. Mais elle ne ressent rien pour Patrick qui ne lui fait ni chaud ni froid.

Mirta est dans sa chambre, elle se prépare pour Roland. Quelqu’un frappe et elle se met de dos comme prévu en faisant son déhanché. Sauf que ce n’est pas Roland mais Charles. Elle se déshabille et se retrouve en petite tenue devant Charles. Il est désolé, elle lui avait dit d’entrer. Elle est choquée.

Valentin est avec Patrick. Valentin est content de retrouver sa mère, mais Patrick n’est pas sur qu’ils se retrouvent comme avant. Il croit qu’elle a couché avec Yann. Ils devaient déja être ensemble. Il ne sait pas s’il l’a poussée. Valentin le voit et aimerait savoir ce qui s’est passé. Pour Patrick cela ne sert à rien de s’en prendre à lui.

Roland fait la cuisine chez Blanche. Roland reçoit un appel de Mirta, et il décroche. Il est chez Blanche. Les parents d’élèves lui ont offert un faisan et il l’aide à le préparer. Cela fait plus d‘une heure qu’elle l’attend. Mais il a du travail, sa bête est magnifique. Elle insiste pour qu’il revienne mais il préfère gouter le faisan. Elle le prend mal et raccroche. Mirta boit et va se changer, laissant les bougies allumées sous le rideau...

Djawad affirme à Estelle qu’il va aider les flics à coincer l’antiquaire. Cela peut prendre des semaines avant de le coincer mais en attendant ils sont toujours en danger. Il se sent responsable de la mort de Tania. S’ils n’étaient pas allés le voir avec ses affaires elle serait encore vivante. Il ne peut pas le laisser s’en tirer.

Charles est à l’hôtel avec Wanda. Charles aura du mal à oublier ce qu’il a vu dans la chambre de Mirta. Ils montent et vont se coucher. Il y a le feu dans la chambre de Mirta. Emilie est avec Valentin. Ils ne savent pas si Patrick et Babeth vont se quitter, et si elle part il n’aura jamais la force de la retenir. Emilie n’a pas envie de rester toute seule avec Babeth. Valentin voudrait l’appart, il va faire l’amour avec Amandine. Il le fera une autre fois, ce n’est pas le bon moment. Il le voudrait jeudi. Emilie lui suggère de le demander aux parents et elle sera là pour le soutenir.

Babeth et Stéphane sont à l’hôpital. Il lui demande de le tutoyer. Elle se souvient qu’il est un malade du sexe. Il lui montre la salle de soins, et un de ses meileurs souvenirs avec lui à l’intérieur. Ils ont couché ensemble. Elle demande ce qui s’est passé dans la chambre 327. Elle est persuadée qu’il y a eu quelque chose, avec Yann. Il l’a surpris la semaine dernière en train de sortir de cette chambre.

Roland arrive à l’hôtel, où c’est l’embrasement total. Tout le monde est dehors, en panique, des gens suffoquent. Il hurle après Mirta, ne sachant pas si elle est encore dedans.

Partager cet article

Published by cécile
17 octobre 2014 5 17 /10 /octobre /2014 18:34

Babeth rejoint Yann qui est sur le toit. Elle lui demande de descendre. Il le fait. Il lui précise qu’elle lui a fait beaucoup de mal, elle lui a menti. Il pensait qu’elle avait retrouvé la mémoire. Ils étaient ici avant son accident et il lui demande de faire un effort pour se souvenir.

Patrick est avec ses enfants. Il a laissé Babeth avec Yann et ils ne comprennent pas. Il leur annonce qu’elle est en bonne voie. Babeth revient. Cela s’est mal passé, Yann était complètement perdu et elle lui a bien fait du mal. Elle va tout leur dire, pour mettre les choses à plat. Elle a eu une aventure avec lui avant son accident.

Mirta s’entraine avec l’aide de Wanda pour séduire Roland. C’est bien mais elle doit avoir de l’assurance. Roland frappe à la porte.

Patrick est avec Babeth. Il l’aurait senti si elle avait un amant. Ca pète souvent entre eux car ils sont deux caractères forts. Elle a du mal à admettre qu’il l’ait insultée par message. Il a déjà couché avec une autre femme et elle s’est vengée avec un collèguue. Ils ne peuvent pas vivre l’un sans l’autre. Pour elle il ment.

Roland demande à Mirta si tout va bien et à qui elle parlait. Elle parlait toute seule. Il voit qu’elle est bizarre, on dirait qu’elle a transpiré. Il veut aller dans la salle de bains mais elle lui demande de ne pas y aller maintenant car ce n’est pas encore sec. Il repart. Wanda était dans le placard. Mirta recommence sa démonstration.

JP est au commissariat avec Dorléac. Il veut lui parler de l’assassinat de Tania. Ils n’ont rien trouvé chez son voisin. Le voisinage dit qu’ils se disputaient souvent, que c’est un sale con. Il n’a toujours pa craqué. Elle aurait voulu le déférer avec des aveux mais tant pis. Il ira en prison quand même. Le procureur a estimé qu’il avait assez d’éléments. Ils ont fait leur travail, la suite c’est le problème du parquet.

Djawad est avec Estelle. Plus il pense plus il se dit que le voisin est innocent. Il avait une sale tête et il ne pouvait pas jouer la comédie.

Valentin annonce à Amandine qu’il se sent prêt, mais il voit qu’elle a l’air stressée. Il lui propose d’attendre. Elle accepte de le faire, mais pas chez elle à cause de sa mère. Chez lui ce n’est pas mieux et il faudrait aller à l’hôtel. Les autres se prennent moins la tête qu’eux. Il faudrait qu’il ait le courage de demander l’appart à ses parents. Il faudrait qu’il trouve le bon moment.

Djawad et Estelle sont au commissariat avec Samia. Djawad pense que le voisin est peut-être innocent. Quand ils ont vu le corps il était tout secoué. Et avant il n’avait pas l’attitude de quelqu’un qui a tué une femme. Il n’a même pas essayé de s’enfuir. Estelle avait gardé les lettres de Lionel Moreau, peut-être qu’il faudrait les relire.

Emilie est avec Babeth. Emilie a bien réfléchi et elle ne pense pas qu’’elle trompait Patrick. Ce n’était pas l’horreur entre eux. Il y avait quelque chose de très fort. Pour Babeth, ils étaient surement sur la fin et Emilie ne s’en est pas rendue compte. Emilie lui demande de laisser passer un peu de temps. Elle ne peut pas se forcer. Elle ne va pas pour autant vivre avec Yann. Emilie lui demande d’attendre un peu.

Roland est avec Wanda. Roland est allé chercher une chemise propre et il a eu l’impression de déranger. Elle a peut-être découvert quelque chose et pris un amant pour se venger. Wanda lui précise qu’elle ne se doute de rien mais il ferait mieux de lui consacrer un peu plus de temps.

Samia et JP lisent les lettres de Lionel. JP est un peu ému par sa façon d’écrire. Il ne voit rien dans ces lettres qui peut être en rapport avec le meurtre. Dorléac arrive et leur demande ce qu’ils font. Ils lisent les lettres retrouvées dans le sac de Tania. Elle leur demande de ne pas s’entêter. Elle prend quand même une enveloppe et repère quelque chose d’intéressant. Elle veut voir l’homme dans son bureau.

Valentin est avec Margot. Valentin est stressé. Lui et Amandine ont décidé de coucher ensemble. Margot le crie et il est gêné. Elle lui précise que de toute façon sa première fois sera nulle. Tout ce qu’il peut faire c’est limiter la casse, éviter l’éjaculation précoce en se faisant un petit plaisir solo une heure avant. Il doit s’entrainer à mettre un préservatif. Il essaie de se rassurer en disant que cela va bien se passer.

Dorléac demande au voisin de signer son pv de fin de gav. Il veut des excuses mais il n’en aura pas. Il est relâché. Dorléac précise à JP que cet homme n’est plus le suspect idéal. Le meurtrier cherche le timbre qui vaut très cher. Djawad apprend par téléphone que le voisin a été relâché. Cela a un rapport avec les lettres, mais il n’en sait pas plus. C’est Dorléac qui reprend l’affaire. Estelle reconnait celui qui l’a suivie. Il lui demande de se calmer.

Roland et Mirta sont au lit. Il lui demande si elle a passé une bonne journée et il tente d’engager la conversation. Il avait envie qu’ils se parlent un peu. Elle a du avoir l’impression qu’il la délaissait ces derniers temps. Il est désolé, il a eu une sorte de crise et ça va mieux. Il l’aime, et il fera tout pour la rendre heureuse. Elle s’est endormie.

Patrick est avec Stéphane à l’hôpital. Stéphane n’a jamais vu Yann avec Babeth et elle ne lui a jamais parlé de lui. Stéphane ne sait rien sur ce sujet. Benoit arrive, Stéphane lui demande s’il a déjà vu Yann dans l’hôpital. Il confirme l’avoir déjà vu plusieurs fois.

Partager cet article

Published by cécile
16 octobre 2014 4 16 /10 /octobre /2014 19:11

Babeth se lève et réveille Patrick. Elle lui demande comment ils se sont rencontrés. Il a pris un mauvais coup lors d’une arrestation et elle lui a fait ses points de suture. Il lui a proposé d’aller boire un verre et ils sont partis en voiture, c’était le coup de foudre. Il y a eu des hauts et des bas mais il l’a toujours aimée. Elle ressent des choses mais n’arrive pas à savoir si c’est ancien ou nouveau. Elle le trouve sympa.

Mirta est avec Roland. Elle a envie de faire l’amour mais il est fatigué et il doit aller travailler. Elle lui reproche de toujours trouver des excuses. Elle lui demande quel est le problème. Elle voit bien que dès qu’elle s’approche il la fuit. Il lui précise que ce n’est pas parce qu’ils ne le font pas tous les soirs qu’il y a un problème. Elle pense que les exploits d’Alphonso et Cathy lui ont donné des complexes. Il nie et part se préparer.

Babeth est avec Valentin. Elle est allée au studio de Yann et il l’a jetée. Il s’est battu avec lui parce qu’il l’a insultée et elle continue d’aller le voir. Il voudrait qu’elle l’envoie promener. Elle l’appelle « crapaud ». Il lui affirme qu’elle l’appelait comme ça avant son accident.

Benoit et Stéphane sont à la terrasse avec Etienne. Stéphane est aussi au courant pour son colis, et il leur demande de se taire. Mélanie arrive. Elle a l’impression de déranger. Ils disent qu’ils parlaient de foot.

Wanda est à la réception de l’hôtel. Elle fouille dans les produits de beauté de Mirta. Elle demande à Mirta si elle a quelqu’un en vue. Elle fait cela pour elle. Wanda peut lui dire ce qu’il faut faire pour que tout soit comme avant mais Mirta refuse de l’écouter.

Klein est avec Babeth. Elle a fait un geste qu’elle a appris avec le bandage et elle s’en est souvenue. Une partie de sa mémoire se manifeste. Il pense qu’elle pourra consciemment se rappeler de quelques souvenirs. Elle lui demande si dans les rêves elle peut se souvenir. Elle a l’impression d’avoir vécu cette scène avec Yann, elle se demande si elle ne l’a pas connu avant l’accident.

Mirta parle à Wanda. Mirta s’excuse, les mots ont dépassé sa pensée. Mirta se confie, elle croit que Roland ne la désire plus. Des gens font chambre à part. Wanda lui précise que c’est surement pour mettre un peu de piment dans leur couple. Mirta voit qu’elle n’est pas vraiment la personne à qui parler. Wanda luui conseille de livre de Caroline.

Patrick est avec Babeth. Elle retrouve doucement la mémoire et il pense qu’ils vont pouvoir recommencer leur vie comme avant. Stéphane arrive, il veut voir la photo de Yann. Il croit qu’il l’a croisé. Il sortait d’une chambre vide et il n’avait l’air pas bien. Il cherchait quelqu’un en cardio. Il était étrange. Patrick veut aller le voir, il faut savoir si elle le connaissait avant. Etienne est avec Mélanie. Il doit partir à Paris en fin de semaine prochaine. Elle voudrait l’accompagner. Il veut l’en dissuader, il ne sera pas très disponible. Elle fait la tête, elle voit qu'il ne veut pas qu’elle vienne. Il le lui dirait si quelque chose n’allait pas entre eux. Elle fait la tête et espère qu’il s’amusera bien à Paris.

Roland est à l’hôtel avec Mirta. Il lui demande de l’excuser pour ce matin. Il l’aime et lui fait une déclaration, mais elle est concentrée sur un livre. Elle trouve beaucoup de réponses à ses questions. Ils se chamaillent. Il lui demande de se méfier de ses lectures sur le bon Dieu.

Mélanie est avec Benoit. Elle est partie en claquant la porte. Elle pense qu’Etienne a envie que leur histoire se termine. Quand elle parle d’eux deux il détourne le sujet. Benoit lui trouve des excuses. Elle sait qu’’elle finit toujours par se faire jeter. Il a juste envie de la larguer. Benoit craque et lui annonce qu’Etienne compte la demander en mariage.

Valentin est avec Amandine. Il est content, il a l’impression d’avoir retrouvé sa mère. Pour Amandine il est beau, elle a tout de suite aimé son côté timide. Ils s’embrassent. Il lui touche les seins, il est désolé. Ils en ont très envie. Ce week-end elle doit aller à Paris avec sa mère, ils en reparleront.

Mirta est avec Caroline. Mirta souhaite parler de désir. Elle a lu son livre et ça l’a un peu déroutée. Elle pensait que les hommes et les femmes fonctionnaient un peu de la même manière. Elle pensait que les hommes et les femmes fonctionnaient de la même manière. L’excitation chez les hommes passe plus par la vue que par le toucher. C’est en la regardant qu’il la trouve désirable. Elle n’aime pas le faire à la lumière. Ni elle ni son mari n’ont de problème. Elle a juste besoin de réenchanter son couple, en achetant des dessous par exemple.

Mélanie et Etienne sont au lit. Elle est désolée pour tout à l’heure, elle sait qu’il a beaucoup de boulot en ce moment. Il la trouve bien compréhensive, mais elle l’est tout le temps. Il lui demande ce qui l’a fait changer d’humeur. Elle a réflechi et elle sait qu’il a du boulot. Elle sourit. Elle est bien avec lui et ils s’aiment.

Patrick montre à Babeth l’endroit où il l’a demandée en mariage. Ils ont une famille et ont eu Valentin ensemble. Elle a quitté JF pour vivre avec lui. Elle reçoit un appel de Yann mais n’a pas envie de le voir. Il n’est pas clair et il veut comprendre pourquoi. Elle répond, Yann lui demande de venir. Il est sur le toit de l’immeuble où elle a été retrouvée. Si elle ne vient pas il va sauter. Pour Patrick s’il lui donne rdv là-bas c’est qu’il y était quand elle a été agressée. Elle a l’impression qu’ils ont été amants.

Partager cet article

Published by cécile
15 octobre 2014 3 15 /10 /octobre /2014 18:43

Patrick est avec Babeth. Il lui apporte le petit-déjeuner, avec des médicaments sur le plateau. Elle le prend mal et n’écoutera pas Klein. Ils se mettent à sauter sur le lit comme des enfants en chantant. Il finit par l’embrasser, et elle se met très en colère, lui demandant de partir. Elle laisse un message à Yann pour lui demander de la rappeler.

Valentin est avec Amandine. Sa mère est en forme mais elle ne fait pas attention à son père. Il fait tout le temps la tête. Il faudrait qu’il se détende un peu. Yann arrive. Il veut que Babeth le lâche. Ca fait dix fois qu'elle l’appelle. C’est une vieille folle et vieille truie qui devrait être en hp. Les garçons se battent.

Le voisin de Tania est avec JP. Il ‘interroge, et il aurait dit à Tania qu’elle peut creuver et qu’il ne lèvera pas le petit doigt. Il ne l’a pas tuée pour autant même si c’était une trainée. Une perquisition a lieu en ce moment chez lui. Il ne comprend pas pourquoi ils s’acharnent sur lui et ils n’ont qu’à s’en prendre à Djawad. Il crie son innocence mais il est placé en gav pour 48 heures. Dorléac sait que 75 % des suspects passent aux aveux pendant leur gav. Yann et Valentin sont dans le bureau de Rochat. Ils se sont battus. Rochat ne sait pas ce qui se passe et il ne veut rien savoir. L’établissement n’est pas voué à devenir un ring de boxe. Il est dans l’obligation de les exclure trois jours.

Blanche est avec JF à la terrasse. Elle ne compte pas essayer de le convaincre, mais elle n’écrira pas la suite de ce livre. Il a lui aussi son mot à dire. Elle l’a fait parce qu’il l’a touchée. Elle s’est rendue compte qu’elle ne s’est pas suffisamment mise à sa place. Il la remercie. Elle ne veut pas que son travail fasse souffrir qui que ce soit. Il retire ce qu’il a dit, elle est quelqu’un de bien.

Valentin est avec Emilie. Il a mal au bras. Il hurle sur sa sœur, lui reprochant de ne pas le soigner avec douceur. Babeth lui demande comment il s’est fait ça. Il s’est battu avec Yann. C’est un con. Emilie lui précise qu’il s’est battu avec lui parce qu’il l’a traitée de sale truie. Babeth lui fait son bandage. Cela étonne les enfants qu’elle se souvienne de ça.

Blanche va voir Rochat , qui voulait s’excuser pour ce malentendu au sujet de son manuscrit. Elle a pensé qu’il avait fait faire une fiche de lecture à Margot. Ce n’était pas le cas, il l’a lu deux fois et il a même pris des notes. Ce travail n’est plus d’actualité. Elle l’a mis à la poubelle. Le livre ne sera pas publié car son éditeur n’est pas intéressé. Ellle est désolée qu’il l’ait lu pour rien.

Emilie et Valentin sont avec Patrick. Babeth est partie, ils ne l’ont pas retenue. Patrick veut qu’ils restent soudés ou ils ne vont pas s’en sortir. Valentin leur précise qu’ils ont une bonne nouvelle, Babeth s’est souvenue de ses gestes d’infirmière et même des termes. Yann n’a pas été cool avec elle et elle voulait savoir pourquoi. Il va aller faire un tour chez lui. Amandine et Margot font un exposé dans le cours de Blanche. Blanche se met à repenser à l’affaire Soriani comme si les filles faisaient un exposé sur ce sujet. Elle revient à elle alors qu’elles ont fini. Elles n’a rien entendu de l’exposé et elles ont 17.

Samia est au salon avec Estelle et Djawad. Estelle pense que le voisin de Tania a pété un plomb, il s’est disputé avec elle la veille. Djawad avait tout de suite vu qu’il n’était pas clair. Ils vont tout perquisitionner chez lui mais Samia ne peut rien lui dire. Djawad semble avoir des doutes. Le voisin nie tout en bloc. Pour lui la terre entière est coupable sauf lui.

Roland est au bar avec Blanche. Blanche écrit un roman, mais qui ne sera lu que par elle. Elle espère qu’en écrivant elle arrêtera de penser à tout cela.

JF est avec Patrick. Ils ne retrouvent pa Babeth. Patrick se demande s’il peut reséduire Babeth. Elle pense encore qu’il est son père. JF lui suggère de retrouver la folie de sa jeunesse, quand il faisait le con. Il est un blagueur. Mais il ne veut pas faire des blagues idiotes pour reséduire sa femme. JF reçoit un appel. Ils ont repéré Babeth. Patrick y va.

JP va voir le voisin de Tania avec un verre d’eau. Il n’en veut pas. Il n’avouera pas quelque chose qu’il n’a pas fait et il n’a rien à faire ici. Il portera plainte. Il aime la chasse, il va voir les prostituées mais cela ne fait pas de lui un tueur.

Estelle propose à Djawad d’aller diner dehors ce soir. Djawad pense que cet homme est innocent. Il était avec lui quand il a trouvé le corps de Tania, et il était aussi mal que lui. Il passe sa vie chez les flics pour porter plainte et là d’un coup il règlerait tout ça tout seul. Si ce n’est pas lui l’assassin court toujours.

JF est avec Mélanie au bar. Il retrouve les fiches de Blanche. Elle écrivait sur les Soriani cet après-midi. Il se met en colère, elle ne lui a quand même pas fait ça. Elle a même parlé de Sandrine. Elle le prend pour un idiot, ce n’est qu’une salope et elle ne l’emportera pas au paradis.

Babeth annonce à Patrick qu’elle est passée chez Yann et qu’il l’a jetée. Il lui propose d’aller faire la fête. Elle le trouve sympa mais il ne bouge pas. Il veut vraiment aller danser. Il lui montre comment il danse et ça la fait rire.

Partager cet article

Published by cécile
14 octobre 2014 2 14 /10 /octobre /2014 18:33

Babeth est dans son lit. Elle ne trouve pas le sommeil. Elle réfléchit. Patrick lui demande si cela fait longtemps qu’elle est réveillée. Elle ne dort pas depuis 3 heures du matin. Elle n’arrive pas à savoir ce qui est vrai et ce qui n’est pas vrai. Il trouve qu’elle fait des progrès. Il lui demande comment ça s’est passé avec Yann. Il l’a jetée. Il faut vraiment qu’elle arrive à reprendre la vie d’une femme de 40 ans. Patrick sait qu’elle a été agressée mais il ne sait pas qui et pourquoi. Ils n’ont pas vraiment de piste.

Mélanie est au bar avec Benoit. Etienne ne lui a rien dit. Mélanie aimerait savoir ce qu’il envisage. Ils l’ont fait boire, mais le problème est qu’il tient bien l’alcool. Elle insiste pour qu’il recommence mais il refuse. Etienne arrive, Mélanie va en cuisine aider Roland. Etienne reste avec Benoit. Etienne lui demande s’il pourrait recevoir un colis pour lui à l’hôpital.

Emilie et Valentin sont à table. Emilie est soulagée de ne plus supporter sa mère dans sa chambre. Valentin pense comme Margot qu’il y a quelque chose de louche avec Yann. Patrick et Babeth arrivent. Babeth fait le café. Elle fait couler l’eau et a un vide. Patrick la rassure, il va faire le café.

Samia demande à Djawad de signer sa déposition. Il risque un an de prison ferme. Il va sauter pour avoir essayé de sauver Estelle d’un tueur imaginaire. Samia pense qu’il peut essayer de lui faire retirer sa plainte. Mais il n’y croit pas.

Benoit est à l’hôpital avec Stéphane. Stéphane se demande ce qu’il peut y avoir dans le colis d’Etienne et il veut l'ouvrir, même si Benoit tente de l’en dissuader. C’est une skylanterne. On allume une bougie à l’intérieur et ça fait comme une petite montgolfière lumineuse. Les thaliandais en lancent des centaines dans le ciel pour leur mariage, c’est féérique.

Margot est avec Valentin. Elle est sure que Yann cache quelque chose. Des camarades lui ont balancé une infos. Avant c’était le défilé dans son lit et là il a gardé la même copine pendant six mois. Ils se cachaient. Margot est sure qu’il se tapait une femme mariée. Valentin lui demande de ne plus parler de Yann et de se mêler de ses affaires.

Djawad est au salon avec Estelle. Djawad veut mettre toutes les chances de son côté pour que le voisin retire sa plainte. Il va le voir, elle croise les doigts pour lui.

Klein est avec Patrick et Babeth. Elle a fait un cauchemar mais elle est incapable de le raconter. Klein est pessimiste, mais Patrick lui précise qu’elle fait des progrès. C’est insuffisant et il veut la garder dans son service. Babeth ne veut pas être internée et elle ne veut pas d’anxiolitiques.

Djawad va voir le voisin de Tania. Il est vraiment désolé pour ce qui s’est passé, mais l’homme s’en fout. Djawad sait qu’il a fait n’importe quoi. L’homme ne retirera pas sa plainte. Djawad n’a jamais voulu le cambrioler. L’homme lui demande de partir ou il appelle les flics. Djawad fait mine de partir et va chez Tania. Il la retrouve inconsciente. Djawad sait que c’est lui qui l’a tuée. Le voisin accuse aussi Djawad. Djawad appelle les flics.

Stéphane voit Babeth et Patrick. Babeth lui montre la photo de Yann, elle veut savoir s’il lui dit quelque chose. Il ne le connait pas. Mélanie est avec Etienne. Mélanie tente d’aborder le sujet de l’engagement amoureux. Elle parle du mariage. Elle lui propose d’aller manger quelque part ce soir, mais il a du travail. Ils feront ça une autre fois.

Patrick demande à Babeth pourquoi elle a montré la photo de Yann à Stéphane. Elle veut savoir pourquoi elle est tombée amoureuse de lui du jour au lendemain. Emilie arrive. Patrick lui annonce que Babeth a maltraité un curé. Cela les fait bien rire.

La police est chez Tania, qui aurait succombé à une hémorragie intracranienne après une bagarre. C’est Djawad et le voisin qui ont prévenu les secours. Dorléac précise à Boher que Djawad a prévenu du meurtre bien avant qu’il n’arrive. Maintenant qu’ils ont un homicide et il va falloir faire vite. Son voisin la détestait. En 2007 il a agressé une prostituée et il a aussi harcelé une collègue de travail. Ils vont le convoquer.

Babeth est avec Emilie. Emilie trouve cool de la retrouver. Patrick est sympa, et il sent bon en plus. Il est sympa mais il est un peu chiant alors elle ne sait pas si elle va se remettre avec lui.

Benoit est avec Etienne. Benoit a ouvert le colis par erreur. Il sait ce qu’il y a dedans. Etienne lui demande à ce que ça reste secret, il va demander Mélanie en mariage. Cette semaine il va chercher la bague et la semaine prochaine il fait la demande avec la lanterne. Il tient à ce que tout soit parfait. Il compte sur Benoit pour être discret.

Djawad est au salon avec Estelle. Il n’est pas bien, Tania est morte. C’est lui qui a découvert son corps. En sortant de chez le voisin il est passé devant chez elle. La porte était ouverte et elle était allongée dans son salon. C’était la première fois qu’il voyait un cadavre.

Patrick est avec les enfants. Ils n’ont pas l’impression que Babeth soit heureuse. Emilie lui précise qu’il va falloir qu’il s’accroche. Elle lui a dit qu’il était sympa mais chiant. Les enfants lui demandent de faire tout ce qu’il peut pour qu’elle retombe amoureuse de lui.

Partager cet article

Published by cécile
13 octobre 2014 1 13 /10 /octobre /2014 18:37

Babeth est très agitée dans son lit, ce qui intrigue Patrick. Elle rêve qu’elle est sur le toit avec Yann. Il lui reproche de l’avoir baladé, de lui avoir fait des promesses pour rien. Elle dit avoir essayé de le consoler et elle est allée trop loin, elle le croyait. Il la pousse très violemment et elle se réveille en hurlant. Patrick lui demande de se calmer et de lui raconter ce qui se passait dans son rêve. Il y avait des gens qu’elle ne connaissait pas. Elle veut voir Yann. Il ne veut plus qu’elle le voit, il la tire vers le bas. Elle veut le voir, c’est le seul moyen pour qu’elle aille mieux.

Mirta et Roland rentrent du voyage, et ils retrouvent Wanda dans leur lit. Elle a dormi là, il n’y a pas d’escaliers à monter. Et leur matelas est plus confortable que celui des clients. Ils veulent récupérer leur chambre. Elle leur demande de sortir car elle doit s’habiller.

Caroline est avec JF. Elle pense qu’il est perturbé par Babeth. Il nie, et dit être en colère contre Blanche. Cela va lui faire remonter des souvenirs avec Sandrine. Cela va faire 8 mois qu’elle est morte et il n’arrive pas à l’oublier. Caroline lui précise que c’est normal qu’il en soit encore là. Il sait juste qu’il en veut à Blanche. Elle se demande pourquoi il lui en veut autant. Ca le dégoute qu’elle se fasse du pognon sur la mort de Sandrine.

Patrick parle à Valentin, il veut savoir ce qu’il sait sur Yann. Pour lui c’est le beau gosse du lycée et il n’a pas de copine. Il le qualifie d’ordure. Patrick voudrait le voir à la sortie du lycée. Patrick a l’impression qu’elle est consciente qu’elle est malade et qu’elle cherche à s’en sortir. C’est pour cela qu’il n’a pas peur qu’elle revoit Yann.

Wanda est à l’hôtel avec Mirta. Mirta lui demande de se mettre au travail et de faire les chambres. Wanda voudrait tout savoir de son séjour mais Mirta n’est pas très bavarde. Wanda a toujours connu un effet aphrodisiaque avec les croisières d’Alphonso. Mais Roland a toujours eu le mal de mer.

Mélanie est avec Roland. Elle veut le faire parler de son séjour mais il change de sujet. Elle voit que quelque chose ne va pas. Il est sur les nerfs et n’a pas besoin de lui raconter sa croisière. C’est toujours pareil, quand il rentre il ne retrouve plus rien. Elle lui demande ce qui s’est passé pour qu’il soit de mauvaise humeur et elle prend mal qu’il l’envoie promener. Margot voit Yann. Il y a quelque chose qu’elle ne trouve pas clair. Son histoire avec Babeth est louche. Elle lui demande quel est son délire. Il a voulu l’aider comme Valentin lui a demandé. Elle sait qu’il cache quelque chose. Il nie. Il devient agressif et elle le remarque. Pour elle c’est la preuve qu’il a raison. Patrick aborde Yann, il veut le voir deux secondes. Mélanie est au bar avec Blanche. Mélanie sait qu’elle va écrire la suite du livre. Elle retranscrit une interview de Céline. Mélanie lui demande ce qu’en pensent les Nebout. Il a pu retrouver son père et c’était le but, et les lecteurs veulent lire la suite. Mélanie lui affirme que JF est plutôt très en colère. Elle parle de son amie qui est décédée et il le vit très mal. Blanche comprend qu’il soit bouleversé et elle ne veut pas de malentendu avec lui. Elle va aller lui parler.

Yann est avec Patrick. Yann lui précise que Babeth voulait le revoir donc il a accepté. Patrick cherche à aider sa femme et veut qu’elle retrouve une vie normale. Patrick lui reproche de ne pas avoir été humain avec elle. Yann est désolé. Babeth souffre mais elle n’est pas la seule à souffrir. Patrick ne comprend pas. Yann va aller lui parler mais il ne prendra pas de gants.

Blanche parle à JF. Elle lui promet qu’elle va faire très attention au souvenir de son amie. Il ne veut pas qu’elle parle de Sandrine. Ou alors elle n’écrit pas ce livre. Pour lui c’est son livre qui a tué Sandrine. Ce livre a provoqué le retour du père de Patrick à Marseille. Et cela a provoqué la guerre avec les Soriani et ils ont tué Sandrine. Il lui demande de prendre ses responsabilités, d’arrêter de se mêler de la vie des gens et de laisser les morts en paix. Jeanne annonce à Stéphane que Marco a été placé sous contrôle judiciaire. Klein arrive, elle a un problème urgent. Un enfant atteint d’un traumatisme très rare est arrivé, il voudrait qu’il soit transfréé dans son service. Ils lui reprochent de ne plus s’occuper de Babeth. Blanche est avec son éditeur.Beaucoup de gens ont souffert de cette histoire. Quelqu’un lui a demandé de ne pas écrire la suite. JF a perdu sa compagne en partie à cause de tout cela. Cela ne ferait que raviver des souvenirs difficiles. L’éditeur est convaincu que la suite aura le même succès financier. Elle lui parle de la souffrance d’un homme et lui il lui parle d’argent. Elle ne veut pas écrire la suite même s’il tente de la convaincre de le faire.

Mirta est acec Wanda. Mirta lui reproche ce qu’elle a fait pendant son absence. Les appréciations sur son hôtel sont mauvaises. Elle a joué le victimes pour obliger les gens à nettoyer leur chambre et faire leur lit. Elle lui repoche de vouloir détruire la réputation de son hôtel. Elle a causé beaucoup de dégâts avec cette mauvaise publicité. Wanda aurait du partir à sa place, elle en aurait mieux profité qu’elle.

Patrick est avec Babeth. Elle se refait une beauté. Il lui demande de ne pas trop attendre de ce rdv. Yann veut mettre les choses au clair et elle aussi de toute façon. Elle a des questions bien précises à lui poser et il va falloir qu’il lui réponde. Elle rejoint Yann, Patrick l’attend.

Wanda parle à Roland. Elle veut savoir si sa croisière s’est mal passée.elle pense que Mirta a fini par comprendre pour lui et Cathy. Il nie mais c’était atroce. Il n’y avait rien à faire. Il n’y a pas d’intimité. On entend tout à travers les parois. Il a tout entendu des ébats entre Alphonso et Cathy. Il s'en veut d’avoir trompé Mirta. Ca le ronge, il a peur que rien ne soit jamais comme avant. Elle le rassure.

Babeth est avec Yann. Elle n’arrête pas de rêver de lui qui la pousse sur le toit. Il pense qu’elle fait une fixette sur lui. Mais ce rêve est précis. On dirait plus un souvenir qu’un rêve. Il dit qu’ils ne se connaissaient pas avant. Elle lui demande pourquoi elle fait ce rêve. Pour lui c’est parce qu’elle est compètement folle.

Partager cet article

Published by cécile
10 octobre 2014 5 10 /10 /octobre /2014 19:14

Emilie est avec sa mère qui est couchée. Emilie, intriguée, lui demande si tout va bien. Elle la retrouve inconsciente et appelle Patrick.

Estelle est au salon avec Tania. Ils se sont donc fait un gros film, même si son voisin est un vieux con aigri et frustré. Il ne s’est rien passé de grave pour elle, elle faisait juste la paix avec son amoureux sur un bateau. Elle a tout laissé pour lui. Estelle lui reproche de ne pas avoir répondu au téléphone. Elle ne pouvait pas en étant sur le bateau. Ils l’ont crue assassinée alors qu’elle se reposait.

Dorléac est avec Djawad. Il continue de clamer que le voisin a tué Tania. C’est lui qui a fracturé la boutique et suivi Estelle. Mais il risque une forte amende pour être rentré chez lui. C’est lui qui est coupable d’effraction dans cette affaire. Samia arrive, quelqu’un veut parler à Dorléac et c’est important. Tania arrive, elle croit qu’il y a un petit malentendu à son sujet.

Klein est avec Patrick. Ils vont faire un petit lavage d’estomac à sa femme. Il avait prévu le coup en lui donnant des tranquilisants légers. Il y a une éventualité pour qu’elle recommence ce geste. Elle peut tomber dans une dépression profonde. La laisser vivre sa relation avec Yann n’a servi à rien. Ils doivent la garder une semaine, ils doivent faire des examens. Patrick lui demande de les faire aujourd’hui.

Stéphane est avec Babeth dans la chambre. Valentin arrive pour ouvrir ses cadeaux. Elle est agressive. Stéphane le prend avec humour. Elle fait une grosse crise de nerfs et devient incontrôlable. Stéphane demande à Valentin de sortir.

Tania et Estelle sont avec Dorléac. Ils sont allés loin pour une disparition imaginaire. Estelle avoue que c’est de sa faute, elle s’est fait un film dès le départ. Elle s’est emballée. Dorléac lui demande d’aller à Disneyland si elle veut se distraire au lieu de solliciter la police pour rien. Elle va faire en sorte que Djawad soit condamné pour effraction, cela lui apprendra à accuser les gens gratuitement.

Mélanie est au bar avec Benoit et Etienne. Mélanie tente d’aborder le sujet de l’engagement amoureux avec Etienne mais il part travailler. Elle discute avec Benoit. Elle lui demande d’aborder le sujet avec lui pour savoir ce qu’il en pense. Mais il est son ex et n’a pas envie de lui parler de leur couple. Et puis la vérité pourrait ne pas lui plaire. Elle est prête à l’entendre. Benoit accepte de tenter quelque chose.

Valentin voit Yann. Il sait que sa mère est à l’hôpital. Elle a fait une tentative de suicide à cause de lui, et maintenant elle est complètement hystérique. Il est désolé. Elle a pété un plomb dans sa tête mais il ne veut plus qu’il lui parle de sa mère.

Marco et Jules signent leurs aveux circonstanciés. Jules va être déféré au parquet, Marco reste avec Patrick. Patrick demande à Marco s’il connait Babeth, et il lui demande si c’est lui qui l’a agressée sur le toit. Il nie, il ne frappe pas les gens. Patrick lui précise que c’est sa femme et il a besoin de savoir ce qui s’est passé. Il ne sait rien du tout. Il affirme que Jules n’a rien fait à Babeth.

Stéphane est avec Benoit. Benoit doit parler à Etienne. Stéphane lui donne des conseils, s’il le fait boire il lui racontera toute sa vie. Il ne doit pas avoir l’habitude de boire. Stéphane voudrait assister à la conversation. Benoit appelle Etienne.

Tania est au salon avec Djawad et Estelle. Tania se sent coupable de ce qui arrive à Djawad. Dans son sac il y avait du matériel pour un film. Elle ferme toujours son sac. Les objets n’étaient que des accessoires. Estelle lui rend ses lettres d’amour mais Tania lui demande de les garder, c’est la boite qui l’intéresse. Tania leur propose un resto. Ils acceptent et elle s’en va. Ils reconnaissent s’être montés la tête pour rien.

Patrick annonce à JF que Babeth est sortie d’affaire mais sa mémoire n’est pas revenue. JF lui demande d’y croire. Dorléac arrive, elle félicite Patrick pour le trafic de médicaments. Mais ce ne sont pas eux qui ont agressé sa femme. Il se met en arrêt de travail, sa femme est à l’hôpital et il va prendre le temps qu’il faut pour ressouder sa famile. Elle peut faire ce qu’elle veut mais dès maintenant sa femme passe avant tout.

Stéphane boit un verre avec Benoit et Etienne. Ils parlent de la liberté. Benoit est l’homme d’une seule femme et il ne demande qu’à retomber amoureux. Etienne veut que chacun respecte la vision que l’autre a du monde. Ils reprennent un verre.

Le voisin reproche à Tania d’être partie, il a eu des ennuis à cause d’elle. Elle peut creuver, il ne bougera pas le petit doigt. Elle le provoque, elle va mettre la musique à fond. Ils se lancent un tas d’insultes et elle s’en va. On voit un homme avec une capuche dans une voiture.

Patrick est avec Valentin et Emilie. Leur mère va bien. Mais l’état de sa mémoire ne s’est pas amélioré. Klein voulait la garder à l’hôpital mais il a décidé de la garder à la maison. Ils ne peuvent pas la laisser toute seule, elle a besoin qu’on l’entoure. Patrick a fui ses responsabilités car ce n’est pas facile de la voir comme ça. Il a pris un congé sans solde et à eux trois ils vont la sortir de là.

Benoit et Stéphane sont avec Etienne. Benoit propose de faire du judo en pleinre rue. Etienne préfère les laisser là, c’était une super soirée. Stéphane et Benoit ont oublié de parler à Etienne.

Babeth est chez elle. Elle est vaseuse, sous l’effet des calmants. Elle a envie de dormir. Patrick veut qu’elle dorme dans sa chambre, c’est sa place et il faut qu’elle la retrouve.

Partager cet article

Published by cécile
9 octobre 2014 4 09 /10 /octobre /2014 18:56

Babeth est en pleine déprime. Patrick lui demande d’ouvrir la porte de la chambre. Il sait qu’elle ne va pas bien mais il doit lui parler. Elle est effondrée. Elle aime Yann et pense tout le temps à lui. Elle va faire n’importe quoi s’il ne lui donne pas de nouvelles. Elle veut le voir. Il n’y a qu’avec Yann qu’elle se sent bien.

Djawad et Estelle sont au salon. Il lui propose de fermer et d’aller dans un coin tranquille. Elle veut travailler pour récupérer sa clientèle. Il veut prendre quelques jours pour se détendre. Elle lui demande ce qui se passe, elle veut savoir pourquoi il veut partir très vite. JF arrive, Djawad doit le suivre au commissariat. Djawad affirme à Estelle ne pas savoir ce qui se passe.

Patrick est avec Babeth. Elle lui demande de voir Jules. Il est peut-être responsable de son accident. Cela lui rappellerait peut-être d’autres souvenirs. Elle ne veut pas, cela ne sert à rien. Il lui demande de faire un effort, il comprend qu’elle n’aille pas bien. Il est prêt à aller voir Yann si elle vient avec lui au commissariat. Elle lui reproche de faire du chantage mais elle accepte.

Boris est avec Estelle. Il est au courant pour Djawad. Il était inquiet et il est allé fouiller chez le voisin. Soit-disant il aurait tué cette fille, et il lui est tombé dessus. Boris est très inquiet, Estelle lui demande de parler. Il avoue qu’un gun est caché au salon, et il a déjà servi. Il faut le trouver au cas où il y a une perquisition. Elle met Boris dehors.

Blanche est avec son éditeur. Elle a commencé à écrire la suite du livre sur Patrick, à la demande des lecteurs. Il y a une vingtaine de pages autour de l’arrivée du père de Patrick à Marseille. L’éditeur aimerait une parution pour Noël. Elle n’a même pas encore parlé à Patrick de son projet, elle va le faire aujourd’hui.

Patrick interroge Jules Quartier. Le brancardier entre. Jules dit ne l’avoir jamais vu. Ils ont pas mal de choses contre le brancardier. Il veut coopérer et ne veut pas prendre pour les autres. Il avoue qu’il donnait les médicaments à Jules. Ils ont grandi dans les mêmes cités. Babeth ne reconnait ni Marco ni Jules. JF lui précise que Marco est brancardier où elle travaille. Elle l’a peut-être surpris en train de voler des médicaments, et ils auraient essayé de se débarasser d’elle. Elle ne sait rien de tout ça, elle ne sait même pas qui ils sont. Blanche doit parler à Patrick. Elle lui demande s’il est d’accord pour qu’elle écrive la suite du livre. Mais il a du travail, il n’a ni temps ni énergie à lui consacrer. Il se fiche complètement de son éditeur et de son livre. Elle est désolée de l’avoir dérangé. Il s’excuse, elle peut écrire le livre. Estelle fouille dans la salon et retrouve l’arme. Mélanie arrive. Elle voit que ça n’a pas l’air d’aller. Elle dit être juste un peu fatiguée. Mélanie parle de choses qui lui sont arrivées. Estelle lui demande de la laisser, elle allait fermer le salon et elle n’aura pas le temps de s’occuper d’elle.

Patrick parle à Yann. Il lui affirme que Babeth vit le grand amour avec lui. Ils sont perdus, ils ne savent pas comment faire avec elle. Il lui demande de passer une heure avec elle. Yann n’est pas psychiatre et il ne peut rien faire pour elle. Il n’a qu’à lui donner des médicaments ou la mettre en hp.

Blanche est chez elle avec Charles. Charles avait fini par se réjouir d’être grand-père, même d’un petit Soriani. Blanche le remercie d’avoir accepté de lui parler. Elle se demande si Céline accepterait de lui parler. Il lui conseille d’essayer.

Babeth est avec Patrick qui lui annonce que Yann préfère ne pas la revoir. Pour lui la situation est complexe. Elle pète un plomb, et veut savoir ce qu’il a dit. Il ne l’aime plus. Les enfants la rassurent, il vaut mieux qu’’elle ne le revoit plus. Il n’y a qu’avec lui qu’elle était bien. Cela ne faisait pas longtemps qu’ils étaient ensemble. Il veut sortir diner ensemble mais elle retourne dans la chambre.

Charles est au bar. Mélanie lui demande si tout va bien. Il a quelques regrets. On lui a rappelé ce matin qu’il a failli être grand-père et il aurait aimé que ça lui arrive. Blanche va écrire la suite de son livre. JF est outré, elle est prête à tout pour faire du fric et ça le dégoute.

Le voisin porte plainte contre Djawad qui rode chez lui depuis des jours. Les hommes se disputent. L’homme signe son pv et s’en va. Djawad clame qu’il est lié à la disparition de Tania. Il fait tout cela pour savoir ce qui est arrivé à cette fille. Elle ne le croit pas et le place en gav pour 48h. Estelle apprend par téléphone que Djawad a été placé en gav. Elle veut parler à JF, mais elle ne pourra le voir que demain. Elle entend du bruit dans le salon et descend avec l’arme. Il y a quelqu’un derrière la porte. C’est Tania qui va bien et qui vient chercher son sac.

Babeth est avec Emilie qui lui propose de parler un peu. Elle sait ce qu’elle ressent et c’est très dur de se faire quitter. Babeth veut dormir, cela ne sert à rien qu’elle repense à tout ça et elle se couche. Babeth avale une poignée de médicaments et se revoit sur le toit se disputant avec un jeune homme qui la pousse violemment au sol.

Partager cet article

Published by cécile
Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog