31 juillet 2014 4 31 /07 /juillet /2014 18:50

Nathan voit Maria à sa boutique. Il se fait passer pour un client. Il a rencontré une femme dans de drôles de circonstances et il aimerait la revoir. Il veut lui offrir des fleurs, il l’aime. Il croit qu’elle l’aime bien. Elle lui conseille des roses blanches. Elle est sure que ça lui plairait. Il voudrait repartir de zéro avec elle. Il aimerait lui proposer une balade. L’homme les observe.

Guillaume est avec Caroline. Il voit qu’elle est allée sur Internet chercher des explications sur les effets de la tumeur. Elle sait que ça joue sur son comportement. Il est désolé d’avoir été agressif mais elle ne lui en veut pas. Il sait qu’il peut être de plus en plus agressif. Elle n’a pas à supporter ses sautes d’humeur. Elle l’aime et elle veut se sacrifier pour lui. Il ne veut pas lui faire vivre ça et il s’en va. Elle lui demande de rester mais il s’en va quand même.

Mirta est au bar avec Roland. Mirta lui demande comment ça se passe chez Blanche avec les ouvriers. Ils ne sont pas restés. Elles n’ont rien à gagner avec ça. Elles sont au bout du rouleau. Roland est allé les voir et elles n’ont pas ouvert. Eles n’y connaissent rien en bricolage et ça doit être un vrai chantier. Blanche les a écoutés.

Jeanne est avec Gabriel. Le foyer était persuadé qu’elle était à l’hôpital et ce qu’il a fait mérite une sanction. Elle veut une explication. Il voulait juste donner à cette gamine un peu de bonheur. Il n’y a pas de soucis mais il ne doit pas mêler l’hôpital à ça. Elle lui demande de la ramener dans son foyer. Il refuse mais elle insiste.

Nathan est dans sa voiture avec Maria. Il lui a laissé le volant. Pour lui cette voiture est compliquée. Elle a des problèmes mais elle n’a pas envie d’en parler. Ils se reverront surement. Elle va lui montrer comment faire des dérapages controlés avec le contrebraquage.

Coralie est au bar avec Benoit. Au magasin ils ont dit de louer une ponceuse. Elle l’a utilisée mais il y a un trou dans le mur. Elles ne s’en sortent vraiment pas. Pour Benoit il ne faut plus rien toucher. De toute façon elles n’ont plus de courant tout a cramé. Elle n’en peut plus. Elle sait que c’est de sa faute. Elles ont saccagé son appart. Avec tous les dégâts qu’elles ont fait elles ne trouveront jamais l’argent. Finalement personne ne les a aidés.

Gabriel et Thomas sont avec Thérèse. Elle voit qu’ils font la tête. Thérèse n’a plus de portable alors Thomas veut lui prêter le sien. Elle refuse, elle ne veut pas se le faire voler au foyer. Elle a passé un trop bon moment avec eux. Ils y vont avant que Thomas se mette à pleurer.

Roland discute au bar avec Mirta et Benoit. Blanche et Coralie ne sont pas des manuelles et ils en rient. Mirta demande à Roland d’aller les aider. Benoit pourrait aussi participer. Ils acceptent d’y aller de temps en temps.

Anémone est avec Saxon. Si elle est mêlée à un scandale elle le fera tomber et il ne se relèvera plus. Elle s’en va et il rejoint son homme de main. Guillaume est ingérable et son fils prend le relais. Il peut créer un petit accident de voiture pour montrer qu’ils sont motivés. Il n’a pas d’autre idée.

Gabriel est avec Thomas. Gabriel est en colère à l’idée qu’elle soit repartie dans son foyer. Elle est adorable, touchante et ne se plaint pas. Elle est très courageuse. Thomas lui propose d’aller boire un verre ce soir. Gabriel n’a pas envie de sortir, il veut être tranquille à la maison.

Caroline est avec son psy. Elle sait qu’elle aurait du annuler cette séance. Il lui demande si elle revoit Guillaume mais elle ne le revoit pas. C’est lui qui se trompe. Guillaume est condamné, Lars est mort. La mort de Lars et ses difficultés l’ont conduite à l’hôpital psychiatrique. Elle lui reproche d’être à la limite de la manipulation mentale.

Nathan rentre chez lui. Il annonce à son père qu’il était avec Maria et il se fout de ce qu’il pense. Guillaume lui demande de ne plus la revoir. Elle a des problèmes mais c’est lui que ça concerne maintenant. Guillaume s’énerve, mais Nathan ne veut plus qu’il lui parle. Il n’existe plus, il doit oublier Maria et lui avec. Guillaume sort.

Gabriel est avec Laurent. Gabriel veut qu’elle change de foyer, elle se fait ennuyer par les autres filles qui partagent sa chambre. Un autre foyer ne changera rien. Gabriel ne sait plus quoi faire pour elle, ça le rend fou. Elle a besoin d’affection et ils sont incapables de lui donner ça en foyer. Laurent voit une solution, Thérèse est adoptable.

Blanche et Coralie sont devant chez elles. Roland et Benoit arrivent avec du matériel. Ils vont s’occuper de leurs travaux. Elles sont soulagées. D’ici trois à quatre semaines tout sera rentré dans l’ordre. Ils entrent dans l’appartement, tout est remis en état, il n’y a plus aucun travaux à faire.

Guillaume parle à Maria. Le type de la CSTO ne doit plus la voir avec Nathan, elle doit lui dire qu’elle ne veut plus le voir. Si elle tient à lui elle doit le repousser. Elle lui reproche de l’avoir laissée tomber, et maintenant qu’elle a rencontré quelqu’un qui veut sortir avec elle elle doit l’envoyer balader. Elle lui demande de partir.

Blanche et Coralie ont fini tous les travaux, elles en avaient assez de s’en prendre plein la tête. Roland croit qu’elles se sont fait aider. Elles ont fait cela ensemble. Il avoue que c’est un travail magnifique.

Guillaume est en voiture avec Adriana. Elle lui demande ce qui lui a pris de vouloir sauver le monde. Il voulait voir son fils heureux avant de mourir. Il a tout foiré et il se retrouve tout seul. Il n’a plus rien. Il va se glisser petit à petit dans la peau d’un mourant. Il n’a pus rien à perdre. Il va défoncer Saxon et son homme de main.

Partager cet article

Published by cécile
30 juillet 2014 3 30 /07 /juillet /2014 18:59

Guillaume est avec Nathan. Pour lui cette fille était juste une aventure. Nathan lui fait des reproches, il s’en fout qu’il ait couché avec elle. Elle l’a embrassé hier. Guillaume lui précise qu’elle aime les hommes murs, et cela l’étonnerait qu’ils finissent ensemble. Il veut l’éloigner d’elle. Nathan préfère partir. Adriana lui affirme que c’est le prix à payer pour qu’il ne cherche pas à la retrouver.

Barbara est avec Saxon. Son taux d’intérêt est passé à 16 % alors qu’il était à 12 %. Pour lui elle va développer une affaire rentable. C'est normal de se couvrir car ils ont pris un risque. Elle peut toujours rembourser par anticipation. De toute façon elle a signé en toute connaissance de cause. Pour elle il est vraiment un pourri.

Gabriel et Thomas sont chez eux, Thérèse est couchée. Thomas la trouve sympa et il ne sait pas comment elle fait pour garder la pêche avec tout ce qu’elle a traversé. Elle est drôle et sympa. Elle va pouvoir rester ce week-end. Thomas est content de le voir s’investir avec cette gamine. Ils s’embrassent. Elle se lève. Elle leur demande de lever le pied sur les bisoux quand elle est là. Elle est content de tout ce qu’il y a sur la table. Thomas propose d’aller faire les boutiques avec elle.

Maria est chez elle et se fait à nouveau agresser. Elle lui demande de partir, elle va rembourser, elle doit encore plus de 80000 euros. Son magasin ne vaut rien mais elle a du potentiel. Elle va faire l’escort. En 4 ans elle aura remboursé ses dettes. Elle ne peut pas faire cela. Il essaie juste de l’aider. Il lui précise qu’il y a plein de filles qui ont réussi avec ça et il lui conseille de réfléchir.

Douala est avec Dorléac. Elle voit qu’elle s’entraine avec les pinces. Elle avait du mal au début aussi. Douala l’invite à lui montrer sa technique. Dorléac n’y arrive pas et elle affirme que le mécanisme est défectueux. Elle a juste oublié d’enlever le cran de sureté. Douala lui propose de faire un interrogatoire.

Thomas est à la terrasse avec Thérèse. Il lui a acheté un jean et des baskets. Elle pourra faire sa pétasse au foyer. Elles vont baver les autres casos du dortoir. Elle rentre en seconde générale cette année. Elle a eu son brevet.

Patrick et Dorléac sont avec leur suspect qui nie tout en bloc. Patrick lui demande d’avouer. Dorléac veut poursuivre l’interrogatoire. Elle s’en sort et parvient à coincer le suspect. Il n’a aucun alibi. Elle veut savoir pourquoi il a menti. Patrick n’a plus qu’à enregistrer ses aveux. Guillaume est au bar. Elle suggère à Barbara de leur rendre leur argent. Elle ne veut pas renoncer à son projet. Elle ne veut pas finir dans la cuisine de Roland. Il lui affirme que ce ne sont pas des gens bien. Si elle ne s’en sort pas elle fera un plan de désendettement. Patrick affirme à Douala que Dorléac a démonté tout l’alibi du suspect. Elle s’en est bien sortie. Douala lui suggère d’aller lui dire, cela facilitera peut-être leurs rapports.

Thomas et Thérèse s’entendent à merveille. Ils parlent d’une série. Gabriel arrive, il leur demande ce qu’ils regardent. Ils disent regarder les infos. Thomas lui a acheté des vêtements Elle aimerait rester ici et ne pas retourner au foyer. Gabriel veut aller voir un film. Guillaume aborde Vitreuil. Il a reçu des menaces. Elle a vu Mr Saxon qui lui a assuré qu’il n’employait pas ce genre de méthode. Il lui demande d’aider Maria, mais elle n’a jamais eu la faiblesse de tomber dans la philantropie.

Patrick parle à Dorléac et JF. Il engage la discussion. Elle ne veut pas faire de copinage. Nathan fouille dans le bureau de son père. Caroline arrive. Il ne cherchait pas son père, il peut crever il s’en fout. Il s’est comporté comme un connard. Caroline lui demande de ne pas être trop dur avec lui car il vit des moments difficiles. Nathan compte beaucoup pour lui. Il devrait se réconcilier avec lui. C’est important mais il s’en fout.

Guillaume est avec Vincent. Guillaume lui demande s’il a des nouvelles de sa belle-mère. Jeanne et elle se détestent. Guillaume veut savoir si quelqu’un a une influence sur elle. Il faut lui mettre un jeune dans son lit et elle acceptera de l’aider. Cette femme est une prédatrice et il faut la fuir comme la peste.

Jeanne est avec Benoit. Gabriel a fait un faux certificat d’hospitalisation, et pour une mineure en plus. Benoit demande où est la jeune fille. Elle a sa petite idée et si ça se confirme il va l’entendre. Gabriel reçoit un appel de Jeanne. Elle lui demande si Thérèse est chez lui. Elle lui reproche la gravité de ses actes mais il a agi selon sa conscience. Il doit l’amener directement dans son foyer. Il lui demande si elle compte appeler les flics et il raccroche. Jeanne appelle le directeur du foyer pour lui dire qu’elle est là-bas mais Benoit lui demande de la laisser chez lui, cela va lui faire du bien. Cette jeune fille a une vie assez compliquée comme ça.

Guillaume est avec Caroline. Il a très mal à la tête. Nathan est très en colère contre lui. Il a du lui dire qu’il a couché avec Maria. Le type qui la harcèle pourrait s’en prendre à lui. Pour lui la situation ne va pas s’arranger. Il se fout de ses conseils et il lui demande avec un regard méchant de fermer sa gueule.

Partager cet article

Published by cécile
29 juillet 2014 2 29 /07 /juillet /2014 19:21

Guillaume est chez lui. L’agresseur est là et menace Nathan. Guillaume lui demande de le laisser mais il n’en a rien à faire de tuer quelqu’un. Guillaume tente de le convaincre mais il tire. C’était un cauchemar. Il se réveille en sursaut et parle à Adriana. Elle affirme que ce n’est pas qu’un cauchemar mais peut-être l’avenir. Il ne veut pas laisser tomber Maria, il est trop engagé avec elle. Elle lui demande ce qu’il préfère avant de mourir pour son fils. Gabriel est avec Thomas. Gabriel culpabilise. Thomas lui demande d’aller dormir mais il ne peut pas. Les hôpitaux ne l’ont pas. Le commissariat ne sait rien non plus et ils disent que c’est trop tôt pour lancer des recherches. Il s’en veut, c’est lui qui l’a sortie du foyer. Thomas pense qu’elle est peut-être chez une copine. Il a très peur pour elle. Il peut se passer beaucoup de choses. Elle n’est pas indestructible. La police voit Thérèse. Elle a le bras cassé. Ils veulent l’emmener. JF a vu sa photo au commissariat et il pense que c’est elle. Il veut l’emmener à l’hôpital pour montrer son bras à un médecin et lui donner quelque chose à manger.

Caroline parle à son psy. Elle a suivi ses conseils et elle a rompu. Elle se sent mieux. Elle ne pouvait pas tout conjuguer. La raison a repris ses droits. Il la suit depuis longtemps, il suppose qu’elle a confiance en lui et il lui demande pourquoi elle ne lui avoue pas qu’elle est toujours avec lui. Il sait qu’il n‘aurait pas du aller le voir mais il l’aidera si elle le désire. Douala est avec Dorléac.

Patrick arrive. Il a un tuyau sur une éventuelle planque et il veut prendre le fourgon. Douala invite Dorléac à y aller avec lui. Il lui demande si elle n’est pas trop débordée. Elle n’admet pas qu’il sous-entende qu’elle n’est pas apte à aller sur le terrain.

Gabriel est avec Thérèse à l’hôpital. Il a eu peur pour elle, il aurait pu lui arriver n’importe quoi. Elle était sur une plage privée et elle ne risquait rien. Il lui demande pourquoi elle préfère rester dans la rue plutôt qu’au foyer. Elle nie avoir été frappée. Le seul qui lui a fait mal c’est le flic qui l’a amenée ici. Ca ne sert à rien de s’inquiéter. Le foyer n’est pas un endroit tranquille. Il pense qu’il y a une solution. Il va falloir ruser.

Patrick est avec Dorléac qui a mis son gilet par balles. Elle est toujours à cheval sur la réglementation. Il ne veut pas mettre de gilet. Elle voit que c’est le bazar dans le camion. Il y a de tout. Ils n’ont pas toujours le temps de faire le ménage. Elle veut la clim dans le camion. La clim déchargerait les batteries et ferait du bruit. Elle monte dans le camion et veut une bouteille d’eau fraiche pour la route.

Guillaume va voir Maria. Il lui demande si tout va bien. Elle a parlé à Nathan et elle lui demande de lui dire la vérité. Il ne peut pas. Hier il a revu son agresseur et il a menacé de s’en prendre à Nathan s’il ne la laisse pas tomber. Cela n’a pas du marcher avec cette femme qui devait arranger les choses. Elle va quitter l’hôtel et rentrer chez elle. Il lui demande de partir le temps que ça se tasse. Elle ne peut même pas aller voir un avocat. Il est désolé de l’abandonner.

Gabriel est à l’hôpital avec Jeanne et Thérèse. Il lui demande de la garder, elle est trop fragile pour retourner en foyer. Thérèse affirme que là-bas c’est l‘enfer. Jeanne comprend sa démarche mai elle ne peut pas faire une prise en charge sociale. Ce n’est pas leur mission. Elle espère qu’ils trouveront une solution. Jeanne demande à Gabriel de lui épargner le chantage affectif. Pour Thérèse c’est cool d’avoir essayé, mais il n’a pas dit son dermier mot.

Patrick et Dorléac sont en planque. Pour lui la sécurité du citoyen passe avant le reste, et les gens qui passent leur temps à faire des statistiques dans un bureau il les emmerde. Elle doit aller aux WC mais il lui demande de rester là. Elle n’avait qu’à pas boire autant. Il va en interpelation, elle doit rester dans le camion mais elle refuse. Il doit arrêter de lui parler comme à une petite fille ou elle lui colle un blâme.

Nathan voit Maria qui s’en va. Elle ne peut pas lui en dire plus, elle a des ennuis et elle doit s’en occuper toute seule. Il ne peut pas la laisser partir comme ça. Il veut son numéro, elle l’embrasse et il doit l’oublier.

Guillaume est avec Caroline. Il a laissé tomber Maria au pire moment. Il n’a pas trouvé de moyen de l’aider sans pour autant mettre Nathan en danger. Elle lui demande de se calmer et de la prendre dans ses bras . Il se donne des objectifs impossibles. Il croit qu’aider Maria l’aurait aidé vraiment. Elle est là et elle a dit qu’elle l’accompagnerait jusqu’au bout. Il lui reste un truc à faire, empêcher Nathan de voir cette fille.

Patrick est avec Samia et JF. Patrick se moque de Dorléac et de toutes ses manières. Ils auraient aimé voir tout ça. Cette nana sur le terrain c’est une bouse intégrale. Elle est major de sa promo et elle ne sait pas passer des pinces à un suspect. Douala les observe. Thérèse arrive chez Thomas et Gabriel. Elle reste avec eux pour diner et pour la nuit. Thérèse ne pensait pas qu’il avait un colocataire. Thomas lui annonce qu’ils sont mariés. Pour Thérèse Gabriel n’a pas une tête d’homo. Elle est étonnée d’avoir qu’ils dorment ensemble mais elle ne va pas faire son emmerdeuse.

Patrick dit au revoir à Douala. Elle veut lui parler. Elle a vu leur scène sur Dorléac. Il n’a pas envie de faire d’efforts pour elle, c’est juste une technocrate. Pour elle il a juste intérêt à ce que les choses se passent bien. Elle l’a entendue l’imiter en hurlant. Bentôt son quotidien sera avec elle donc il ne doit pas pourrir l’ambiance. Il a le droit de penser que c’est une brêle.

Nathan est avec Guillaume. Guillaume lui demande d’oublier Maria et il ne sait pas où elle est. Il n’a pas son numéro et elle va l’entrainer dans des galères. Il veut la retrouver. Nathan lui demande s’il couche à nouveau avec elle, il lui affirme que oui, ils ont eu une aventure.

Partager cet article

Published by cécile
28 juillet 2014 1 28 /07 /juillet /2014 18:58

Caroline arrive au cabinet et y trouve l’homme de main de Saxon. Il cherche Guillaume mais il ne travaille pas aujourd’hui. Il veut savoir où il habite. Elle ne sait pas. Elle menace d’appeler la police s’il ne sort pas. Il lui demande de ne pas s’énerver, il n’a rien dit de méchant. Il lui demande de remettre une enveloppe à Guillaume.

Guillaume va voir Maria. Elle a mal dormi. Il la rassure, ça va s’arranger. Anémone a été très surprise de savoir qu’on l’a menacée et elle va parler à Saxon. Il est capable d’aller très loin, il n’a plus rien à perdre. Il ne lui arrive que des soucis mais un jour il lui arrivera quelque chose de positif. Il va exaucer tous ses vœux.

Blanche est au bar avec les ouvriers albanais. C’est gentil d’avoir accepté de revenir. Elle leur promet que c’était un malentendu et elle leur présente ses excuses encore une fois. Il faut que tout soit clair. Ils veulent être payés pour chaque jour travaillé. Cela fait 100 euros par personne et par jour. IIls avaient dit 80 euros mais elle accepte. Elle doit les nourrir pour qu’ils travaillent plus effiacement. Ils veulent du goulasch. Si tout se passe bien dans trois jours c’est terminé.

Thomas est chez lui avec Gabriel qui n’avait pas sommeil. Il dort mal à cause de Thérèse. Elle préférait sa famille d’accueil. Il a peur que ça soit pire en foyer. Elle dit que c’est l’horeur et généralement on n’en garde pas un super souvenir. Elle était en colère contre lui. Il lui conseille de demander des infos à Laurent sur le foyer.

Caroline va chez Guillaume et elle voit Nathan. Elle n’arrive pas à joindre Guillaume. Il pense qu’il est avec Maria. Elle aurait des problèmes et lui il l’aide. Elle n’est pas au courant. Elle doit lui parler rapidement. Il ne comprend pas pourquoi c’est urgent.

Blanche et Coralie sont chez elles. Blanche a fait revenir les ouvriers car elle est épuisée. Elle ne veut pas commencer l’année scolaire sur les rotules. Bachkim dit qu’elles ont fait du bon travail mais Coralie a plutôt l’impression qu’il se moque d’elle. Elle va rester pour les surveiller. Cela ne se fait pas de parler devant des gens qui ne comprennent pas. Blanche va faire le goulasch.

Gabriel est avec Laurent. Thérèse n’est pas très bien pour le moment au foyer, elle est un peu isolée. Les adolescents se confrontent les uns aux autres, il y a des meneurs. Elle peut se prendre des coups, mais il est convaincu que dans une dizaine de jours tout ira bien pour elle. Il aimerait la voir, elle a le droit de sortir.

Guillaume est avec Maria. La CSTO est la seule société qui a accepté de lui prêter de l’argent. Elle lui demande pourquoi il est prêt à tout pour l’aider. S’il réussit il finira en beauté. Il veut finir ce qu’il a commencé et à un moment donné il faut s’arreter. Il essaie de donner du sens même si c’est dérisoire. Il a les larmes aux yeux et elle le voit. Il lui demande de le prendre dans ses bras. Nathan arrive et demande quelle est cette connerie. Blanche est au bar avec Barbara. Le goulasch prend beaucoup de temps à faire. Barbara trouve que ça sent mauvais et ça a l’air carrément dégoutant. Barbara goute mais c’est écoeurant. Blanche a eu du mal à trouver la recette du goulasch albanais. Barbara lui suggère de tout jeter et de recommencer. C’est une insulte au plat national.

Nathan leur demande ce qu’ils font dans les bras l’un de l’autre. Il la cherche partout. Guillaume avait un coup de blues. Il faut qu’il comprenne qu’il veut les aider tous les deux. Guillaume lui précise qu’elle est dans une situation difficile. Nathan lui demande s’il couche avec elle. Il nie mais Nathan ne le croit plus. Il peut aller se faire foutre.

Coralie est avec les ouvriers. Elle leur donne des directives mais ils parlent entre eux et elle ne comprend pas, elle a juste l’impression qu’ils parlent sur son dos.

Gabriel est avec Thérèse. Elle lui en veut toujours, elle n’est pas bien là-bas. Il est désolé, il aimerait réparer mais il ne sait pas comment faire. Elle est dans cette merde mais elle ne peut pas en sortir. Les autres lui mettent la pression, lui font faire le ménage et elles fouillent dans ses affaires. Elle veut parler d’autre chose. Il aimerait qu’ils trouvent une solution. Elle veut lui montrer comment elle court vite. Il fait le chronomètre mais elle s’enfuit.

Caroline est avec Guillaume. Elle lui demande pourquoi il n’a pas appelé la police. Mais il dit être capable de s’occuper de ça tout seul. Il veut que cette fille sorte avec Nathan. C’est en rendant les gens heureux qu’il acceptera ce qui lui arrive. Il sait ce qu’il fait.

Gabriel et Laurent sont au commissariat. Thérèse s’est sauvée pendant qu’ils étaient ensemble. Elle est placée en foyer. Gabriel lui demande de faire quelque chose. Elle est débrouillarde mais elle ne peut pas dormir dehors. Laurent lui demande de ne pas culpabiliser.

Coralie et Blanche sont avec les ouvriers. Ils mangent le goulasch. Adrian prétend que son collègue aime bien le goulasch mais Coralie fait la traduction avec une application. Ils ont juste critiqué son goulasch. Blanche leur demande de s’excuser. Ils persistent à dire que c’est de la merde. Elle les insulte et les met dehors. Ils veulent leur argent mais elle les met à la porte.

Nathan est au Select avec Maria. Il lui demande de se méfier de son père. Il va l’attirer vers des trucs bizarres. Mais elle sait que c’est quelqu’un de bien, il veut la sortir d’une grosse galère. C’est comme si c’était son père. Nathan n’arrête pas de penser à elle depuis qu’il l’a vue. Il lui propose d’aller faire une promenade avec sa voiture. Elle préfère faire cela une autre fois.

Guillaume se fait aborder par son agresseur. Il sait qu’il se fiche de se prendre une balle mais il va changer de stratégie, son fils.

Partager cet article

Published by cécile
25 juillet 2014 5 25 /07 /juillet /2014 19:19

Guillaume et Caroline sont au lit. Il se sent bien dans ses bras et il n’a besoin de rien d’autre. Pour la première fois il a l’impression que son existence a du sens. La moindre chose lui parait comme une évidence. Pour elle il donne un sens particulier personnel à ce qui lui arrive. Mais il se sent bien et se sent capable de tout. Nathan aborde Mirta. Il a vu une fille au premier étage et il croit qu’il la connait. Il essaie d’en savoir plus mais elle est réticente. Elle avoue que c’est son père qui l’a amenée vendredi. C’est lui qui paie la chambre. Samia et JF remettent un mot à Douala pour son départ. Ils sont très honorés de travailler sous ses ordres. Ils forment une bonne équipe, voire la meilleure et il serait dommage que leur collaboration prenne fin. Ils lui demandent de revenir sur sa demande de mutation. Ils ne veulent pas d’autre boss. Elle est émue. Elle ne reste pas mais elle gardera le mot, ça lui fera un souvenir. Ils n’accrochent pas avec Dorléac mais il faudra faire avec. Elle va la voir dans le bureau et Dorléac lui reproche de ne pas avoir frappé. Pour le moment c’est toujours son bureau. Dorléac voudrait changer de bureau et avoir la clim. Douala lui suggère de réduire les coûts et elles ont du mal à s’entendre. Douala veut la familiariser en l’emmenant sur le terrain.

Coralie et Blanche font un quiz sur les travaux. Blanche a 15 sur 20 en bricolage et Coralie a 20. Coralie estime qu’elles sont des bêtes en bricolage et il faut s’y mettre. Blanche voudrait se reposer mais Coralie lui demande de se reposer à la fin de la semaine. Guillaume va voir Maria dans sa chambre. Elle ne supporte plus de rester enfermée. Il veut lui régler son problème de crédit. Il met tout en œuvre pour réussir. Elle a besoin d’affaires. Elle lui donne ses clés pour qu’il aille chez elle. Il va négocier avec les types de l’agence. Il connait l’actionnaire principale, il a rdv avec elle. Il est prêt à faire don de son corps pour qu’elle étudie son dossier. Dorléac est sur une scène de crime avec son équipe. La mort remonte à au moins une semaine. Ils ne l’épargent pas des détails et elle est prise d’un malaise.

Guillaume parle à Adriana. Elle voit que ça l’arrange de ne pas mêler la police à cette histoire. Il donne un sens à son existence. Pour lui Maria n’aura plus de problèmes, Nathan va sortir avec elle.

Blanche et Coralie poncent les murs. Blanche veut prendre un café mais Coralie veut finir. Blanche ne va pas tenir longtemps à ce rythme, elle n’en peut plus. Elle va aux toilettes et elle ira chercher du papier de verre. Coralie lui demande de ne pas trainer.

Wanda est à l’hôtel avec Barbara. Barbara se vante d’avoir les moyens de faire des achats. Elle a eu un crédit et en parle à Mirta. Mirta les met en garde contre les crédits. Barbara a fait un crédit à la CSTO et elle les a trouvés trop cools.

Guillaume boit un verre avec Anémone. Elle est actionnaire d’une société gérée par des gens malhonnêtes. Rien ne les arrête. Elle lui affirme que Mr Saxon a toute sa confiance. L’homme de main de Mr Saxon a saccagé l’appartement d’une cliente. Elle va se renseigner. Elle aimerait que cette affaire soit réglée rapidement. Et il préfère qu’ils en restent à des relations de travail.

Douala est avec sa remplaçante. Dorléac a du mal à supporter le climat de Marseille. Mais elle affirme que tout va bien. Douala lui suggère d’accepter ses faiblesses. Sa seule faiblesse est de ne pas supporter la chaleur.

Blanche est au bar avec Roland. Blanche se confie, Coralie est autoritaire. Elle comprend pourquoi on la surnomme Terminator au lycée et elle n’en peut plus. C’est un dictateur. Coralie arrive et s’en prend à Blanche. Cela fait plus d’une heure qu’elle est partie chercher du papier. Elle lui reproche de prendre une pause. A partir de maintenant elle ne la lâche plus d’une semelle.

JF est avec Patrick. JF lui demande comment s’est passée son entrée sur le terrain avec Dorléac. Il n’y a rien à dire. Elle est comme au bureau, toujours avec son règlement. Ils l’appelent Baby Cop. Douala arrive. Ils vont devoir faire avec et elle lui demande d’éviter le bizutage. Elle couvre son malaise mais il pense que tous les petits secrets finissent par se savoir.

Nathan est avec son père. Nathan lui demande qui est la fille qu’il a amenée au Select vendredi. Elle ressemblait à la fille de la photo. Il lui affirme que c’est elle, Maria. Nathan rencontre une fille subliime, il la cherche partout, lui il la connait et ne lui dit pas. Il croit qu’il couche avec elle. Elle a 20 ans et il ne couche pas avec elle. Elle a des problèmes et il a envie de l’aider. Il ne peut pas lui en dire plus. Il est certain qu’ils ont une histoire à vivre et il se bat pour la rendre possible.

Blanche est avec Coralie. Blanche est épuisée et elle commence à avoir faim. Elle aurait voulu sortir pour manger dehors et pour s’aérer. Coralie refuse et elle préfère se faire livrer un truc. Et elles s’y remettront après. Coralie veut travailler toute la nuit. Elles dormiront le minimum. Pour Blanche elle va trop loin. Coralie veut finir le chantier pour la fin de la semaine. Elles se disputent et ne sont pas d’accord. Coralie s’en va et elle vérifiera ce qu’elle a fait en rentrant. Blanche appelle Adrian. Elle lui demande de revenir finir les travaux, sa colère est passée.

Guillaume est avec Saxon. Elle a été embarassée quand on est venu se plaindre de ses méthodes. Il ne comprend pas et cela ne sert à rien qu’elle connaisse dans le détail sa façon de travailler. Elle ne veut pas être mêlée à des histoires sordides. Elle veut de la discrétion. Il veut savoir qui est venu se plaindre mais c’est inutile de le dire. Il lui met la pression et elle finit par lui dire que c’est Guillaume.

Partager cet article

Published by cécile
24 juillet 2014 4 24 /07 /juillet /2014 18:43

Guillaume est avec Caroline. Il s’en va tôt,, il a quelque chose d’important à faire. Elle veut savoir ce qu’il a à faire, car elle a pris sa matinée pour être avec lui. Pour lui tout est un peu urgent. Il aimerait passer chaque seconde avec elle mais elle n’est pas toute seule, il doit aussi s’occuper de son fils.

Nathan dort dans sa voiture, Vincent le réveille. Il est 8h30. Il attendait quelqu’un et il s’est endormi. C’est une fille qui devait passer, c‘est un peu compliqué. Vincent lui demande de le déposer à son bureau. Il accepte.

Gabriel passe un coup de fil au travailleur social. Il veut savoir s’il est passé dans la famille d’accueil. Il reporte cela à la semaine prochaine mais pour Gabriel cela ne peut pas attendre la semaine prochaine car elle est en état de malnutrition. Il lui demande de le laisser faire son travail. Gabriel l’envoie promener, ce qui n’est pas une bonne idée pour Thomas. Il trouve qu’il en fait un peu trop pour cette gamine. Il a prévu les services de l’ASE et il ne peut rien faire de plus. Gabriel est touché.

Douala reçoit sa remplaçante qui voulait juste repérer le terrain. Douala n’avait pas prévenu ses hommes de son départ et cela leur a fait un choc. Si Leroux n’avait pas fait de zèle son secret aurait été préservé. Pour Douala il a juste fait son travail. Elle n’est pas enchantée de voir que son bureau n’a pas de fenêrres. Elles ont dix jours pour organiser la passation donc elle va tout lui montrer. Elle est intéressée par le budget. Douala lui précise qu’il y a plus intéressant comme sujet. Elle laisse les OPJ s’occuper des affaires.

Caroline va voir son thérapeute. Elle voulait revenir sur la conversation d’hier, mais il lui rappelle qu’ils se voient mercredi et ils en parleront à ce moment-là. Elle est tétue et elle a du mal à lâcher face à un homme qui lui résiste. Elle devient une petite fille et c’est de ça qu’il veut la protéger. Elle s’excuse pour hier, ses mots ont dépassé sa pensée. Elle sait qu’elle va reproduire un schéma qui va la faire souffrir. Elle lui affirme qu’elle a mis fin à cette relation. Cela a été difficile mais elle l’a fait en se battant avec elle-même.

Gabriel tente de joindre Anie qui ne répond pas à la porte. Il voulait avoir des nouvelles de Thérèse. Il repart et prend Thérèse entrain de manger des chips qui se trouvent dans une poubelle. Il la rattrape. Il lui demande ce qu’elle faisait. Il l’a vue fouiller dans la poubelle. Elle nie, elle ne fait pas ça. Il pense que sa famille d’accueil ne la nourrit pas bien donc elle fait les poubelles pour manger à sa faim. Elle lui demande d’arrêter de faire ça. Pour lui elle est une victime dans tout ça. Elle n’a rien à dire et veut partir. Il l’invite au restaurant. Elle commandera ce qu’elle veut.

Samia discute avec Patrick. La nouvelle commissaire est toute jeune. JF voit qu’elle est super à cheval sur le code pénal. Elle ne peut pas le voir alors qu’elle n’est pas encore en poste. Douala arrive, elle leur annonce qu’elle a l’opportunité de partir, et elle quitte ses fonctions dans une dizaine de jours. Ils vont lui manquer mais elle les laisse entre de bonnes mains. Elle leur demande de bien accueillir la nouvelle commissaire. Elle est très honorée de servir l’Etat dans sa plus noble mission, celle de faire respecter la loi, et elle est fière de commencer sa carrière au Mistral. Elle leur fait un discours.

Maria se fait agresser par l’homme qui a assommé Guillaume. Il veut savoir quand elle va payer ses dettes. Quand on est jolie comme elle on peut se vendre. Il lui demande d’aller sur un site de rencontres et de vendre ses charmes. Guillaume est là, il lui demande de lui foutre la paix. Il doit sortir d’ici tout de suite. L’homme sort son arme et le menace. Guillaume lui demande de ne pas se contenter de l’assommer mais de tirer. Il doit lui montrer qu’il a des couilles. Guillaume parvient à le mettre au sol. Il n’est pas mort mais juste assommé. Guillaume lui demande de le suivre avant qu’il reprenne conscience.

Gabriel et Thérèse sont au bar. Elle se régale même si elle ne sait pas ce que c’est. C’est de la daube provençale, une spécialité de la maison. La dame qui l’accueille fait le maximum. Elle n‘est pas chaiunte avec elle. Son fils a de l’asthme et elle l’emmène toujours aux urgences. Pour lui elle doit la nourrir convenablement. Il lui demande si son fils mange la même chose qu’elle. Il ne mange pas comme elle mais elle le comprend, lui c’est son vrai enfant. Il a l’obligation de prendre soin d’elle. Il trouve dégueulasse de la laisser mourir de faim. Elle lui reproche de toujours vouloir avoir raison.

Maria est avec Guillaume. Mr Saxon a accepté de lui faire un prêt pour renflouer la boutique. Elle ne faisait pas assez de bénéfices, aujourd’hui elle n’a plus rien. Cela fait deux mois qu’il la harcèle. Guillaume a été touché par sa détresse, il a eu envie de l’aider. Elle lui demande pourquoi il fait ça. Ca n’aurait pas de sens de la laisser, ça serait inhumain. Il n’attend rien d’elle. Elle ne veut pas d’ambiguités entre eux. Il a quelqu’un dans sa vie. Il va l’emmener dans un endroit où il ne pourra pas venir la chercher.

Douala est avec sa rempaçante et Patrick. Pour elle ils doivent apprendre à dépenser leur argent différemment. Il l’invite à venir avec eux sur le terrain, mais le terrain n’est pas son domaine. Chacun ses compétences. Elle est là pour faire appliquer les directives de la hiérarchie.

Guillaume est à l’hôtel avec Maria. Mirta lui demande combien de temps elle va rester. Guillaume lui demande de bloquer la chambre une semaine. Il paiera et elle n’aura pas à le rembourser. Il lui conseille de ne rien dire à Mirta qui est charmante mais bavarde. Il n’attend rien d’elle, il espère juste avoir assez de temps pour la sortir de ses ennuis.

Le travailleur social voit Gabriel à l’hôtel. Il le remercie d’avoir tiré la sonnette d’alarme. Gabriel lui affirme que Thérèse était en train de se nourrir dans les poubelles. Ils ne s’en occupent pas du tout. Ce sera au conseil général de décider d’engager des poursuites ou pas. Grâce à lui ils sont intervenus assez tôt pour limiter les dégâts. Thérèse retourne en foyer pour le moment le temps qu’elle retrouve une nouvelle famille. Elle est venue avec lui, il a pensé que ça pourrait lui faire plaisir de lui dire au revoir. Elle l’attend en salle de consultation.

Patrick est avec Douala. Elle le remercie pour l’accueil de la commisaire Dorléac, il a fait forte impression. Pour lui c’est juste une petite bourgeoise qui s’y prend très mal. Elle lui demande de prendre de la distance et de s’adpater. Il lui demande de rester à Marseille. Elle va se faire chier à la police criminelle. Il y est resté dix ans, ce sont des gros prétentieux qui se prennent pour des seigneurs. C’est non négociable et c’est comme ça. Elle lui demande de voir le bon côté des choses.

Gabriel est avec Thérèse à l’hôpital. Elle ne veut pas retourner au foyer. Mais elle sera mieux là-bas que dans sa famille d’accueil. Elle sait ce que c’est, et ça craint. Là-bas elle avait sa chambre à elle toute seule. Elle s’en foutait de ne pas manger à tous les repas. Mais elle est très fragile et ça c’est son problème. Tout ce qu’il a fait c’était pour la protéger. Elle lui parie qu’ils se reverront à l’hôpital.

Guillaume est avec son fils qui joue. Il a les boules, il ne retrouve pas la fille de la photo. Il sait qu’il fait ça car sa vie sentimentale ne ressemble à rien.

Mr Saxon est avec l’agresseur de Maria. Il est censé intimider les clients qui ne paient pas. La prochaine fois qu’il croise Guillaume il doit les débérasser de lui.

Partager cet article

Published by cécile
23 juillet 2014 3 23 /07 /juillet /2014 19:03

Guillaume va voir Caroline au cabinet. Il est un peu mal à l’aise, il ne veut pas lui imposer ses derniers moments. Il lui demande si elle sera assez forte pour l’accompagner. Elle n’y pense pas. Elle veut être près de lui. Il ne veut pas qu’elle l’aide. Il a croisé son psy et il l’a mis en garde. Il a bien fait. Il faut qu’ils arrêtent de se voir.

Blanche et Coralie sont au bar avec Roland. L’enduit ne tient pas alors qu’elles ont respecté la notice à la lettre. Pour lui c’est une question de technique. Coralie lui demande de leur montrer comment faire. Pour lui elles ont besoin d’un professionnel. Blanche insiste. Il avoue qu’il ne s’y connait pas en bricolage. Elles n’ont plus d’argent, elles doivent se débrouiller. Charles veut bien les aider. Roland a oublié ce qu’est la solidarité. Charles s’y connait en travaux. Il en a fait pendant des années à Phénicie.

Nathan est chez lui avec son père qui est couché. Nathan va faire un tour en voiture. Guillaume lui demande où il va. Il se doute qu’il va chercher sa belle inconnue. Il ne l’a pas encore retrouvée. Il est sur qu’il va se passer quelque chose avec elle. Il s’en va. Adriana suggère à Guillaume de l’aider à la retrouver. Mais elle est perdue et elle n’est pas pour lui.

Gabriel est avec sa patiente. Elle a droit à un petit-déjeuner de luxe. Il lui demande ce qu’elle mange le matin. Ca dépend. Elle dit ce qu’elle mange mais il ne peut pas la croire. Il demande à Thérèse de dire la vérité. Il pense qu’elle ne mange pas à sa faim. Elle se braque, il faut arrêter les clichés sur les orphelins. Pour elle il a foiré ses analyses. Elle va repartir dans sa famille d’accueil. Elle le remercie pour le petit-déjeuner, c’était sympa.

Guillaume aborde Maria. Il veut lui expliquer ce qui s’est passé l’autre jour. Il y avait un homme chez elle et il l’a frappé. Elle lui demande d’arrêter de la harceler. Elle fait tout ce qu’elle peut mais elle ne s’en sort pas. Elle lui demande juste un délai supplémentaire. Il ne comprend pas.

Charles est chez Blanche et Coralie. Il montre comment enduire. Avec les conseils de Charles Coralie y arrive.

Caroline demande à son psy pourquoi il s’immisce dans sa vie privée. Elle a décidé d’arrêter leurs séances. Pour lui elle n’est pas en mesure de prendre cette décision. Il a voulu la protéger. Il lui demande de venir mercredi à 17h30 à son cabinet mais elle refuse. Il n’est pas certain qu’elle s’en sortira gagnante vis-à-vis de sa profession.

Gabriel est avec Annie. Il a préparé une ordonnance pour Thérèse. Elle va devoir prendre des compléments alimentaires. Il faut qu’elle soit suivie régulièrement par un médecin. Elle doit avoir une meilleure alimentation. Les analyses sont formelles, elle n’est pas nourrie correctement. Elle dit ne pas l’affamer. Elle récupère les enfants de l’ase pour les aider. Thérèse arrive, elles y vont. Gabriel la regarde partir.

Charles aide Blanche à poser son carrelage. Elle trouve que ça part en biais par rapport au mur. Pour lui tout va bien et ils vont rectifier à la fin en découpant du carrelage. Elle n’est pas d’accord avec lui et il s’énerve, de toute façon tout est moche ici. Il lui assure que tout sera joli.

Guillaume parle à Adriana. Il se demande qui était cet homme. Il reconnait l’homme qui entre dans la banque. Pour Adriana il travaille pour eux. Ils emploieraient des types pour récupérer leur argent.

Gabriel discute avec Benoit. Gabriel a l’impression que Thérèse n’est pas très bien traitée par sa famille d’accueil. Elle est sous-alimentée. Elle les a défendus. Benoit propose de lui envoyer le travailleur social qui s’occupe d’elle.

Guillaume est au bar avec Barbara et Wanda. Guillaume lui demande quel taux ils ont fait pour son prêt. Elle ne sait plus exactement. Wanda a eu 8,5 % à taux variable. Pour Guillaume le taux variable est dangereux. Elle a signé tout de suite. Il lui précise que si elle n’est pas solvable c’est sa fille qui va payer. Il sème le doute.

Blanche est chez elle avec Coralie, Roland et Charles. Roland voit que le carrelage n’est pas parallèle. Coralie a fini d’enduire, Roland affirme qu’il y en a trop. Elles ont suivi les conseils de Charles. Pour lui elles ont deux mains gauches et ce n’est pas de sa faute. Il préfère partir.

Caroline va voir Guillaume qui a très mal à la tête. Elle préfère qu’il ne revienne pas, elle ne doit pas se faire du mal à rester avec lui. Pour lui le psy n’avait pas le droit de faire ce qu’il a fait. Elle peut encaisser. Il lui précise que ça va être de pire en pire, il sera dépendant. Elle a décidé de l’accompagner et elle le fera. Elle le fait parce qu’elle l’aime. Elle ne changera pas d’avis. Ils s’embrassent.

Gabriel est avec l’homme de l’ASE qui s’est occupé du dossier d’adoption. Il a récupéré le dossier de Thérèse il y a peu de temps. Il n’en a pas encore totalement connaissance mais il peut aller faire un contrôle sur place.

Blanche est chez elle avec Coralie. Blanche baisse les bras. Pour elle elles sont nulles. Coralie la rassure, elles sont capables de faire aussi bien que n’importe qui. Elle essaie de la remotiver. Dans deux mois tout le monde viendra prendre leurs conseils.

Guillaume et Caroline sont dans une chambre d’hôtel. Ils trinquent. Elle ne l’abandonnera pas même quand il ne pourra plus rien faire du tout. Elle va ouvrir au personnel de l’hôtel. Il continue de boire. Pour Adriana il est complètement cinglé. Il le sait mais il est heureux.

Partager cet article

Published by cécile
22 juillet 2014 2 22 /07 /juillet /2014 19:03

Guillaume et Caroline sont au lit. Elle lui demande à quoi il pense. Il essaie de profiter au maximum. Il est bien. Il a passé un bon moment cette nuit. Elle lui demande de profiter du moment présent. Tout cela n’a pas de sens.

Douala est au commissariat. Samia et JF se montrent gentils. Patrick lui annonce que le suspect est passé aux aveux. C’était une belle interpellation. JF lui annonce qu’ils sont à jour sur les PV et le planning de septembre. Elle leur demande s’ils ont quelque chose à lui demander. Patrick doit passer la voir dans cinq minutes.

Caroline est avec son psy. Elle a passé la nuit avec Guillaume, il est atteint d’une tumeur au cerveau et il n’en a plus pour longtemps. C’est tragique mais il ne voit pas ce que ça change pour elle. Ca change tout et ça explique pourquoi il était si fuyant. Elle a décidé de l’accompagner jusqu’au bout. Il lui demande ce qu’elle recherche en adoptant cette conduite héroïque. Ce n’est pas héroïque mais humain, et elle l’aime. Il lui rappelle que ça ne lui a jamais réussi et il lui faudra du temps pour remonter la pente. Cela lui est égal et elle ne changera pas d’avis.

Guillaume rentre chez lui. Nathan est là. Il est allé au festival d’Avignon. Ca a fini tard et il a dormi là-bas. Il lui propose d’aller faire un tour de bateau tous les deux. Nathan aurait adoré mais il a envie de revoir la fille de la photo. Il veut aller trainer un peu là où il l’a rencontrée. Il aimerait essayer, il s’est vraiment passé un truc. Il ne sait pas comment il va faire mais il va la retrouver.

JF voit une femme qui tourne autour d’une voiture de police devant le commissariat. La voiture est mal stationnée et elle est endommagée. Il lui demande ce qu’elle fait. Elle lui précise que tout cela est une faute disciplinaire. Il veut savoir pour qui elle se prend. Elle enregistre qu’il a des propos déplacés. Il l’invite à le suivre.

Gabriel va voir sa patiente. Elle a bien dormi. Il lui demande ce qu’elle va s’acheter avec son argent. Elle ne sait pas encore mais ce n’est pas important. Elle est contente d’avoir gagné contre lui. Il lui propose une partie de pierres-feuilles-ciseaux, celui qui gagne remporte l’argent. Ils jouent. Ils arrivent à égalité. Annie de sa famille d’accueil arrive. Gabriel sort de la chambre.

JF est avec la dame du commissariat. Elle lui fait une série de reproches sur sa tenue et son comportement. Il veut son identité. Elle est commissaire de police et lui montre sa carte. Elle est bientôt affectée à la direction du commissariat en remplacement de Sarah.

Gabriel est avec Annie. La jeune fille a beaucoup de carences. C’est grave, elle est en état de malnutrition. Elle a les os aussi fragiles qu’une femme de 90 ans. Elle est étonnée car elle mange bien. Et cela ne fait six mois qu’elle est chez eux. Elle présente les mêmes carences que les anorexiques. Elle ne se fait pas vomir, des fois elle dit juste qu’elle doit faire un régime. Les adolescentes sont obsédées par ça.

Vincent mange à une terrasse avec Guillaume. Vincent le trouve plus en forme depuis qu’il a vu Caroline. Elle lui a dit qu’il prenait trop de somnifères. Il a mal vécu le fait qu’elle le rejette etc. Vincent s’est demandé s’il n’y avait pas autre chose. Cela fait des semaines qu’il n’arrive plus à le suivre. Guillaume affirme qu’il fait la crise de la cinquantaine avec un peu d’avance. Il a eu peur pour lui. Vincent lui demande s’ils vont se remettre ensemble. Ils verront bien mais ça serait pas mal.

JF a fait visiter le commissariat à la nouvelle commissaire. Elle lui demande de rester discret sur cette visite. Son comportement était inadmissible mais ils reverront tout cela quand elle aura pris ses fonctions. Avec elle cela ne se reproduira pas. Samia demande à JF qui est cette bourgeoise. Il refuse de lui dire mais il avoue que Douala est mutée et elle va être remplacée. C’est une casse-couille. Ils pensent que c’est à cause de l’histoire du 14 juillet et qu’elle a été mutée de force, à cause de lui.

Gabriel amène le plateau repas à sa patiente. Il a eu le résultat de ses examens sanguins et il s’inquiète un peu. Elle a des carences assez embêtantes pour son âge. Cela empêche son os de se remettre aussi rapidement que prévu. Elle dévore son repas. Il n’a jamais rencontré quelqu’un qui aimait la nourriture de l’hôpital. Elle voudrait en plus du fromage et du pain. Elle se fiche de grossir, elle n’est pas grosse.

Jeanne est avec Gabriel. Cette jeune fille a l’air d’avoir des soucis. L’anorexie est fréquente à cet âge là. Il n’a pas l’impression qu’elle ait des soucis avec la nourriture. Il a parlé avec la dame de sa famille d’accueil. Elle dit qu’elle mange correctement. Il aimerait essayer de comprendre ce qu’elle a.

Nathan se fait aborder par une jeune fille. Elle cherche une plage où elle pourrait être en string sans se faire ennuyer. Elle peut aller sur une plage privée. Elle lui demande de l’emmener à Cassie. Ils pourront passer du temps ensemble. Elle monte dans sa voiture. Mais il attend quelqu’un. Elle trouve cela dommage, elle le trouvait mignon.

JF doit parler à Douala, au sujet de sa mutation. Patrick est là. JF ne trouve pas normal qu’elle soit sanctionnée, car elle n’a pas commis de faute. Douala lui demande comment il sait qu’elle va être mutée. C’est sa remplaçante qui lui a annoncé la nouvelle. Elle lui a demandé de ne rien dire. Douala voulait l’annoncer officiellement. JF ne veut pas qu’elle soit mutée. Mais c’est elle qui a demandé sa mutation.

Gabriel est chez lui avec Thomas. La patiente va devoir quitter l’hôpital car il n’y a plus de lits disponibles. Elle sort demain alors qu’ils n’ont pas trouvé ses soucis. Elle est en famille d’accueil. Pour le coup il a du mal à garder ses distances. Il veut sortir ce soir pour se changer les idées.

Guillaume tombe nez à nez avec le psy. Il est le thérapeute référent de Caroline. Il doit faire attention à elle. Il n’est pas une relation bénéfique pour elle. Guillaume ne trouve pas son comportement correct. L’homme lui parle de Lars. Sa situation va la plonger dans un désarroi profond. Il lui demande de penser à elle. Quand elle va se retrouver seule elle va s’écrouler.

Partager cet article

Published by cécile
21 juillet 2014 1 21 /07 /juillet /2014 19:02

Guillaume est dans son lit, il se réveille et se met à hurler. Nathan arrive, il lui demande ce qui lui arrive. Il a fait un cauchemar. Nathan voit que c’est toutes les nuits. Guillaume affirme que ce n’est rien, ça va passer. Nathan n’est pas toujours en forme mais quand cela ne va pas il lui dit. Guillaume affirme que c‘est de la lassitude, il a besoin de se changer les idées. Nathan est certain qu’il fait une dépression, il a tous les symptômes. Hier il a parlé à Caroline et elle a dit qu’elle était d’accord pour l’aider. Elle ne veut pas qu’il s’enfonce, et elle l’aime bien donc elle veut l’aider. Il lui demande de ne pas rester tout seul avec ses ennuis. Il va l’appeler.

Caroline est au cabinet avec Vincent. Elle reconnait qu’il avait raison et elle ne peut pas laisser Guillaume en souffrance. Elle lui a demandé de passer la voir. Il lui demande ce qui l’a fait changer d’avis. Ils ont eu une histoire même si elle était courte. Elle fait cela par affection et par professionnalisme.

Blanche et Coralie sont chez elles pour faire la peinture. Elles veulent montrer qu’elles sont capables de bricoler. Elles mettent de la musique et se mettent à poncer les murs.

Gabriel est avec Benoit à l’hôpital. Ils parlent de tennis. Ils parlent du tournoi de Wimbledon et ne sont pas d’accord sur certains résultats. Gabriel vérifie sur Internet et c’est lui qui a raison. Benoit lui doit 50 euros. Gabriel lui demande de laisser faire les pros en tennis. Benoit voudrait tenter de récupérer son argent en gagnant le match ce week-end.Jeanne arrive, elle a une ado de 14 ans avec une fracture et elle n’a personne pour elle. Elle lui demande de s’en occuper.

Caroline discute avec Guillaume. Elle n’est pas la mieux placée pour l’aider. Elle lui propose de voir les solutions qu’ils peuvent trouver à ses soucis. Elle lui demande s’il a toujours ses maux de tête. C’est parfois. Il croit qu’elle avait raison sur la la provenance des migraines, un problème non résolu. Elle lui demande quel est ce problème. Il va mourir.

Gabriel est avec la patiente au bras cassé. Elle doit rester deux ou trois jours. Elle ne va pas supporter de passer trois nuits dans des draps aussi moches. Elle lui parie qu’elle se trouvera des draps sympas d’ici ce soir. Elle veut 50 euros si elle gagne, il accepte.

Guillaume parle à Caroline. Cela fait trois semaines qu’il sait qu’il a une tumeur au cerveau. Depuis il fait n’importe quoi. Un jour il veut se suicider et le lendemain il offre une voiture à Nathan. Il s’est endetté, battu avec un homme qu’il ne connaissait pas. Il perd pied. Il se demande pourquoi c’est tombé sur lui. Elle est la seule à être au courant. Il n’arrive pas à en parler à Nathan. Pour elle Nathan doit se préparer. Il est incapable de lui dire. C’est difficile mais il doit savoir. Il lui demande de lui dire quand il ne sera plus là. Pour elle il ne peut pas affronter ça tout seul. Il a besoin de ses proches. Pour lui elle fait partie de ses proches et elle peut l’accompagner. Il lui demande de ne pas le laisser.

La jeune patiente est avec Benoit. Elle veut des draps plus sympas. Il lui rappelle qu’elle est à l’hôpital. Elle est sure qu’on peut trouver ça, il a l’air malin. Il a encore du monde à voir. Il lui demande l’adresse de ses parents pour qu’il puisse les contacter. Elle est orpheline, elle vit en famille d’accueil. Il lui donne les coordonnées. Elle est dégoutée, elle a parié 50 euros avec Gabriel.

Blanche et Coralie sont au bar avec Thomas et Roland. Elles sont contentes car les travaux avancent bien. Roland leur demande ce qu’elles utilisent pour le ponçage. Il regarde. C’est pour dégrossir le bois. Pour elle cela marche aussi pour les murs. Il voit qu’elles ont de la chance d’avoir encore le mur, par endroits elles ont poncé tout le plâtre. Elles ne peuvent pas peindre directement sur la brique. Il va falloir refaire l’enduit. Elles ont tout prévu mais d’après lui il n’y en a pas assez. Elles vont en racheter. Il leur donne des conseils. Il va falloir plusieurs couches. Il leur suggère de laisser tomber, elles ne vont pas s’en sortir. Pour Coralie c’est en faisant des erreurs qu’elles progresseront. Elles vont acheter de l’enduit.

Caroline est avec Nathan et Vincent. Guillaume est très fatigué, et cela a joué sur son moral. Il abuse d’une somnifère depuis quelques semaines. La solution est qu’il arrête progressivement son somnifère. Elle a décidé d’être plus proche de lui et de l’aider à traverser cette période difficile.

La jeune patiente demande à Gabriel ses 50 euros car elle a récupéré des beaux draps. Elle les a eus par quelqu’un de l’hôpital. Il lui donne son argent. Elle se moque de lui, il a perdu à son âge face à une fille de 14 ans. Il lui demande d’avoir le triomphe modeste mais demain tout l’hôpital est au courant. Elle lui propose de les remettre en jeu. Il va récupérer son argent et lui en taxer 10 de plus. Ils vont parier à nouveau.

Nathan est à sa voiture mais il ne trouve pas ses clés. Il s’énerve et Maria arrive. Elle lui retrouve ses clés. Il lui demande s’ils se connaissent. Elle ne croit pas. Il était sur de l’avoir déjà vue. Elle aime bien sa voiture mais elle préfère Mazzerati. Elle est super calée en belles voitures. Lui n’y connait rien du tout. Il lui propose d’aller faire un petit tour mais elle doit aller travailler.

Blanche et Coralie sont chez elles. Blanche est pessimiste. Elles ne savent pas comment poser l’enduit mais Coralie décide de se lancer. L’enduit ne tient pas.

Nathan est chez lui avec Guillaume. Nathan hallucine qu’un médecin puisse se bourrer de somnifères. Cela le rend fou de ne pas dormir. Il sait aussi qu’il traverse une période de doutes. Il vieillit. Nathan croit qu’il va partir au Laos. Mais il n’a pas l’intention de partir. Nathan a rencontré la fille qu’il avait en photo. C’est une drôle de coïncidence. Elle est encore plus canon en vrai. Et elle aime les voitures de luxe. Pour Guillaume il n’y a pas de destin mais que du hasard.

Gabriel est chez lui avec Benoit. Gabriel est tombé sur plus fort que lui et il a perdu un pari. C’est une gamine de 14 ans arrivée aux urgences avec un bras cassé. Elle est marrante.

Guillaume se promène avec Caroline. Il a failli foncer dans un mur avec la voiture, là il a gagné quelques semaines. Pour elle il est difficile de mettre de la distance avec lui. Elle l’aime, elle lui a juste dit qu’elle avait besoin de régler des problèmes. C’est long avant que ça disparaisse, il faut du temps. Mais ils n’ont pas le temps. Il la serre dans ses bras.

Partager cet article

Published by cécile
18 juillet 2014 5 18 /07 /juillet /2014 18:57

Caroline est avec son psy. Guillaume est venu, il était comme s’il délirait. Il a dit qu’il était en train de venir fou. Il n’a pas voulu qu’elle appelle le samu. Pour lui il attendait quelque chose d’elle. Il cherchait de l’aide, elle lui a recommandé un confrère même si c’est à contrecœur. L’homme voit que Guillaume utilise le chantage affectif. Elle n’y croit pas. Il la félicite de ne pas être tombée dans le piège. Si elle avait cédé à sa demande ça les aurait mis tous les deux en danger. Elle n’a pas de nouvelles depuis vendredi et ça l’inquiète. Il pourrait avoir des tendances suicidaires. Il lui conseille d’en parler à Nathan.

Guillaume est avec Vincent et Nathan. Il dit s’être fait agresser par un pauvre type qui voulait de l’argent. Il les trouve pénible et il ne va pas porter plainte pour 30 euros. Il va s’allonger, il est fatigué. Nathan affirme qu’il a passé le week-end au lit avec des somnifères. Vincent ne sait plus quoi faire pour lui.

Blanche est à l’hôtel. Elle a pris sa douche. Mirta les aide comme elle peut. Les ouvriers qu’elles ont appelés ne sont pas libres avant quinze jours. Coralie arrive pour prendre sa douche.

Samia est avec Patrick. Il espère que Douala sera de meilleure humeur que la semaine dernière. JF leur précise qu’ils ont été très lourds avec elle. Douala arrive mais ne parle à personne. Pour JF elle n’est pas énervée mais blessée. Samia le trouve mignon quand il s’inquiète pour sa chérie. Il leur demande de lever le pied. Ils reconnaissent que la situation est blessante. Patrick a une idée pour lui rendre le sourire, un petit moment avec JF.

Blanche est chez elle avec Coralie. Elles étaient bien avant, elles avaient un appartement vivable. Elles sont maintenant comme des pauvres filles à quémander une douche. Elles ne peuvent même plus se faire à manger normalement tout ça à cause d’un petit tuyau dans les toilettes. Coralie propose de faire le boulot elles-mêmes. Blanche est incapable de souder ce robinet sur un tuyau. Pour Coralie il faut juste boucher le tuyau, il faut juste utiliser sa tête.

Douala n’est toujours pas sortie de son bureau. JF affirme qu’elle ne va pas bien. Samia veut lui proposer de manger avec eux. Pour JF si elle fait la tête c’est de leur faute. Patrick veut rattraper le coup, ils vont montrer qu’ils sont passés à autre chose. Ils vont se remettre au travail et lui montrer.

Guillaume dort, Adriana est avec lui. Il lui demande de le laisser dormir, mais il aura tout le temps pour ça bientôt. De toute façon personne ne peut rien faire pour lui, pas un individu ne peut le soulager. Pour Maria il prend la mauvaise route. Il veut donner un sens à tout ça. Mais il va mourir, c’est une question de semaines voire de jours. Cela ne sert à rien d’aider cette fille. Il veut lui apporter un peu de bonheur. Pour elle il va perdre son temps, la seule chose qu’il doit faire c’est accepter qu’il va disparaitre. Il crie, elle doit le laisser tranquille. Nathan arrive et demande si tout va bien.

Vincent va voir Caroline. Il est désolé de venir la voir au milieu de ses consultations mais Guillaume va vraiment très mal. Elle n’a pas su ce qui s’était passé. Il prétend qu’un type en voulait à son argent. Vincent vient lui demander de l’aider. Elle lui a recommandé un confrère et c’est tout ce qu’elle peut faire pour lui. Il est outré, mais elle a agi en professionnelle. Il lui demande de se montrer un peu plus humaine. Elle sait qu’il va très mal et qu’il a besoin de parler à un professionnel pour faire le point. Eux deux ça n’a pas marché et ils ne vont pas se faire de mal davantage. Pour lui si elle avait de la compassion elle l’aiderait.

Patrick est dans sa voiture avec Douala. Ils attendent un suspect. Patrick tente de discuter mais elle est de mauvaise humeur. Il voulait juste briser la glace mais elle n’a pas envie de parler. Il sait très bien qu’elle fait la tête et il serait bien qu’ils puissent parler de ce qui s’est passé la semaine dernière. Elle l’embrasse au moment où le suspect passe pour ne pas qu’il se doute de quoique ce soit.

Blanche et Coralie font les réparations elles-mêmes. Coralie reçoit toute l’eau sur elle, le bouchon lui a pété en pleine tête. Elle l’avait bien collé. Il peut résister à l’eau mais pas à la pression. Le bon côté des choses est qu’elle a pris sa douche.

Le suspect a été interpelé. Douala s’est fait mal au genou en tombant. Il les a bien fait courir. Patrick lui présente ses excuses pour la semaine dernière, ils ont été très cons. Tout le monde s’est ressaisi. Elle sera fière de son équipe, ils ont de la chance de l’avoir ici. Elle n’en est pas si sure.

Benoit est avec Blanche et Coralie chez elles. Il leur a réparé l’eau. Il a changé le mécanisme de la chasse d’eau. Demain elles attaquent le ponçage des murs. Il est étonné. Il a des doutes sur leurs compétences en bricolage mais elles n’ont pas forcément besoin d’un homme.

Wanda est avec le banquier. Barbara lui a conseillé de venir le voir. Il lui demande quel est son projet. Elle est étonnée qu’il faille un projet pour pouvoir emprunter. Elle est libre d’utiliser l’argent comme elle le veut. Elle veut profiter de la vie. Elle veut emprunter 2000 euros. Elle a le minimum vieillesse et une activité très lucrative, un peu hors norme. Il lui demande si elle a des enfants et la profession de sa fille. Elle est fonctionnaire. Il accepte qu’elle fasse un prêt.

Caroline va voir Nathan. Guillaume commence à devenir incohérent. Nathan ne l’a jamais vu comme ça. Il va mal et il faut qu’il accepte de se faire soigner. Nathan lui demande de faire quelque chose pour lui. Il peut passer la voir quand il rentre. Il est surement parti avec ses clés de voiture. Il est bourré de médicaments depuis vendredi. Elle tente de le joindre.

Benoit est à une terrasse avec Douala. Elle veut absolument qu’ils se voient ce soir. Elle part à Paris dans deux semaines. Elle est arrivée au bout de quelque chose. Il est temps pour elle d’aller voir ailleurs, elle a besoin de changement, elle a toujours fonctionné comme ça. Elle va lui manquer et c’est réciproque. Elle a été affectée à la police criminelle. Elle lui demande de ne pas en parler.

Guillaume est dans sa voiture, Adriana à ses côtés. Elle lui suggère de ne pas répondre à Caroline, cela ne servira à rien de lui dire au revoir. Il doit démarrer et foncer sans se poser de questions. Il abrège une situation qui est insupportable. Il veut quand même écouter le message de Caroline. Elle est désolée pour ce qu’elle a dit vendredi. Elle ne le laissera pas tomber mais il doit lui dire ce qui se passe. Pour Adriana personne ne peut l’aider, elle lui demande d’enlever sa ceinture et d’accélérer. Il le fait mais renonce à aller plus loin.

Partager cet article

Published by cécile
Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog