31 octobre 2014 5 31 /10 /octobre /2014 19:59

Samia arrive au commissariat. Julio arrive et se présente. Il est stagiaire. C’est Samia qui doit superviser sa formation pratique. Il se montre maladroit et cela agace Samia.

Etienne va voir Mélanie. Elle n’a pas donné de nouvelles depuis vendredi, il lui demande où elle en est. Elle n’en est nulle part et c’est pour ça qu’elle ne lui a pas donné de nouvelles. Il veut savoir où elle en est avec l’autre. Elle l’a revu, c’est lui qui est venu la chercher. Il lui demande si elle l’envisage comme une relation possible. Elle ne répond pas, et ne veut pas lui mentir. Elle a encore des sentiments pour Etienne, mais ce n’est pas évident à croire pour lui.

Samia veut parler à Dorléac. Elle doit superviser un stagiaire. Elle sait que c’était prévu mais elle voudrait reprendre ses marques calmement. Personne ne pourra le prendre en charge. Pour Dorléac, cela lui permettra de passer à autre chose et elle pourra lui faire part de son expérience. Elle le supervisera. Samia a rdv avec Caroline à midi.

Mirta a rdv ce soir à 17 h avec l’acheteur. Pour Roland c’est une erreur. Luna ne reprendra pas cet hôtel, et pourtant elle a insisté. Elle n’a plus l’énergie de se battre et de tout recommencer. Il croit que c’est la dépression qui la guette si elle perd le Select. Il a mal au cœur qu’elle vende. Elle vend et ne changera pas d’avis.

Guillaume et Luna sont à la terrasse. Mirta signe ce soir pour la vente. Elle adore sa façon de lui mettre la pression. Vendre est la meilleure solution. Pour lui elle va faire une dépression nerveuse et cela deviendra le problème de Luna. Elle va la voir décliner d’un coup. Elle ne fera rien pour empêcher la vente du Select, et elle pense qu’elle ne signera pas.

Blanche est avec Coralie. Elles se préparent pour la rentrée. Blanche a la tête ailleurs, Coralie lui demande si ça va. Elle pense à ses cours. Mais cela fait trois jours qu’elle est comme ça. Elle pensait aussi à la sortie de son livre. Elle reçoit un appel de son éditeur, mais préfère le rappeler quand elle aura un peu de temps. Elles y vont. JF laisse un message à Blanche. Il voulait juste prendre de ses nouvelles et il lui souhaite une bonne journée et à bientôt, ou pas. Il raccroche et demande à Patrick comment on fait pour effacer un message à distance. C’est un message perso. Patrick lui demande de raconter mais il ne comprendrait pas. Patrick en reste là car il est un peu en boucle.

Caroline est avec Samia. Caroline est là pour identifier si ce choc pourrait altérer son discernement. Elle pourrait se sentir vide, avoir des angoisses irrationnelles…comme entrer dans le café où elle a tiré. Elle lui demande de lui dire ce qui lui passe par la tête, mais elle ne dit rien. Caroline n’est pas là pour la juger. Elle voudrait aller voir cette femme mais elle sait qu’il ne faut pas. Elle voudrait lui expliquer ce qui s’est passé. Elle voudrait aller voir sa fille et lui demander pardon. Son mari pense que ce n’est pas une bonne chose. Caroline comprend qu’elle ait besoin d’obtenir le pardon de cette femme, mais elle va au devant de quelque chose qui risque d’être violent.

Mélanie est avec Estelle. Mélanie n’arrivait pas à mentr à Etienne, et Mattéo la touche vraiment, il a l’air sincère. Elle a l’impression que ce sera la routine avec Etienne. Il n’y a plus de surprise. Son coeur bat vite avec Mattéo. Ce n’était pas aussi fort avec Etienne au début. Elle est complètement perdue.

Benoit est avec Etienne. Etienne tombe de haut. Elle imagine pouvoir vivre quelque chose avec ce mec qu’elle ne connaît même pas. Etienne ne comprend pas non plus. Il préfèrerait qu’elle lui dise clairement qu’elle ne l’aime plus. Benoit est sur qu’elle va faire le bon choix. Etienne déteste qu’on décide pour lui. Benoit pense qu’elle va s’apercevoir qu’ils ont une relation solide.

Rochat rappelle à Blanche que demain elle a l’intervention de la police avec ses terminale. C’est JF qui doit venir. Pour elle c’est embêtant, car elle avait prévu un exposé avec un groupe d’élèves. Cette intervention est prévue depuis un mois. Coralie ne peut pas la remplacer. Ele ne voit pas où est le problème. Blanche n’aime pas ces interventions de la police pendant ses cours, et elle est déjà en retard sur ses programmes.

Luna rentre chez elle, Mirta fait du repassage. Mirta ne veut pas être en retard pour la signature du compromis de vente. Il parait que les gens n’acceptent pas qu’elle vende. Luna n’a pas entendu parler de quelque chose. Luna s’énerve, elle ne reprendra pas cet hôtel. Cela fait une semaine que tout le monde l’embête avec cette histoire. Elle devient la méchante à cause d’elle. Elle refuse de passer sa vie à récurer des toilettes et à faire les lits. Elle passera son temps à attendre ses clients derrière un comptoir.

Samia est avec JP. Elle a compris qu’elle avait agi en état de légitime défense. S’il avait une vraie arme, Estelle serait morte. Elle ne veut pas se laisser couler. Il sait que Dorléac lui a collé un stagiaire. C’est un vrai boulet. Il arrive. Il trouve que Samia a de l’autorité. Etienne annonce à Mélanie qu’il part faire un reportage. Elle lui demande d’être prudent. Il part en Egypte. Il part à cause d’elle, pour ne pas lui mettre la pression. Il veut lui donner le temps de réfléchir. Il espère qu’ils sortiront de cette épreuve. Pour lui ils sont encore un couple.

Mirta est avec Vincent et le notaire. Tout semble très clair pour Mirta. Elle veut procéder à la signature. Thomas et Roland sont étonnés qu’elle soit sur le point de le faire. Elle fait un malaise en regardant les papiers.

JP est avec Samia. Il lui parle de Lucie qui est fatiguée en ce moment, mais elle a un vide. Il la fait revenir à elle puis elle a une vision d’un homme debout qui a pris une balle.

Partager cet article

Published by cécile
30 octobre 2014 4 30 /10 /octobre /2014 19:59

Ferrand est avec JP. Pour JP, il était impossible de voir que l’arme était factice. Il a paniqué quand Estelle a crié. Samia a été plus rapide que lui. Il allait utiliser son arme, c’était la seule façon d’éviter un carnage. Samia a réagi comme il fallait et tout le monde est d’accord. Pour Ferrand, il ne peut pas être obljectif. Il la défend mais il doit continuer son enquête. Il rendra ses conclusions si tout va bien en fin d’après-midi.

Sacha est avec Luna qui regarde sur Internet pour son départ au Brésil. Sacha pense qu’ils ne réussiront pas à redresser Oxala, qu’elle soit ici ou au Brésil. Il faut fermer et passer à autre chose, comme reprendre l’hôtel de sa mère. Elle serait douée pour ce genre d’affaire. Il trouve idiot de passer à côté d’une bonne affaire. Il en a marre qu’elle soit loin de lui. Il l’aime et elle lui manque. C’est réciproque. Elle reviendra dès qu’Oxala ira mieux. Mais ils vont au dépôt de bilan. Elle ne veut pas bosser avec sa mère. Il lui demande de se payer un psy.

Blanche est chez elle avec Coralie. Blanche passe la journée avec JF. Coralie pense qu’elle va succomber au charme de JF, mais Blanche nie. JF arrive, Coralie complimente sa chemise. Elle les laisse travailler.

Roland et Thomas parlent à Mélanie de son mariage. Ils veulent savoir ce qu’il en est de sa demande en mariage et s’il a fixé une date. Ils veulent le savoir pour s’organiser. Il n’y aura pas de mariage, tout est annulé et il ne faut pas demander pourquoi.

Benoit parle à Etienne. Benoit lui demande de continuer à lui faire confiance, c’était juste un accident. Mais Etienne lui en veut. Elle est allée couchée avec un autre mec. Lui non plus n’est pas parfait. Il ne peut pas passer à côté d’une fille comme Mélanie.

Estelle est avec Samia et Lucie. Samia reparle du fait que Bernard avait une fille et il était marié. Il devait avoir du mal à payer son loyer. Mais beaucoup de gens sont dans cette situation et ne commettent pas des braquages.

La femme de Bernard doit reconnaître le corps de son mari avec Patrick. Elle pourra récupérer le corps après l’enquête, lundi normalement. Il lui demande si elle travaille. Elle fait des missions interim de temps en temps. Ils se débrouillaient. Elle ne soupçonnait pas que son mari faisait des braquages. Ce n’était pas un délinquant.

Charles et au bar avec Guillaume. Charles s’est renseigné sur celui qui veut racheter l’hôtel. Il va tout raser. Guillaume précise à Luna qu’ils vont se retrouver avec une façade en béton sur la place. Il va faire un appart-hôtel, tout automatisé. Guillaume ne supporte pas ce genre d’endroit et Luna pourrait empêcher cela. Si elle reprend le Select ils seront tous derrière elle. Guillaume trouve anormal de refuser ce projet, on dirait que ça lui fait plaisir que cet hôtel disparaisse. Elle finit par partir.

Blanche est chez elle avec JF. Il n’en revient pas comme elle est douée, c’est impressionnant la façon dont elle enchaine les phrases les unes après les autres sans hésitation. Il l’admire, elle le remercie de l’avoir aidée. Il a vécu une belle expérience. Si elle a besoin de quelqu’un pour son prochain roman il l’aidera. Elle propose de l’envoyer et de trinquer ensuite. Il va ouvrir la bouteille pendant qu’elle envoie le meil.

Wanda doit parler à Luna. Elle lui demande pourquoi elle repart au Brésil alors que Mirta lui propose le Select et qu’elle n’a pas de travail valorisant. Luna est fatiguée par tout le monde. Si le Select ferme Wanda se retrouve à la rue. Elle pense qu’elle devrait accepter la proposition de sa mère sans hésiter. Luna refuse toujours, c’est trop de sacrifices.

Etienne est avec Mélanie. Il sait qu’il était en colère et qu’il a réagi brutalement. Il a réfléchi et il sait que tout le monde peut faire une erreur. Il veut oublier cette histoire. Il faut penser à ce qu’ils vont vivre à partir de maintenant. Elle ne veut pas s’engager avec lui sans être sure qu’elle fait le bon choix. Il lui demande de la rappeler, mais il n’est pas sur d’être très patient.

Mirta est avec Luna. Mirta veut vraiment partir au Brésil. Luna la trouve ridicule. Elle n’ira jamais au Brésil car elle ne vendra jamais le Select. Luna ne veut pas travailler avec elle car elles sont incompatibles. Mirta lui précise qu’elles ne seraient pas collègues. Luna serait la patronne. Elle ne se mêlerait pas. Elle la laisserait tout diriger. Elle a toujours voulu garder le Select pour Luna.

JF est chez Blanche. Ils trinquent et discutent. Blanche finit par se rapprocher et ils s’embrassent. Elle est désolée et s’excuse. Il rentre chez lui.

Dorléac est avec Ferrand. Samia arrive. Ferrand a rendu ses conclusions. La légitime défense est retenue. Sa mise à pied est levée et elle l’attend lundi. Pour Ferrand, il faut vite oublier tout cela pour rebondir. Elle va se reposer ce week-end et lundi elle sera rétablie. Ferrand conseille à Dorléac d’être bienveillante avec Samia ou il lui colle un rapport.

Mattéo veut parler à Mélanie. Il veut se donner la chance de vivre ce qu’ils ont à vivre. Elle a vu beaucoup de dragueurs comme lui et ils finissent toujours par lui briser le cœur. Sa vie est devenue un cauchemar depuis qu’elle le connait. Il va lui laisser du temps. Elle pense vraiment qu’il n’y aura rien d’autre entre eux.

Coralie rentre chez Blanche. Elle lui demande si son rdv s’est terminé au lit avc JF. Blanche la trouve lourde. Elle fait la tête, elle a bossé comme une dingue. Pour Coralie, elle et JF c’est la blague de l’année.

JP est avec Samia. Samia va pouvoir tourner la page mais le cauchemar commence pour la femme de cet homme. Samia cherche à en savoir plus sur la dame et sa fille. JP lui propose de prendre une semaine de congés, ils partiraient tous les trois. Elle n’a pas envie. Il lui demande de se raccrocher à lui et Lucie pour s’en sortir. Mais elle veut voir cette femme, c’est important de lui parler.

Partager cet article

Published by cécile
29 octobre 2014 3 29 /10 /octobre /2014 20:21

.

Samia est chez elle, elle se tient la tête en repensant à la scène. JP se lève, elle s’est levée à 4h. Elle n’arrive pas à passer à autre chose, elle a juste tué un homme. N’importe quel flic aurait tiré. Elle a perdu son sang-froid. Leur mission est de protéger les citoyens. Elle sait qu’elle aurait pu viser les jambes. Il ne sait pas où en est l’enquête. Même s’il savait quelque chose il ne pourrait pas lui répondre. Elle est mise à pied le temps que les bœufs-carotte fassent leur enquête. Il lui demande ce qu’elle va faire cet après-midi. Elle n’a pas envie d’aller au manège avec Lucie. Elle appellera peut-être Estelle.

Luna est avec Guillaume au cabinet. Luna a des démangeaisons. C’est de l’eczéma. Il lui demande si elle a des soucis en ce moment. Sa mère la harcèle pour qu’elle reprenne son hôtel. Si cela continue il va y avoir un règlement de comptes devant les décombres de l’hôtel. Guillaume tente de la convaincre de rester au Mistral avec sa famille et ses amis, et elle pourrait bosser avec sa mère. Mais bosser avec sa mère est son cauchemar absolu. Il en rajoute un peu. Elle s’en va sans payer la consultation.

Blanche rejoint son éditeur. Elle a une bonne nouvelle, elle lui donne son accord pour la suite du secret des origines. Ils vont être très serrés dans les délais, il veut que son livre soit dans les rayons pour Noël. Il lui faut son texte pour le 1er novembre. Il lui manque le témoignage de JF pour rédiger le chapitre, et c’est impossible. Il pense qu’elle peut y arriver.

Ferrand interroge Thomas sur la braquage. Il n’a pas remarqué que l’arme était factice. Il menaçait de le tuer. Il lui demande si Samia pouvait voir l’arme. Il ne sait pas. Le braqueur était stressé, il était agacé par les cris d’Estelle. Thomas a l’impression qu’il veut juste enfoncer Samia.

Babeth est chez elle. Elle annonce à Patrick qu’elle va au travail. Elle fait un stage de réaclimatation au milieu hospitalier. C’est Stéphane qui lui organise ça. Elle a peur d’avoir oublié des choses. Il pense qu’elle stresse pour rien mais elle a envie de sortir et de voir du monde.

Roland est avec Mirta. Elle a hâte que Vincent la rappelle pour la vente. Il pense qu’elle va s’ennuyer, elle va se tourner les pouces toute la journée. Elle va faire d’autres choses et voyager. Pour lui il faut qu’elle travaille. Elle jette l’éponge, Luna ne veut pas travailler avec elle. Elle va se reposer, pour lui elle fait la plus grosse erreur de sa vie.

Luna annonce à Sacha qu’elle a un eczema réactionnel à cause de sa mère. Elle veut repartir au Brésil, c’est mieux comme ça. Pour lui cela ne servira à rien. Elle veut réorganiser leur filière, trouver des artisans. Pour lui ils se démènent pour rien. Ils ne font plus de bénéfices. Ils vont dans le mur. Il en a marre qu’ils soient séparés. Elle lui demande de venir avec elle au Brésil. Mais fuir n’est pas la solution.

Blanche est chez elle avec JF. Quand Sandrine est arrivée au commissariat ils ne pouvaient pas se voir. Ils sont tombés amoureux et la country les a rapprochés. Cela lui fait du mal de lui raconter tout ça, il pense souvent à elle. Ils étaient poches mais tellement différents. Elle a mal au poignet. Elle va dicter et lui il va taper sur l’ordinateur. Il tient à ce que ce livre sorte.

Stéphane est en panique, il y a eu un carambolage sur la corniche et c’est une vraie marre de sang. Il demande à Babeth de vite venir. Elle débarque et ne va pas assurer. Il la fait entrer dans la pièce et ses collègues lui font la fête. Elle a eu peur. Elle avait oublié qu’ils étaient aussi nuls. Ils trinquent.

Samia est chez elle avec Estelle. Samia aimerait savoir où en est l’enquête mais JP garde tout pour lui. Elle ne pense pas vraiment que cet homme était un truand. Elle veut aller au commissariat pour savoir où en est l’enquête. Estelle tente de l’en dissuader mais elle y va. Elle demande à Estelle de s’occuper de sa fille.

Séverine Lefebvre est chez elle. Patrick arrive avec JP. Ils lui annoncent que Bernard, son mari, a braqué un café. Un fonctionnaire a tiré pour protéger la vie d’un client et son mari est mort.

Blanche dicte son chapitre à JF. Elle lui demnde de lui expliquer quand Sandrine l’a embrassé. C’est difficile mais il le fait. Il a toujours peur de déranger avec les femmes. Elle lui demande de ne pas se déprécier comme ça. Coralie arrive, elle a l’impression de déranger et va corriger des copies dans sa chambre.

Babeth et Stéphane sont avec un patient qui a une entorse. Elle doit lui faire un strapping mais elle a peur de ne pas y arriver. Le patient est agité. Babeth demande à Stéphane pourquoi elle n’est pas fichue de faire un petit strapping. Elle se lance, le patient souffre. Roland et Mirta sont avec Sacha et Luna. Mirta sait qu’elle repart au Brésil. Elle doit visiter les nouveaux locaux. De toute façon elle voit que ça va mieux pour Mirta, qui va enfin prendre sa retraite. Elle va voyager avec ou sans Roland. Elle ira au Brésil, il faut bien commencer par un pays. Luna est étonnée car elle ne parle pas portugais. Mirta lui précise qu’elle lui servira de guide.

JF est avec Caroline. Il voit Blanche comme une femme complètement différente. Cela lui fait plaisir de retrouver des traits de caractère de Sandrine chez quelqu’un d’autre. Il est content que les lecteurs sachent qu’elle est partie trop tôt et qu’elle ne méritait pas ça. Il y a une complicité naissante avec Blanche, mais ils sont trop différents pour lui.

Patrick rentre chez lui alors qu’il fait nuit. Babeth est là. Les enfants sont au cinéma, elle aimerait faire l’amour mais d’abord qu’il lui refasse son moonwalk. Il le fait, elle adore. Ils s’embrassent.

Samia est au commissariat sur un ordinateur. JP est là, il ne lui a rien dit sur Lefebvre car il voulait la protéger. Elle ne sait pas s’en remettre, d’autant qu’il avait une femme et une fille de dix ans. Au final il n’avait rien fait de grave, il ne voulait pas tuer. JP lui trouve des raisons. C’est lui le seul responsable. Elle sait qu’elle est aussi responsable, elle a détruit la vie d’une femme et de sa fille.

Partager cet article

Published by cécile
28 octobre 2014 2 28 /10 /octobre /2014 20:02

Le braqueur armé au bar se montre toujours aussi menaçant. Il veut l’argent. JP demande à Thomas d’obéir. Il menace tout le monde et finit par s’en prendre à Estelle qui arrive et crie. Samia sort son arme et l’abat. Estelle est sous le choc tout comme Samia, le braqueur est mort.

Dorléac veut interroger Samia mais elle est en état de choc. JP donne sa version. Samia a pris l’initiative de tirer pour protéger Estelle. Estelle serait morte si elle n’avait pas utilisé son arme. L’arme du braqueur est en plastique.

Mélanie est avec Benoit chez lui. Elle a tout foiré avec Etienne. Elle n’a pas eu le courage de lui dire qu’elle l’avait trompé. C’était magique, et elle est partie sans explications. Il a essayé plusieurs fois de la joindre. Il lui conseille de le rappeler, de lui dire qu’elle était émue et qu’elle a mal réagi. Elle veut arrêter de lui mentir.

Blanche et Coralie sont chez elles avec un serrurier. Elles ont payé 300 euros pour changer la serrure. Pour Coralie, c’est à JF de payer. Blanche le défend, il n’a rien volé. Coralie insiste, elle va lui demander de rembourser la serrure mais pas de plainte. Coralie ne comprend pas qu’elle prenne autant de précautions avec lui. Elle a l’impression de le connaitre en écrivant sur lui. C’est comme si c’était un de ses proches.

Patrick est au commissariat avec JP. Samia va mal, elle n’a pas fermé l’œil. Il était marié et père d’une fille. Il avait 38 ans, chômeur en fin de droits. JP pense qu’il n’avait pas l’intention de tuer les gens, c’était un jouet. Et Samia va se faire interroger par Ferrand. C’est sa première opération sur le terrain depuis deux ans.

Yann voit Valentin. Yann sait qu’il s’est fait larguer par Amandine. Il l’a su par Margot. Il est désolé pour lui. Pour Valentin, ils ne sont pas les meilleurs amis du monde. Il s’énerve et s’excuse. Yann s’installe avec lui et discute. Yann lui conseille de ne rien lâcher. Il lui demande ce qu’elle lui reproche. Il ne sait pas, elle n’était pas super claire. Il lui conseille de ne pas laisser passer sa chance.

Mélanie rejoint Etienne en robe. Il a failli appeler la police. Elle le rassure, elle a dormi chez Benoit. Il pense qu’elle n’est pas prête à se marier. Elle affirme que c’était juste magnifique. Ce n’est pas de sa faute. Elle se met à pleurer, elle ne mérite pas qu’il soit aussi gentil avec elle. Il l’aime. Elle lui avoue en larmes qu’elle l’a trompé.

Coralie va au commissariat porter plainte pour violation de domicile avec effraction. Patrick la reçoit. C’est arrivé hier après-midi. Elle partage l’appartement de Blanche. Elles ont surpris le cambrioleur qui s’est sauvé en courant. Elle peut le décrire dans le moindre détail. C’était JF. Visiblement il voulait voler le manuscrit de Blanche.

Etienne est avec Mélanie. Elle s’est conduit comme une salope en couchant avec le premier venu. Elle le dégoute. Elle ne comprend pas ce qui s’est passé, elle était attirée par lui comme un aimant. Il lui précise qu’elle a tout gâché en faisant ça. Il voulait que ce soit romantique, magique, inoubliable, digne d’elle et de ses rêves. Elle l’a trompé et l’a laissé se ridiculiser jusqu’au bout. C’est minable. Il s’en va.

Valentin parle à Amandine. Elle ne veut pas l’obliger à supporter ses complexes. Lui ce n’est pas pareil, les gens ne se retournent pas sur lui dans la rue. Elle a honte et ne veut pas qu’il la voit nue. Elle a été tellement blessée et humiliée que ça ne changera jamais. Il lui propose d’arrêter de parler de faire l’amour et de recommencer comme avant. Il ne veut pas qu’ils se séparent. Elle sait qu’il sera mieux avec une autre et qu’il aura moins de problèmes. Elle finit par l’embrasser et s’en va.

Patrick est avec JF. Il lui passe un savon, il va bousiller sa carrière pour un livre. Si elle maintient sa plainte, il risque de gros soucis. Il va se faire muter si Dorléac l’apprend. Il doit aller voir Blanche, lui payer ses frais de serrurier et lui présenter ses excuses.

Babeth est chez elle avec Emilie. Emilie est trop contente de l’avoir retrouvée. Elle lui a manqué. Babeth n’a pas fait la machine. Elle ne se souvient pas de comment on fait. Emilie le faisait quand elle était amnésique. Babeth trouverait bien qu’elle le fasse, mais elle a déjà assez fait la boniche.

Mattéo va voir Mélanie, il voulait la voir. Elle pleure, elle a tout foutu en l’air et n’est vraiment qu’une salope. Il la console, ça va aller. Elle l’interdit de venir ici, tout ça c’est à cause de lui. Elle lui demande de la laisser tranquille, il doit disparaitre de sa vie.

JF remet un chèque à Blanche, il est vraiment inexcusable. Il était venu détruire son manuscrit mais il n’a pas pu le faire. Elle lui annonce qu’elle écrit ce manuscrit pour elle. Ce livre ne sera pas édité. Il a changé d’avis, il faut que les gens lisent ce livre. Il a commencé à le lire et elle parle de Sandrine comme il pense à elle. En la lisant il a pleuré. Il lui demande de publier ce livre. Elle le rassure, elles vont retirer la plainte. S’il a besoin de son témoignage pour son livre il est à sa disposition.

Patrick est avec Babeth et les enfants. Il félicite les enfants qui ont assuré ces dernières semaines. Ils sont fiers d’eux. Ils ont préparé une petite liste des tâches ménagères. Valentin doit passer l’aspirateur dans le salon.

Estelle et Djawad vont voir JP. Estelle a du annuler tous ses rdv. Samia est en train de se faire interroger par les bœufs-carotte. Il ne pense pas qu’elle sera inculpée pour homicide. Il regrette de ne pas avoir sorti son arme. Il a eu peur pour Thomas. Samia se fait interroger, sous le choc. Elle doit répéter plusieurs fois l’enchainement de l’action. Elle a du mal à parler. Pour Dorléac, il faut la libérer. Ferrand insiste, il n’a pas terminé. Cela fait presque deux ans qu’elle n’a pas fait de terrain. Son dernier entrainement de tir date de 3 mois. Cela la rend malade. Ferrand la rassure, dans deux ou trois semaines ça ira mieux. Elle va être mise en arrêt de travai et elle sera suivie par un psy. Dorléac s’isole avec Ferrand. Il ne sait pas si la légitime défense sera confirmée. Il a voulu la réconforter, on ne se remet jamais d’avoir tué un homme.

Partager cet article

Published by cécile
27 octobre 2014 1 27 /10 /octobre /2014 19:45

Samia est au bar avec Mélanie et Thomas. Elle leur affirme qu’un braqueur sévit dans le quartier, mais ils ont autre chose à faire que de surveiller la place. Il serait bien de le coincer avant qu’il ne tire sur quelqu’un. Mélanie précise à Samia qu’ils sont déjà retournés par l’incendie, il y a un souci avec l’assureur. Mélanie la tient au courant pour son cambrioleur.

Benoit est avec Etienne. Il l’aide à porter son matériel pour sa demande en mariage. Etienne espère que ça lui plaira. Il a peur qu’elle trouve cette mise en scène ridicule. Benoit lui précise que Mélanie est très romantique. Il est sur qu’elle va être très touchée. Mélanie est vraiment la femme de sa vie. Il espère qu’elle ressent la même chose que lui.

Blanche est à la terrasse. Thomas prend sa commande et lui demande quel est ce livre. C’est la suite du secret des origines. Elle a renoncé à le publier mais pas à l’écrire. JF demande à Thomas ce que fait Blanche. Elle écrit son nouveau roman, qui est la suite du précédent.

Patrick est avec JP. L’homme a commis six braquages en deux semaines. Les témoignages correspondent. A chaque fois ce sont des petits butins, pas plus de 500 euros. Il agit seul. Si c’est un toxico il peut tirer dans le tas. C’est le genre d’affaire qui se règle sur un coup de chance.

Estelle est avec Mélanie. Estelle veut qu’elle découvre la surprise toute seule, mais Mélanie préfère qu’elle soit avec elle. Ce sera peut-être la surprise qui va se terminer par la demande en mariage. Elle arrive sur un grand cœur avec un coffre. Elle l’ouvre à la demande d’Estelle. C’est une robe traditionnelle thaïlandaise. Il y a un mot. Il lui demande de la mettre et lui donne rdv ce soir près du lac. Estelle a l’impression que cela ne lui fait pas plaisir. Mélanie pense qu’elle ne mérite pas tout ça. Estelle lui demande de profiter de ce moment.

JF est au bar avec Patrick. JF pense que ce livre va faire mal au cœur à tous ceux qui ont aimé Sandrine. Patrick est sûr qu’elle sera respectueuse. Pour Patrick, si elle a envie d’écrire la suite c’est parce que ça la touche. JF lui en veut, car elle a dit qu’elle ne le ferait pas. Il crie que c’est une salope et Patrick lui demande de se calmer. Il boit et il faudrait qu’il s’arrête.

Mirta est avec Luna. Mirta fait la tête. Elle n’a pas le cœur à rire. Elle va vendre. Elle n’a pas l’argent pour faire des travaux et Luna refuse de reprendre avec elle. Vincent lui a dit qu’elle pouvait en tirer plus d’un million. Elle croit qu’elle a le droit à un peu de repos après 40 ans de travail presque sans vacances.

Vincent est avec un promotteur. Charles arrive et lui reproche de profiter d’un drame pour faire des affaires. Pour Vincent c’est l’hôpital qui se moque de la charité. Il a déjà essayé de couler cet hôtel pour le récupérer. Charles ne les laissera pas profiter du malheur de Mirta pour satisfaire leurs ambitions. Il se battra jusqu’au bout pour le sauver. Estelle arrive, elle apprend que le Select va être détruit, et c’est l’âme du quartier qui va disparaitre. Charles a raison.

JF entre chez Blanche et se met à fouiller dans ses papiers et à mettre la pagaille. Il est ivre. Il retrouve ce qu’il cherche.

Charles va voir Mirta. Les habitants sont prêts à l’aider à sauver le Select. Elle ne veut pas lutter, elle a décidé de vendre. Charles travaille sur un plan de financement avec un crédit sur 15 ans. Elle veut vendre car cet hôtel n’intéresse pas sa fille. Charles ne comprend pas qu’elle ne veuille pas reprendre cet hôtel. Mais elle ne changera pas d’avis.

Benoit aide Mélanie à enfiler sa robe. Il la trouve magnifique, on dirait que cette robe a été faite pour elle. Elle pense ne pas mériter tout ça. Il lui demande de ne pas se prendre la tête. Elle ne doit pas attacher autant d’importance à quelque chose qui n’en a pas. Et puis Etienne ne saura pas ce qu’elle a fait. Elle n’assume pas de lui mentir. Benoit lui précise qu’elle ne peut pas lui dire au risque de tout gâcher. Elle doit profiter de cet instant et arrêter de penser au reste.

Roland parle à Luna. Elle en veut à sa mère qui lui fait du chantage affectif, et c’est insupportable. L’hôtel n’est pas sa vie. Luna se demande si elle n’a pas fait exprès de mettre le feu. Elle ne veut pas renoncer à ses choix de vie pour reprendre son hôtel. Roland lui demande de l’aider à se relancer. Luna ne veut pas qu’elles bossent ensemble, aussi de peur de ne pas la supporter. Et puis c’est Roland qui devrait se sentir concerné.

Blanche et Coralie découvrent leur salon sans dessus-dessous. Ils n’ont même pas volé l’ordinateur. Elles entendent du bruit et voit JF qui prend la fuite. Elles ne comprennent pas ce qu’il faisait là.

Estelle montre à Djawad comment nettoyer les vitres du salon. Ils voient un homme correspondant au profil du braqueur. Ils appellent Samia. Samia se promène avec JP. Ils n’ont aucune trace du braqueur. Estelle appelle Samia, l’homme en scooter est devant chez eux, en tout cas il ressemble à l’homme qu’ils recherchent. Ils arrivent. Djawad aborde l’homme mais il ne cherche rien et s’en va.

Mélanie est avec Etienne qui lui a tout préparé. Elle ne mérite pas tout ça. Il l’embrasse, il l’aime. Il veut passer le reste de sa vie avec elle. Elle ne peut pas, ce n’est pas possible et elle part en pleurant.

JP et Samia sont au bar avec Djawad à l’approche de la fermeture. Djawad n’est pas en mesure de décrire l’homme. Le braqueur arrive et demande la caisse à Thomas sous les yeux de la police.

Partager cet article

Published by cécile
24 octobre 2014 5 24 /10 /octobre /2014 18:41

Guillaume est avec Caroline. Elle a des rdv à l’hôpital, elle lui propose de se voir ce soir. Pour lui l’attente va être insupportable. Ils se font bousculer par un voleur avec un casque et armé, qui les menace et fuit en scooter.

Samia est au commissariat avec JP. Elle était contente d’arrêter l’antiquaire, enfin un peu d’action. Il aimait bien qu’elle fasse de la paperasse au niveau des horaires pour Lucie. Elle lui précise qu’ils peuvent s’organiser. Dorléac arrive, ils doivent aller sur un vol à main armée ensemble.

Vincent est au bar avec Mélanie qui repense à son baiser avec le jeune homme. Elle est complètement ailleurs. Elle se montre désagréable et il va aller boire son café ailleurs. Benoit va voir Mélanie, il lui demande ce qui lui arrive. Elle a envie de tout laisser tomber. Il lui demande ce qui se passe. Elle a fait une énorme bêtise.

Mirta et Roland sont avec Sacha et Luna. Mirta ne peut rien avaler. Vincent ne pourra jamais descendre jusqu’à 300000 euros. A son âge aucune banque ne lui prêtera de l’argent. Elle est fatiguée de se battre et n’est pas prête à tout reprendre à zéro. Ou alors il faut qu’elle trouve quelqu’un de confiance pour gérer l'hôtel avec elle.

Mélanie avoue à Benoit que cet homme l’a embrassée et elle a passé la nuit avec lui. C’est la première fois qu’elle fait cela. Pour Benoit,c’est juste un moment de faiblesse. Elle a couché avec lui. Elle ne l’a pas rappelé, c’est Etienne qu’elle aime. Benoit la rassure, elle a juste voulu profiter de ses derniers instants de liberté avant de s’engager. Elle ne va pas renoncer à l’homme qu’elle aime pour ça, mais elle doit penser à Etienne et au moment de bonheur qu’elle va vivre.

Guillaume et Caroline sont avec Samia. Ils n’ont pas pu relever la plaque du scooter par lequel ils se sont faits agresser. L’homme a volé un peu plus de 200 euros dans un magasin.

Klein est avec Stéphane, et Babeth arrive avec Patrick. Babeth est en pleine forme, elle reprend le boulot en fin de semaine. Ils remercient Klein. Patrick sait qu’il a bien fait d’insister même quand ils n’étaient pas d’accord. Klein les fuit et sort de la chambre. Cet homme est vraiment imbuvable.

Mélanie est avec l’homme avec qui elle a couché. Elle regrette, c’était n’importe quoi à part un coup de folie. Elle veut oublier et reprendre leurs vies. Elle va se marier avec l’homme qu’elle aime. Il insiste. Elle affirme avoir simulé. Elle le met dehors.

Wanda est avec Charles. Il sent qu’il gêne chez sa fille. Wanda lui précise que lui au moins il a sa chambre. Blanche lui a déjà expliqué pourquoi elle ne pouvait pas lui laisser sa chambre. Charles et Wanda voudraient que Mirta fasse une salle de bains par chambre et même un ascenseur. Blanche les trouve incorrects de parler comme ça de Mirta. Mais elle n’a pas été futée de dire la vérité à l’assurance et de mettre le feu à l’hôtel.

Mirta est avec Roland. Luna n’a pas envie de tenir un hôtel. Pour Roland elle ne peut pas lui reprocher de préférer son affaire à l’hôtel. Mirta s’est sacrifiée pour que Luna ait un héritage dont elle ne veut même pas. Mais c’est le problème de Mirta et pas celui de Luna. Yann va voir Emilie et Valentin. Il veut s’expliquer. Emilie le fait entrer. Valentin s’en fiche que sa copine soit morte, et ce n’était pas une raison pour traiter sa mère comme ça. Valentin lui reproche d’avoir profité d’elle. Il n’est qu’un détraqué. Yann veut s’excuser auprès de Babeth. Elle arrive.

Estelle arrive au bar et voit Mélanie. Mélanie est allée à Cassie mais c’est un peu cher. Mélanie lui sert un verre. Elle a une lettre d’Etienne. Il lui donne rdv le 28 à midi, mais elle ne sait pas où. C’est demain. Elle va l’appeler, elle doit le voir, il faut qu’ils se parlent. Estelle a l’impression que quelque chose ne va pas.

Yann parle à la famille Nebout. Yann voulait parler, montrer sa tristesse à quelqu’un. Et elle était à la machine à café avec une collègue, elle riait. Babeth ne peut pas tout prendre à cœur. Il ne voulait pas être violent avec elle, il voulait juste qu’ils s’expliquent. Il s’en foutait qu’elle se soit cognée la tête. Valentin se met en colère et s’en va. Yann leur demande pardon à tous. Il sait à quel point ils ont eu peur pour elle. Babeth le pardonne et elle espère que le reste de sa famille aussi.

JP et Samia sont chez eux avec Lucie. Elle reparle du vol à main armée. Elle est tracassée et a peur qu’il recommence et qu’il tire. Il faut arrêter de parler de ça devant Lucie.

Vincent est avec Mirta. Elle voulait savoir si l’hôtel, dans l’état où il est, pouvait intéresser un acheteur. Elle a décidé de vendre. Pour lui elle va le regretter dès qu’elle aura signé, mais elle a déjà réfléchi. Elle veut vendre et prendre sa retraite. Il peut lui trouver un acquéreur.

Babeth est chez elle avec Patrick. Ils trinquent. Ils se mettent à danser. Il lui demande si elle veut bien redevenir sa femme. Elle accepte et il lui remet son alliance. Il lui parle de leur mariage.

Roland est avec Thomas. Thomas a le cafard de voir l’hôtel dans cet état, il est triste pour elle. Le voleur au casque les observe.

Partager cet article

Published by cécile
23 octobre 2014 4 23 /10 /octobre /2014 18:57

Babeth et Patrick se réveillent ensemble. Il lui demande ce qu’elle ressent par rapport à lui. Elle se sent bien, et elle redevient elle. Elle n’arrive pas à se rappeler de leur mariage ou de leur appart à Paris par contre. Mais elle sait qu’elle l’aime, c’est une évidence, ils sont faits l‘un pour l’autre. Il n’en a jamais douté. Ils s’aiment et pourtant ils sont si différents.

Emilie est chez elle avec Valentin. Elle lui demande comment était cette première fois. C’était bien. Elle a l’impression qu’il est en grosse dépression, il pourrait être plus enthousiaste. On dirait que c’était l’horreur.

Mélanie est au bar, au téléphone pour un voyage. Roland lui demande si elle part en week-end. Elle est gênée d’en parler avec ce qui s’est passé pour Mirta. Elle avoue qu’elle prend une chambre avec vue sur la mer à Cassie, pour son mariage. Elle n’est pas sensée le savoir donc il doit le garder pour lui. Roland est content pour elle, un peu de bonheur au milieu de ces cendres. Ca l’embête de le laisser mais il va se débrouiller.

Vincent est avec Luna. L’hôtel avait de toute façon besoin de travaux. Sacha demande à Vincent de faire une estimation. Il y en aurait pour environ 900000 euros. Il ne veut pas s’engager pour le moment, ils auront un devis précis sous quinzaine. Luna veut en profiter pour rajeunir un peu l’hôtel, et installer des salles de bain dans les chambres. Pour Vincent, il faudrait tout revoir et ça va faire monter le montant du devis, même avec un vrai bon prix d’ami. Elle va faire faire un devis par d’autres entreprises. Il va voir ce qu’il peut faire. Elle a l’habitude de faire jouer la concurrence. Ils espèrent que ça va sortir Mirta de sa déprime. Margot est au lycée avec Babeth. Elle veut voir Yann. Il arrive. Elle lui demande d’arrêter de le harceler et de le lâcher. Elle sait que c’est lui qui l’a poussée sur le toit. Elle voudrait juste qu’il lui explique ce qui s’est passé à l’hôpital.

Wanda est avec Blanche. Mirta a récupéré quelques affaires qu’elle peut mettre au pressing mais Wanda n’a plus rien à se mettre. Il lui faudrait 1000 euros. Blanche peut lui faire un chèque de 500. Wanda rechigne mais Blanche sait de toute façon qu’elle ne reverra jamais la couleur de cet argent. Wanda affirme qu’elle lui remboursera les 1000 euros. Blanche lui donnera 600 euros.

Mirta est avec Céline et l’assureur. Ils vont faire virer sur son compte dès aujourd’hui la somme de 300000 euros, l’intégralité de son indemnisation. Céline lui précise qu’il devrait lui verser 900000 euros. Il ne respecte pas le contrat. Elle le menace de lui faire un procès. Il est prêt à faire un procès lors duquel ils attaqueront et il conseille à Mirta d’accepter ces 300000 euros ou elle risque de tout perdre.

Babeth et Yann sont dans la chambre. Babeth s’est renseignée sur cette chambre qui était occupée par Janice. Elle était la copine de Yann. Quand elle est arrivée ici Babeth lui a dit qu’elle allait s’en sortir, ça lui a redonné de l’espoir. Ils avaient plein de projets, ils voulaient emménager ensemble. Et un matin il est arrivé et elle n’était plus là. Il en voulait à Babeth de ne pas lui avoir dit la vérité. C’était trop cruel de lui redonner de l’espoir. Il aurat voulu que quelqu’un l’appelle quand elle était en train de mourir. Elle ne devait pas mourir. Mélanie est à Cassie. Elle a trouvé exactement l’endroit qu’elle recherchait. Elle réserve la chambre.

Jeanne est avec Yann. Elle lui explique que l’état de Janice s’est aggravé rapidement, et les médecins ont tout fait pour la ranimer. Il n’y a eu aucune erreur médicale. Les parents de Janice ont vu son dossier et n’ont jamais porté plainte contre l’hôpital. Il va rentrer chez lui et refuse que Babeth le raccompagne.

Un homme suit Mélanie. Elle lui demande de cesser. Il a de bonnes raisons de la suivre. Elle le menace d’appeler la police. Il reste là mais elle le gifle. Elle avait juste oublié son portable à l’auberge et il voulait le lui rendre.

JF est avec Patrick au commissariat. Dorléac est étonnée de le voir, il est absent depuis une semaine sans autorisation. Il le referait si nécessaire. Il a gagné mais c’est la première et dernière fois.

Valentin est avec Amandine. Il la rassure, il a déjà été angoissé comme elle. Elle n’est pas sure de le faire un jour, car elle se sent très mal dans son corps. Mais il aime ses formes, il aime son corps et il ne se force pas. Il est sincère. Elle est trop complexée. Il l’aime comme elle est. Elle préfère qu’ils se séparent. Elle s’en va.

Mélanie soigne le monsieur qu’elle a giflé. Elle lui a écorché la joue. Il n’avait qu’à lui dire plus tôt qu’il voulait lui rendre son portable. Il lui fait des compliments. Elle va partir, mais il veut boire un verre avec elle.

Roland est avec Mirta. Elle aura 300000 euros, et si elle fait un procès elle risque de tout perdre. Elle est fatiguée de se battre. Mais 300000 euros ne couvriront jamais les travaux. Roland ne s’en serait jamais remis s’il l’avait perdue. L’essentiel est qu’ils soient ensemble. Babeth est chez elle avec Patrick. Elle n’arrive pas à en vouloir à Yann de l’avoir poussée. Il a craqué. Pour Patrick, il a voulu profiter de l’état dans lequel il l’a mise. Ils s’embrassent. Les enfants arrivent, cela fait plaisir de les voir comme ça. Babeth prend Valentin dans ses bras mais il fait la tête.

Mélanie est toujours avec l’homme qu’elle a giflé. Elle lui parle d’Etienne, qui va la demander en mariage. Lui a l’impression qu’elle ressent la même chose que lui. Elle lui demande de la laisser, mais il finit par l’embrasser.

Partager cet article

Published by cécile
22 octobre 2014 3 22 /10 /octobre /2014 18:55

Patrick et Babeth sont à un endroit où ils sont allés au début de leur relation. Ils y ont fait l’amour. C’était un moment fort, c’est ici qu’ils ont conçu Valentin. Si ce soir elle veut qu’ils se séparent il la laissera tranquille mais il lui demande de jouer le jeu.

Emilie annonce à Valentin qu’il aura l’appartement toute la journée. Elle trouve bizarre qu’il ne soit pas stressé. Il veut profiter de ce moment, il est bien. Elle veut lui donner des conseils mais il n’en a pas besoin. L’important est qu’ils découvrent et qu’ils apprennent ensemble. Elle lui demande de penser à elle avant de penser à lui. C’est elle qui est importante, il doit penser à son plaisir avant lui.

Sacha est avec Luna. Luna a l’impression que Mirta ne réalise pas, et si c’était l’épreuve de trop. Elle n’arrivera pas à gérer une mère dépressive. Il lui demande d’arrêter de parler de sa mère. Luna lui a manqué, c’était dur la vie sans elle. Mirta se lève. Elle leur demande de ne pas changer leurs habitudes pour elle. Elle s’en veut. Elle n’a jamais été un poids pour personne et elle ne veut pas l’être pour eux.

Etienne est au lit avec Mélanie. Il n’est pas sur de partir à Paris, il ne se sent pas de la laisser toute seule en ce moment. Elle n’est pas concernée par cet incendie mais ça doit être une période difficile pour tous les proches de Mirta. Ce genre d’accident est toujours très marquant, c’est la fin d’une période dans le quartier. Mais elle peut survivre sans lui quelques jours.

Babeth est toujours avec Patrick, elle lui demande depuis combien de temps il a préparé cette virée. Il l’a décidée hier. Une femme arrive, il y a plus de vingt ans ils ont discuté ensemble, exactement à cet endroit. Elle a lu l’avenir de Babeth. Ils ont eu leur garçon dans les 9 mois comme elle l‘avait prédit. Babeth aimerait qu’elle lui prédise l’avenir. La dame sait qu’elle a eu un accident assez grave, mais ça va s’arranger. Il y aura même un bébé, encore un garçon.

Wanda est avec Charles. Il ne faut pas que l’assureur découvre que Mirta a mis le feu. L’assureur passe et ils lui parlent. Charles et elle se sont rendus compte qu’un client avait un comportement un peu louche. Malgré les remarques répétées de Mirta il laissait trainer ses mégôts. Il les remercie pour toutes ces informations.

Mirta est avec Luna et Roland. Roland veut racheter des vêtements pour Mirta. Elle ne veut pas se racheter de nouvelles affaires. Ils lui demandent de profiter. Son contrat prévoit un remboursement de 900000 euros, elle va pouvoir tout refaire à neuf. Elle reçoit un appel de l’assureur, il veut la voir ce soir.

Mélanie va voir Benoit avec des fleurs, pour l’énorme secret qu’il lui a dévoilé et qui a changé sa vie. Elle a hâte qu’il revienne et qu’elle dise oui. Elle va devoir savoir jouer la surprise, personne ne saura jamais que Benoit a trahi le secret.

Roland est avec Mirta. Roland lui demande de ne pas se laisser impressionner par l’assureur, et puis elle n’a rien à se reprocher. Tout était aux normes. Mirta avoue à Roland que c’est elle qui a mis le feu. Elle avait préparé une petite surprise pour le reconquérir. Il n’est pas venu parce qu’il était chez Blanche. Elle était énervée, elle est partie se changer, et une bougie a embrasé les rideaux quand elle est sorie de la salle de bains. Il est désolé. JF est avec Emilie. Elle envoie des messages, JF lui demande de laisser son téléphone. Elle veut savoir comment ça se passe avant sa mère et Patrick. Pour JF ça va bien se passer.

Amandine est chez Valentin. Elle est stressée. Il lui propose de regarder un film, mais elle ne veut pas de film d’amour. Ils s’embrassent, ils vont regarder un film d’horreur.

Estelle et Samia sont au bar. Mélanie est dans ses pensées. Elles lui demandent des cafés. Les filles pensent qu’elle a été choquée par l’incendie. Mais elle est plutôt sur un nuage. Estelle demande à Benoit ce qui se passe avec Mélanie mais il ne sait pas. Il la trouve comme d’habitude. Mélanie avoue aux filles qu’Etienne va la demander en mariage.

Patrick et Babeth sont perdus. Ils se disputent. La dame lui a dit qu’elle allait avoir un bébé. Ils se disputent et s’insultent de tous les noms. Il n’a plus envie de vivre avec une pétasse pareille. Elle sait qu’ils se sont déjà engueulés comme ça, et qu’après ils faisaient l’amour. Valentin et Amandine sont sur le point de passer à l’acte mais elle n’est pas à l’aise du tout. Ce n’est pas le moment. Elle s’est trompée, elle n’est pas prête. Elle va y aller. Il tente de la rassurer, mais elle ne sera jamais prête. Elle s’en va.

Mélanie est avec Estelle Estelle est trop contente pour elle. Mélanie a un peu honte de tout ce bonheur qui lui arrive avec tout ce qui se passe dans le quartier.

Mirta est avec l’assureur. L’assureur est au courant d’un client qui fumait dans les couloirs, et il lui demande ce qui s’est vraiment passé. Mirta n’aime pas mentir. C’est un enchainement de circonstances malheureuses. Elle avait préparé une petite soirée romantique pour son mari. Il y avait des bougies et les rideaux ont brulé accidentellement. C’est un accident domestique. Ils vont faire au plus vite pour qu’elle touche les fonds qui lui reviennent.

Patrick et Babeth sont dans la voiture. Cela fait longtemps qu’elle ne s’est pas sentie aussi bien. Ses souvenirs sont flous. C’est plutôt un ressenti. C’est comme une évidence, comme si leurs vies étaient liées. Ils ont l’impression d’être au bon endroit avec la bonne personne. Ils étaient faits l’un pour l’autre et ils ne peuvent pas lutter. Les images reviendront petit à petit. Elle aimerait qu’il la ramène à la maison. Ils sont très proches.

Partager cet article

Published by cécile
21 octobre 2014 2 21 /10 /octobre /2014 15:21

Les Mistraliens choqués se sont réfugiés au bar. Roland est avec Mirta. Elle tente de se souvenir des réservations et des personnes présentes dans son établissement. JF est là et note tout. D’après elle il n’y a aucun blessé. Elle s’inquiète pour ceux qui ont perdu leurs effets personnels. Charles arrive, il ne trouve pas Wanda. Ils ont regagné leur chambre ensemble, elle était fatiguée. Mirta veut aller voir, mais c’est Charles qui y va avec JF. Les pompiers n’ont retrouvé personne dans l’hôtel. Mais Wanda était partie se coucher. Ils ne peuvent pas accéder aux étages pour le moment, mais leur principale préoccupation est de sauver les gens. Charles craint le pire.

Blanche arrive, elle ne parvient pas à joindre sa mère.

Djawad est avec JP. Djawad fait un essai avec le micro. Dorléac arrive, il faut raccourcir au maximum le temps de l’intervention pour ne pas mettre Djawad en danger. Dorléac autorise Samia à aller sur le terrain, elle en avait été interdite par Douala mais elle n’est plus en fonction. Patrick est avec Babeth qui n’est pas habillée. Elle est gênée mais il lui précise qu’ils ne sont pas des étrangers mais un couple uni. Il lui précise qu’elle a couché avec Stéphane pour se venger. Elle ne ressent rien pour Patrick et ne peut pas se forcer. Elle voudrait partir. Il ne va pas laisser tomber, car se séparer n’est pas envisageable.

Roland est en cuisine avec Mirta. Mirta culpabilise car la dame de la 5 ne fait que pleurer, elle a tout perdu. Elle veut que les gens sentent qu’elle pense à eux. Roland lui demande de se reposer et de ne pas imaginer le pire pour Wanda. Elle sait que c’est de sa faute et se met à pleurer. Charles est avec Blanche sur le banc devant l’hôtel. Il lui demande de rentrer chez elle mais elle est effondrée pour sa mère. Wanda arrive, elle demande ce qui se passe. Wanda était au casino à Cassie avec une amie. Tout le monde va bien. Wanda n’avait pas son portable. Chares va prévenir les pompiers qu’elle est en bonne santé. Djawad est avec l’antiquaire et son fils. Djawad a un timbre à vendre. Il s’est renseigné sur Internet. Djawad lui précise qu’il sait combien vaut ce timbre. Sa copine est venue le voir. L’antiquaire ne se montre pas très bavard. Djawad lui propose 100000 euros. Il vaut deux fois plus. S’il a des dents manquantes il ne vaut plus rien. L’homme demande à voir le timbre. Il est en bon état. Il le prend et n’aura jamais l'argent. L’antiquaire garde le timbre et son fils retient Djawad. Il ne doit pas essayer de l’enfler ou il finira comme Tania. La police intervient et procède à l’arrestation des deux hommes.

Valentin et Emilie sont à table avec Babeth et Patrick. Personne ne parle même si Valentin tente de détendre l’atmosphère. Valentin voudrait être seul dans l’appart. Patrick devine qu’il veut faire venir sa copine. Babeth est d’accord, elle va même tout lui préparer pour que ça se passe bien.

Wanda est avec Mirta. Wanda est désolée de ne pas pas avoir donné de nouvelles. C’est Mirta qui a provoqué l’incendie, tout ça pour un petit jeu amoureux. Jean-luc, qui représente sa compagnie d’assurance, arrive. Si le feu a été déclenché volontairmeent elle ne pourra pas être indemnisée. Elle le sait et veut lui expliquer. Wanda lui demande ce qu’il veut et s’il compte l’achever. Elle lui demande un peu de tact et elle l’insulte de vautour . Il s’en va. Pour Wanda, il faut toujours se méfier avec les assureurs, elle était prête à raconter n’importe quoi.

Valentin annonce à Amandine qu’ils auront l’appart demain. Elle est contente mais ça lui fait bizarre de se dire que c’est demain. Il a hâte qu’ils soient tous les deux. Elle a l’air inquiète même s’il tente de la rassurer. Ce sera leur première fois à tous les deux. Il l’a presque fait tandis qu’elle rien du tout. Il lui demande de ne pas se mettre la pression.

Estelle et Djawad se retrouvent au salon. L’antiquaire et son fils sont passés aux aveux, ils sont soulagés. Mirta est dans son hôtel complètement brulé. Elle retrouve des photos. Jeanne est avec Patrick et Babeth. Babeth a l’impression qu’il s’est passé quelque chose dans cette chambre 327 avec Yann. Patrick ne comprend pas en quoi le nom d’un malade peut l’aider. Janice Costello, a occupé cette chambre, elle est morte trois jours avant son accident.

Roland est avec Luna qui est revenue dès qu’elle a su la nouvelle pour l’hôtel. Mirta est au bar, il ne sait pas comment elle va surmonter ça. Elle n’est pas dans le bar. Mélanie sait qu’elle est partie se changer, elle a du aller à l’hôtel, même si les pompiers ont interdit l’accès. Luna arrive et demande à Mirta de sortir de là. C’est toute sa vie qui est partie en fumée. Elle veut lui montrer des photos de Rudy mais Luna lui demande de sortir.

Babeth est avec Patrick. Ce qu’elle veut découvrir lui fait peur. Il lui demande de lui laisser une chance de la reconquérir. Il veut partir à l’aventure comme quand ils étaient jeunes. Si après elle veut partir il la laissera partir. Elle accepte.

Partager cet article

Published by cécile
20 octobre 2014 1 20 /10 /octobre /2014 19:04

Babeth est chez elle, Emilie dort. Babeth repense à des vieux moments avec ses enfants, dont Léa. Emilie se réveille et lui demande ce qu’elle a. Elle l’a appelée maman. Babeth se souvient qu’elle est sa maman. Elle a aussi un fils et une fille qui s’appelle Léa. Elle ne se rappelle plus où elle habite. Elle prend Emilie dans ses bras en lui redonnant de vieux surnoms.

Wanda est avec Mirta qui s’entraine au déhanché pour séduire Roland. Elle a peur de perdre ses moyens quand Roland sera là. Wanda lui fait avaler quelque chose pour gérer son stress. Elle veut faire son show quand Roland rentrera du bar. Wanda est sure que ça sera très réussi.

Estelle est avec Samia et Djawad. Estelle a montré ces lettres à Samia et à Tania. Elle a demandé unes estimation à un antiquaire, donc il a vu les lettres. Estelle ne le voit pas les cambrioler et encore moins tuer Tania. Il a pu envoyer un homme de main. C’est le suspect le plus sérieux qu’ils aient pour le moment. Un timbre vaut 250000 euros.

Patrick est avec Yann. Patrick veut savoir ce qu’il cache. Yann tente de fuir mais Patrick le retient et lui pose des questions. Il veut savoir ce qu’il faisait avec Babeth. Elle est persuadée qu’ils étaient en contact. Yann affirme que sa femme est folle mais Patrick devient agressif. Rochat intervient.

JP est avec Dorléac. L’antiquaire ne sait pas qu’ils sont après lui. Il faut envoyer Djawad, il va dire qu’il connait la valeur du timbre et lui proposer. Ils peuvent avoir confiance en Djawad qui est malin. Il veut qu’ils coffrent le coupable pour reprendre une vie normale. Elle lui donne le feu vert.

Rochat est avec Patrick. Rochat est outré par le comportement de Patrick dans son établissement. Il n’a jamais imaginé cela de la part d’un représentant de l’ordre. Il est conscient de ses difficultés mais il ne peut admettre son comportement. Patrick lui pose à son tour des questions, il veut savoir quel genre d’élève est Yann et s’il l’a déjà vu avec sa femme. C’est un très bon élève et il n’est pas là pour surveiller les relations amoureuses de ses élèves.

JP est avec Djawad. La piste de l’antiquaire est sérieuse mais il ne faut pas qu’il se doute de quoique ce soit. Il faut monter une opération. Ils veulent qu’il fasse des aveux mais sans se méfier. Il ne se méfiera jamais de celui qui a le timbre depuis le début et ils ont besoin de l’aide de Djawad. Djawad a peur que cela se passe mal. JP insiste.

Babeth est avec Klein. Babeth s’est à nouveau sentie mère en étant avec sa fille. Elle se souvient plus ou moins des premiers pas de son fils. Klein est satisfait, elle va progresser. Son hypothèse du traumatisme originel était la bonne. Mais elle ne ressent rien pour Patrick qui ne lui fait ni chaud ni froid.

Mirta est dans sa chambre, elle se prépare pour Roland. Quelqu’un frappe et elle se met de dos comme prévu en faisant son déhanché. Sauf que ce n’est pas Roland mais Charles. Elle se déshabille et se retrouve en petite tenue devant Charles. Il est désolé, elle lui avait dit d’entrer. Elle est choquée.

Valentin est avec Patrick. Valentin est content de retrouver sa mère, mais Patrick n’est pas sur qu’ils se retrouvent comme avant. Il croit qu’elle a couché avec Yann. Ils devaient déja être ensemble. Il ne sait pas s’il l’a poussée. Valentin le voit et aimerait savoir ce qui s’est passé. Pour Patrick cela ne sert à rien de s’en prendre à lui.

Roland fait la cuisine chez Blanche. Roland reçoit un appel de Mirta, et il décroche. Il est chez Blanche. Les parents d’élèves lui ont offert un faisan et il l’aide à le préparer. Cela fait plus d‘une heure qu’elle l’attend. Mais il a du travail, sa bête est magnifique. Elle insiste pour qu’il revienne mais il préfère gouter le faisan. Elle le prend mal et raccroche. Mirta boit et va se changer, laissant les bougies allumées sous le rideau...

Djawad affirme à Estelle qu’il va aider les flics à coincer l’antiquaire. Cela peut prendre des semaines avant de le coincer mais en attendant ils sont toujours en danger. Il se sent responsable de la mort de Tania. S’ils n’étaient pas allés le voir avec ses affaires elle serait encore vivante. Il ne peut pas le laisser s’en tirer.

Charles est à l’hôtel avec Wanda. Charles aura du mal à oublier ce qu’il a vu dans la chambre de Mirta. Ils montent et vont se coucher. Il y a le feu dans la chambre de Mirta. Emilie est avec Valentin. Ils ne savent pas si Patrick et Babeth vont se quitter, et si elle part il n’aura jamais la force de la retenir. Emilie n’a pas envie de rester toute seule avec Babeth. Valentin voudrait l’appart, il va faire l’amour avec Amandine. Il le fera une autre fois, ce n’est pas le bon moment. Il le voudrait jeudi. Emilie lui suggère de le demander aux parents et elle sera là pour le soutenir.

Babeth et Stéphane sont à l’hôpital. Il lui demande de le tutoyer. Elle se souvient qu’il est un malade du sexe. Il lui montre la salle de soins, et un de ses meileurs souvenirs avec lui à l’intérieur. Ils ont couché ensemble. Elle demande ce qui s’est passé dans la chambre 327. Elle est persuadée qu’il y a eu quelque chose, avec Yann. Il l’a surpris la semaine dernière en train de sortir de cette chambre.

Roland arrive à l’hôtel, où c’est l’embrasement total. Tout le monde est dehors, en panique, des gens suffoquent. Il hurle après Mirta, ne sachant pas si elle est encore dedans.

Partager cet article

Published by cécile
Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog